Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 16:33

Afficher l image en taille réelle

www.librairiecatholique.com

Dialogue avec les Juifs :

avec les Juifs

En tant que chrétiens, nous sommes conscients que seul un amour nouveau,
libéré des freins de l’antisémitisme,
peut guérir les traumatismes de 2000 ans d’inimitié,
de persécutions et de mépris.
Que pourra-t-il arriver
quand nous approfondirons toujours plus
la relation fraternelle entre nous, juifs et chrétiens,
qui avons en commun
le patrimoine inestimable de la Bible,
en ce que nous appelons, nous, l’Ancien Testament ?

Chiara Lubich


Afficher l image en taille réelle

www.antique-prints.de


Depuis quelques décennies, des membres du Mouvement ont tissé des rapports de dialogue et d’amitié avec des juifs de différents pays, en particulier en Israël, en Europe, en Amérique latine et aux Etats-Unis.

Le mouvement des Focolari collabore dans divers pays avec l’association « Amitié judéo-chrétienne », (International Council of Christians and Jews). A la rencontre de mai 2002 à Riga (Lettonie), le conseil directeur de l’association a décidé d’accorder le statut d’observateur au mouvement des Focolari.

Evénements les plus importants

1995 – Une délégation de la communauté juive de Rome offre à Chiara un olivier, en reconnaissance de sa contribution au dialogue entre juifs et chrétiens.

1996 – « 1er congrès international pour nos amis juifs » - Il se déroule au Centre Mariapolis de Castelgandolfo (Rome) du 25 au 27 juin. Y participent des amis juifs provenant d’Israël, des Etats-Unis, d’Argentine, du Brésil et de divers pays européens. Il s’achève avec la visite de la cité pilote de Loppiano, à Incisa Valdarno (Florence).

 1997 – Doctorat honoris causa en sciences humaines remis à Chiara par le rabbin Jack Bemporad, alors directeur du Centre pour la compréhension judéo-chrétienne. Conféré par l’Université du Sacré-Cœur de Fairfield, Connecticut (USA), pour la contribution apportée au dialogue judéo-chrétien : « Chiara et les siens, comme le déclare le rabbin Bemporad, cherchent à créer un laboratoire mondial qui expérimente justement ce que nous cherchons à réaliser au niveau théorique. Ils se basent sur deux fondements : l’idée de l’amour et celle de l’unité. »

1998 – Rencontre de Chiara Lubich avec des membres de la communauté juive d’Argentine et d’Uruguay, sur l’invitation de la B’nai B’rith Argentina et d’autres organisations, à Buenos Aires (20 avril). Chiara Lubich, en présentant la spiritualité de l’unité, a mis en évidence les points communs avec le patrimoine spirituel juif.

Point culminant, le moment où elle fait référence à la Shoah : « Cette souffrance indicible de la Shoah et de toutes les sanglantes persécutions les plus récentes ne peut pas ne pas porter du fruit. » « Nous voulons la partager avec vous, pour qu’elle ne soit pas un abîme qui nous sépare, mais un pont qui nous unit. Et qu’elle devienne un germe d’unité. »

Depuis lors, cette forte expérience de fraternité se renouvelle et s’approfondit. Chaque année, nos amis juifs protagonistes de la Journée de la paix célébrée à la cité pilote du Mouvement d’O’Higgins, en Argentine, sont de plus en plus nombreux. En 2004, ils étaient 300, venus de Buenos Aires, de Cordoba, de Rosario. Le rabbin Mario Hendler, qui préside la Convention rabbinique latino-américaine, a affirmé : « Nous construisons un moment de l’histoire dont on ne saisira la portée que dans l’avenir. »

2005 – « Amour de Dieu, amour du prochain, dans les deux traditions », c’est le titre du premier symposium pour le dialogue judéo-chrétien, animé par le mouvement des Focolari, qui s’est déroulé à Castelgandolfo (Rome) du 22 au 26 mai. Une centaine de représentants du christianisme et du judaïsme y ont participé.

Le cardinal Walter Kasper, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens, y est intervenu aussi. Pour l’avenir, le cardinal Kasper a indiqué trois défis : « Nous devons faire tout notre possible pour nous connaître », approfondir la recherche théologique réciproque et aussi la « collaboration ». Pour les juifs, Ibraham Skorka, recteur du séminaire rabbinique latino-américain de Buenos Aires, a approfondi le « concept de l’Homme », tandis que « la présence et le silence de Dieu » ont été au centre de l’exposé de Jack Bemporad, directeur du Centre pour la compréhension interreligieuse de New-York, et de celui de l’exégète catholique Gérard Rossé. Parmi les rapporteurs catholiques, citons en particulier Piero Coda et Jésus Castellano.

La rencontre s’est achevée sur la place Saint Pierre, avec la participation à l’audience générale du pape Benoît XVI, qui a salué les participants au symposium.






Contacts

Centre pour le dialogue interreligieux
Via Frascati, 306
00040 Rocca di Papa (Roma) IT
Tél. +39-06-9497489
Fax +39-06-9496221
e-mail : info.dialogointerreligioso@focolare.org

http://www.focolare.org/page.php?codcat1=293&lingua=FR&titolo=les%20chemins%20du%20dialogue&tipo=avec%20les%20Juifs

Afficher l image en taille réelle

patrick-renard.xeton.homeip.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche