Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 16:23



UNITE HERE local 6 by jillyfish16.

www.flickr.com




Dialogue
  entre les diverses religions



avec les différentes religions

 

Dialogue entre les diverses religions pour la fraternité entre les peuples

Dans la profonde transformation mondiale actuelle vers une société toujours plus multiculturelle et multireligieuse, avec l’apparition de nouveaux phénomènes de xénophobie et d’intolérance religieuse et le télescopage redouté des civilisations, le Mouvement s’est engagé à promouvoir le dialogue entre les religions, pour que le pluralisme religieux de l’humanité ne soit pas une cause de divisions et de guerres, mais qu’il contribue à recomposer dans la fraternité l’unité de la famille humaine.

C’est au niveau de la spiritualité que le dialogue se montre particulièrement fécond. Une conviction qui s’est renforcée au cours de ces dernières décennies de dialogue est que ce qu’attendent de nous, chrétiens, les adeptes d’autres religions est surtout un témoignage concret de l’amour puisé dans l’Evangile. Ce n’est pas par hasard qu’est commune à toutes les religions la règle d’or : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». Dans le climat d’amour réciproque que suscite la mise en œuvre de la « Règle d’or », on peut établir un dialogue. Il exige de « se faire un », c’est-à-dire de « vivre l’autre ». Ce n’est pas une attitude de simple bienveillance, d’ouverture et d’estime, mais une pratique qui exige le « vide » complet de nous-mêmes pour nous identifier aux autres, pour « entrer dans la peau de l’autre » et pénétrer dans le sens qu’a pour l’autre d’être musulman, hindou, bouddhiste.

L’effet est double : il nous aide à nous inculturer, en nous amenant à connaître la religion, le langage de l’autre, et il prédispose les autres à l’écoute.

Nous pouvons passer ainsi à la « respectueuse annonce » dans laquelle, par loyauté envers Dieu et soi-même, et aussi par sincérité envers son prochain, nous disons ce que notre foi affirme sur le sujet dont on parle, sans imposer quoi que ce soit à l’autre, sans ombre de prosélytisme, mais par amour. On grandit ainsi dans la connaissance réciproque.

Les effets du dialogue

L’effet du dialogue dans cet esprit d’unité, ce n’est pas le syncrétisme, mais la redécouverte de nos propres racines religieuses, de ce qui nous unit, l’expérience vivante de la fraternité : en effet se renforce alors l’engagement commun à être des facteurs d’unité et de paix, surtout là où la violence et l’intolérance raciale et religieuse cherchent à creuser un abîme entre les membres de la société. Des réalisations humanitaires communes significatives peuvent même s’épanouir.

On réalise ce qui est souhaité par le pape Benoît XVI et par les divers leaders religieux :

« Si nous réussissons ensemble à extirper des cœurs le sentiment de rancoeur, à nous garder de toute forme d’intolérance et à nous opposer à toute manifestation de violence, nous refrénerons ensemble la vague du fanatisme cruel qui met en danger la vie de nombreuses personnes, faisant obstacle à la progression de la paix dans le monde. La tâche est ardue, mais elle n’est pas impossible. Le croyant sait en effet qu’il peut compter, malgré sa propre fragilité, sur la force spirituelle de la prière. » (Benoît XVI, Cologne, rencontre avec les communautés musulmanes, 20 août 2005 – trad. D.C.)

Un événement fondateur

En 1977, Chiara Lubich est à Londres pour recevoir, au Guild Hall, le prix Templeton pour « le progrès de la religion ». Elle raconte son expérience devant des personnalités de diverses religions. Le vif intérêt immédiat exprimé par les personnalités de diverses religions présentes dans la salle a été imprévisible.

Depuis lors, le dialogue interreligieux est devenu partie intégrante des buts du Mouvement : « Tout de suite, dit Chiara, j’ai compris que tout ceci nous indiquait « un tournant » que nous devions faire prendre à notre Mouvement. J’ai compris que nous devions nous tourner vers les personnes d’autres religions, en laissant l’Esprit Saint nous indiquer quoi et comment faire. »

Depuis 1994, Chiara fait partie des présidents honoraires de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (WCRP). Depuis 1979, des représentants du Mouvement participent aux assemblées mondiales de la WCRP, ainsi qu’à des rencontres et des initiatives locales.

Formation au dialogue

Une école permanente pour le dialogue interreligieux a son siège à la cité pilote de Tagaytay (Manille, Philippines), centre de rencontre pour la diffusion de la spiritualité en Asie. Une autre école pour le dialogue a son siège à la cité pilote Luminosa aux Etats-Unis. Pour favoriser la connaissance réciproque, tous les ans est attribué un « Prix Luminosa », remis à des personnalités des diverses religions engagées dans le dialogue pour la paix.

Diffusion

Pour l’expansion universelle du Mouvement, le dialogue est aujourd’hui ouvert avec toutes les religions principales du monde, non seulement avec des adeptes individuels ou des leaders religieux, mais aussi avec des leaders et des adeptes de vastes mouvements, comme le mouvement laïque bouddhiste Rissho Kosei-kai, qui compte six millions d’adhérents, l’American Society of Muslims (USA), qui en compte plus de deux millions, la Swadhyaya Family (Inde), qui rassemble huit millions d’adhérents, hindous en majeure partie.

Il y a en plus 30 000 disciples d’autres religions qui vivent autant que possible l’esprit du Mouvement et qui s’engagent en collaborant à ses buts.

Contacts

Centre pour le dialogue interreligieux
Via Frascati, 306
00040 Rocca di Papa (Roma) IT
Tél. +39-06-9497489
Fax +39-06-9496221
e-mail : info.dialogointerreligioso@focolare.org

 http://www.focolare.org/page.php?codcat1=185&lingua=FR&titolo=les%20chemins%20du%20dialogue&tipo=avec%20les%20différentes%20religions

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Unité - communion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche