Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 01:55

 
 
Klik op de afbeelding om de link te volgen

 

 




APPEL A L’INITIATION
D’UNE ALLIANCE STRATEGIQUE AMICALE
ENTRE JUDAÏSME ET ISLAM
CONTRE LE SIONISME


 

http://laplote.over-blog.fr/


Ce message s’adresse tant aux Juifs, souvent non sionistes mais conditionnés par le Sionisme, qu’aux Musulmans et autres croyants.


Nos deux foi, nos deux religions ont certes chacune leur spécificité et particularités. Il n’y a aucun intérêt à en faire un amalgame. Mais le Judaïsme et l’Islam ont aussi beaucoup en commun et en parallèle, et dans la situation actuelle c’est bien ce qui mérite d’être souligné. In pluribus unum ! Tout deux, le Judaïsme authentique et l’Islam, prônent et cherchent la proximité du Dieu Un, du Saint Créateur ! 
 

Historiquement, dans les pays à domination islamique, ce pendant des siècles, les communautés Juives ont généralement bénéficié de la protection de l’autorité, et la bonne entente entre Juifs et Musulmans régnait.

C’est le Sionisme, ennemi de la Torah, qui est venu gravement perturber ces relations harmonieuses en s’alliant aux grandes puissances en vue de conquérir la Palestine et de la transformer en entité sioniste, dite « avant-poste du monde libre ».


De nos jours, dans la plupart des pays occidentaux, dominés par l’impérialisme américain, soit alliés à l’impérialisme américain, se déchaîne la diffamation de l’Islam et la discrimination de Musulmans. Cela rappelle dangereusement la judéophobie et la persécution des Juifs entre les deux guerres mondiales.


Rien que ce fait-là devrait appeler les Juifs non seulement à la vigilance (ils pourraient bien être les suivants, que Dieu nous protège), mais surtout l’esprit de DROITURE et de JUSTICE, et de GENEROSITE HUMAINE devrait faire que nous nous solidariserions avec nos frères et sœurs musulmans des pays occidentaux.


A noter que l’Islamophobie n’est pas uniquement un exutoire de l’extrême droite dépositaire du Nazisme. Elle provient plutôt du fascisme à col blanc, de milieux libéraux, « bien pensants » lié au Néoconservatisme américain et aux lobbys sionistes. Elle se manifeste aussi par la subtilité d’opposer un soi-disant « Islam occidental éclairé » à l’ « l’Islam terroriste ». Cette hypocrisie est utilisée par les ennemis de toutes religions, sauf si celles-ci sont l’opium pour le peuple au service de l’impérialisme.


Ensuite, il y a bien sûr la cause palestinienne qui devrait unir le Judaïsme de la Torah et l’Islam.


L’antisionisme de la Torah devrait s’opposer au Sionisme et à son entité, même si pendant la période de notre Exil et de Dispersion, le  Saint Créateur avait installé en Terre Sainte au lieu de Palestiniens musulmans, d’autres peuples tels des Coréens ou Inuits. La Torah interdit formellement tout autant un pouvoir politique religieux, même régi selon les règles de la Torah, que l’actuel pouvoir de Kofrim (renégats), alliance de sionistes antireligieux et falsificateurs religieux.


Malheureusement le Satan a réussi à tromper et à conditionner un très grand nombre de Juifs par la propagande sioniste.


A quoi sont intéressés les Juifs non contaminés par le Sionisme dans la phase actuelle que nous croyons être celle des souffrances, des douleurs qui annoncent l’avènement du Messie?  C’est bien sûr que cesse au plus tôt la domination de la Terre Sainte par les Sionistes ! Car le Sionisme est l’obstacle principal qui empêche la venue du Messie, qui doit venir et qui est attendu, non seulement pour les Juifs, mais pour la rédemption de toute l’humanité.  

A qui doit appartenir la Palestine ? Bien sûr aux Palestiniens qui en grande majorité sont Musulmans. Cela a déjà été reconnu par nos saints Rabbins dans les années ’20 du siècle dernier et a été formulé magistralement par le jeune rabbin allemand Simon SCHWAB en 1934 dans son écrit « Retour au Judaïsme ». Les Rabbins de tous les siècles précédents acceptaient de bon gré la soumission à la domination ottomane en Palestine.

En période d’Exil et de Dispersion, les Juifs n’ont aucun intérêt à dominer la Terre Sainte, et non plus les autres parties du monde.

Notre vocation divine est d’être « un peuple saint et une nation de prêtres », une population pilote, exemplaire, au service de l’humanité.

Nous devons nous rappeler, plus que jamais, que ce n’est que par et pour la Thora transmise à Moïse au mont Sinaï que nous sommes Juifs.


C’est de bon cœur, que nous Juifs devons accepter et promouvoir la souveraineté du peuple palestinien sur l’entièreté de la Palestine historique. Pas une parcelle de la Terre Sainte ne peut rester profanée par les Sionistes.


Vu ainsi, c’est le bon sens même. Il n’y a aucun antagonisme entre le Judaïsme et l’Islam.

Le Sionisme est notre ennemi commun.
 

Le Rabbin Samson Raphael HIRSCH formula la Tradition de la Thora ainsi: « Mensch Jissroél », Humain car Juif et Juif car Humain, avec l’obligation de « Thora im Dérekh Erèts », le savoir-vivre Juif.

 
Fidèles à notre Tradition de Thora, nous avons à nous conduire de façon irréprochable, à sanctifier le Nom Divin dans notre relation avec nos prochains non-Juifs.

Nous appelons nos frères et sœurs Juifs induits en erreurs à se détacher du Sionisme, à se retourner contre l’idolâtrie et la malfaisance sionistes, en premier lieu contre la falsification de la Thora nommée Sionisme religieux. Le retour à la Source, c’est le retour à la Thora non falsifiée !


Nous devons compatir avec les victimes non juives du Sionisme et soutenir la Résistance islamique palestinienne. Ceci contrairement aux gouvernements arabes qui laissent souffrir Gaza et craignent la Révolution Islamique dans leurs pays. La compassion et la bienfaisance sont des traits indélébiles des enfants d’Abraham, de toute âme Juive qui a été présente au Mont Sinaï lors du Don de la Thora. L’Amalek sioniste est le contraire.


Notre proposition d’alliance stratégique amicale entre Judaïsme et Islam contre le Sionisme, resterait incomplète sans faire l’éloge, sans exprimer le soutien à la République Islamique d’Iran, fruit de la Révolution Islamique (1979). Cette Révolution Islamique a fait ses preuves et donne des impulsions spirituelles indispensables, de très haute qualité, aux aspirations des peuples pour leur souveraineté, contre le sionisme, l’impérialisme et toute forme d’injustice.


C’est dans ce sens et dans ce contexte que nous formulons cet Appel à indiquer et à développer l’indispensable alliance stratégique amicale entre Judaïsme et Islam, entre Juifs et Musulmans.


Que le Saint Créateur veuille bénir et protéger ceux qui œuvrent  pour accomplir Sa Volonté pour réaliser la Droiture, la Justice et l’Harmonie fraternelle de l’Humanité entière dans la reconnaissance et l’adoration du Dieu Un.


Shmiel Mordche BORREMAN



Pour le Collectif de l’Association d’Etude Yechouroun Judaïsme contre Sionisme

 



http://candide-exocet.skynetblogs.be/
www.bloggen.be/yechouroun




Sur ce même blog bloggen.be, je trouve :

Les amis nous communiquent:
 

Le Sionisme est la source de
tous les problèmes du monde



 
IRIB- Des dignitaires religieux de différentes convictions ont qualifié le sionisme de facteur de tous les problèmes du monde et notamment du Moyen-Orient. Selon le journaliste de l'IRIB, les religieux musulmans, chrétiens et juifs ainsi que nombre de professeurs de plusieurs universités du monde ont qualifié, hier à Buenos Aires capitale argentine, le sionisme de phénomène antireligieux, artificiel et illégitime. Dans cette réunion d'un seul jour, les participants ont évoqué les complots du sionisme dont l'explosion dans la Mutuelle Israélite Argentine, Amia, en 1994 qui a fait plusieurs morts parmi les juifs avant d'annoncer que vu le passé des attentats à la bombe par les sionistes contre les centres religieux des juifs dont en Irak il est fort possible que les sionistes soient derrière l'explosion d'Amia. Le rabbin américain David Y. Weiss de Neturei Karta a déclaré je cite : "Israël est une tumeur cancéreuse et très dangereuse et j'espère qu'il sera anéanti le plutôt possible et sans effusion de sang:" Tout en faisant allusion aux attaques continues des sionistes contre sa maison, le rabbin britannique Aaron Cohen a déclaré pour sa part : "Tout comme les Palestiniens, nous sommes toujours le cible d'attaques des sionistes et nous leur résistons." Le prêtre argentin Luis Farinello a pour sa part rappelé la nécessité de la révélation de la véritable nature de ceux qui commettent des crimes au nom de Dieu et de la religion


IRIB 08 07 26

Le Sionisme en totale contradiction
avec les croyances du Judaïsme
 
IRIB- Les Chefs juifs anti-sionistes, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, ont fait savoir que le Sionisme était en totale contradiction avec toutes les croyances religieuses, y compris, le Judaïsme. Simultanément à la date anniversaire de l'attentat à la bombe contre l'immeuble abritant le centre "AMIA", à Buenos Aires, David Yisrael  Weiss et Aharon Cohen, deux Chefs juifs anti-sionistes, se sont rendus, en Argentine, où ils ont participé à un point de presse avec les médias argentins et révélé les complots tramés par les Sionistes. "Les Sionistes ont des antécédents de longue date dans les attentats à la bombe, dans les centres juifs, partout, dans le monde, avec l'objectif de terroriser les Juifs et de les faire immigrer dans les territoires occupés.", a indiqué David Yesrael Weiss, ajoutant que Robin Brakha, Président de l'époque de l'Association mutuelle israélite argentine, comptait parmi les accusés du dossier d'"AMIA", qui seraient, bientôt, jugés, selon les responsables judiciaires argentins.

IRIB 08 07 23


http://www.bloggen.be/yechouroun/

 

Et toujours sur le même blog, je trouve : 


27-07-2008
Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Rabbin Ahron Leib COHEN: SIONISME ET CONFLIT SIONISTE-PALESTINIEN

Nous présentons, en quelques séquences, au public francophone l’excellent essai “Zionism and the Zionist Palestinian Conflict” du célèbre savant talmudiste britannique, le Rabbin  Ahron Leib COHEN. Cette publication fut rédigée par l’auteur en 2004 pour faire face aux préjugés de Juifs orthodoxes modernes, malheureusement conditionnés par le Sionisme. Dans la même optique, ce texte, pourvu de quelques brèves notes explicatives est aussi lisible et utile pour les non-Juifs. Le texte original anglais de cet essai rabbinique de haute valeur est accessible dans notre blog www.bloggen.be/jesjoeren .

 

 

SIONISME ET CONFLIT
SIONISTE-PALESTINIEN (1)

 

Par Ahron Leib COHEN שליט"א

 

 

Avant-propos

 

Il y a eu beaucoup de discussions récemment en rapport avec la situation en Erets-Yisroél[1] quant à la pertinence de participer à des événements comme des débats ou des manifestations organisées par des sympathisants des Palestiniens.

Je présente, à cet effet, un bref essai sur le sujet sous forme de questions-réponses.

 

Le but de cet essai est de montrer que les activités en questions sont non seulement correctes mais même bénéfiques au Peuple Juif. J’ai essayé de traiter les points les plus fréquemment soulevés et, par la même occasion, d’examiner de plus près l’approche Juive Orthodoxe du sionisme dans son ensemble.

 

Ce travail nécessiterait des références complètes aux sources, mais le manque de temps m’empêche de les apporter. Quiconque désireux de les obtenir peut sans problème prendre contact personnellement avec moi.

 

Puisse le Tout-Puissant venir à notre aide pour que nous définissions Ses souhaits avec exactitude et que nous réussissions à les accomplir.

 

Ahron Leib Cohen

 

Adar 5764  Salford, Manchester

 

 

QI.  Avant tout autres questions, je voudrais savoir comment des personnes Juives, surtout des Juifs Orthodoxes, peuvent s’unir avec des sympathisants des Palestiniens dans des conférences ou des manifestations contre l’ «Etat d’Isra-l» ? Comment peuvent-ils même envisager de telles activités ? Ne sont-ils pas traîtres aux intérêts de leur propre peuple et n’ignorent-ils pas la violence en fréquentant un peuple perçu comme un ennemi ?

 

        Il y a bien sûr beaucoup d’éléments à clarifier sur ce sujet. Quoiqu’il en soit, il existe, en Erets-Yisroel, un affrontement acharné entre les sionistes et les Palestiniens.

 

        Cet affrontement fut déclenché par les sionistes il y a environ cent ans, lorsqu’ils ont au préalable eu l’idée de créer un Etat pour le Peuple Juif. A cette époque, la grande majorité des Autorités de Thora avaient bien précisé que sionisme et Judaïsme sont diamétralement opposés et totalement incompatibles l’un avec l’autre.

 

        Toutefois, les sionistes poursuivaient leur but et ignoraient le fait qu’un peuple existant occupait le pays. Ils ont en effet entrepris d’ôter aux Palestiniens la possibilité d’autonomie politique dans le pays où ils vivaient. Tandis que leur objectif se réalisait, cela causait en retour la perte d’habitations et sources de revenus d’un grand nombre de Palestiniens. D’âpres affrontements, sources de bien de maux, violences et mort se déclenchaient en général.

 

        De leur point de vue Les Palestiniens, furent traités très injustement, et vu que les sionistes revendiquent le fait de représenter tout le Peuple Juif, leurs activités ont souillé le nom de tous les Juifs, provoquant un Chilloul HaShem[2]. Les revendications sionistes de représenter le peuple Juif a aussi causé la colère des Palestiniens sur tous les Juifs, et de ce fait-là, ce sont les sionistes et leur Etat qui sont à l’origine de l’effusion de sang en Erets Yiroel de nos jours.

 

        D’un point de vue concret, il est évident que la cause première de l’affrontement entre Arabes et sionistes est l’existence même de l’Etat sioniste. Si l’on abandonne l’instinct nationaliste selon lequel on doit avoir un Etat, alors la solution évidente à tout le conflit au Moyen-Orient, et le moyen assuré vers la paix et la sauvegarde des vies est le démantèlement pacifique de l’Etat sioniste. Cela mettrait un terme à la colère des Palestiniens et supprimerait le Chilloul Hashem.

 

        Toutefois, il n’est pas actuellement dans le pouvoir de la minorité des Juifs Orthodoxes de démanteler l’Etat sioniste. Nous sommes cependant capables et obligés, si nous le pouvons, de réduire le problème en expliquant aux Palestiniens  et en démontrant par nos actions que les sionistes ne représentent pas le Peuple Juif, et que le Peuple Juif ne veut pas, n’a en fait pas le droit de posséder son propre Etat.

 

        Nous devons également expliquer que nous comprenons  la souffrance des Palestiniens et compatissons.

 

 (Traduction Sœur Enissa KELIF)  A suivre



[1] Appellation rabbinique de la Terre Sainte, Palestine.

[2] Sacrilège, profanation du Nom Divin.




 

SIONISME ET CONFLIT
SIONISTE-PALESTINIEN (2)

 

Par Ahron Leib COHEN שליט"א

 

 

Q2. Mais qu’accomplissons-nous de positif en coopérant aux activités pro-Palestiniennes ?

 

        Tout d’abord, en manifestant notre sympathie pour la cause Palestinienne, nous contrecarrons le Chillul Hashem[1] causé par l’Etat  sioniste et ainsi nous faisons un Kiddush Hashem (sanctification du Nom de Dieu). L’expérience a prouvé que notre démonstration de sympathie produit un effet extraordinaire et le Kiddush Hashel est spectaculaire.

 

        Toute personne intéressée est la bienvenue pour examiner des exemplaires des centaines de lettres reçues des sympathisants Palestiniens qui ont totalement abandonné toute hostilité à l’égard des Juifs en général après qu’il leur fut clairement expliqué que sionisme et Judaïsme sont différents l’un de l’autre et incompatibles l’un avec l’autre. Un exemplaire saisissant d’une de ces lettres est reproduit à la fin de cet essai.

 

        Deuxièmement, l’animosité et l’affrontement créés par l’Etat sioniste parmi les Palestiniens sont si puissants que cela résulte en violence avec des conséquences tragiques de partout. Notre participation à leurs activités contribue uniquement à réduire et à repousser la tension. Cette suppression de l’affrontement va immanquablement aboutir à une réduction de la violence. Lors de notre participation à leurs activités, nous nous donnons beaucoup de mal  pour constamment souligner notre espoir et  notre prière que cette impasse puisse se résoudre de façon pacifique. Cela apaise la colère des Palestiniens sur l’ensemble du Peuple Juif,  apportant de ce fait Hatzolas Nefoshois.[2]

 

        Troisièmement, nous avons un autre problème, comme nous l’avons mentionné auparavant, les sionistes se sont faits passer pour les représentants des Juifs et les portes paroles de tous les Juifs. Ainsi, du fait de leurs actions de Chillul Hashem, ils suscitent l’animosité contre tous les Juifs. Ceux qui nourissent cette hostilité sont alors accusés d’antisémitisme. Donc un de nos buts en participant a ces activités est justement de réduire l’antisémitisme, en   soulignant clairement que le sionisme n’est pas le Judaïsme.  Les sionistes ne peuvent pas parler au nom des Juifs. L’Opposition au sionisme n’implique pas d’antisémitisme ou de haine des Juifs. Au contraire, le sionisme lui-même et ses agissements constituent la plus grande menace pour les Juifs et la plus grande cause d’antisémitisme.

 

        Nous avons par conséquent deux des plus nobles buts que les Juifs puisse avoir, à savoir LE KIDDUSH HASHEM ET LE PIKUACH NEFESCH[3].

 

        Il est bien connu que pour atteindre ces deux buts susmentionnés, nous devons tout mettre en œuvre qui est nécessaire pour réaliser le résultat désiré.

 

        Ne rien faire impliquerait que nous fermions les yeux sur le conflit funeste (qui est la cause de Shefichas Domim[4]) et le Chillul Hashem perpétré par les sionistes.

 

        Ainsi il devrait maintenant être clair comment nous pouvons envisager et persévérer positivement dans des activités ensemble avec les Palestiniens, et que loin d’être une trahison, ces activités sont bel et bien dans les meilleurs intérêts du Peuple Juif et non seulement ceux des Palestiniens.



[1]  Profanation du Nom Divin, Sacrilège

[2] Sauver des âmes

[3] Sauver des vies humaines

[4] Effusion de sang


http://www.bloggen.be/yechouroun/




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Unité - communion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche