Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 22:08



 

Eva prend position
pour l'engagement politique
des 3 religions du Livre
en faveur du Bien commun


Mes amis,

Vous le savez, je milite pour la COMMUNION, la CONCERTATION, la COOPERATION, l'UNION de tous....

Pour moi, les 3 grandes religions monothéistes, juive, chrétienne et musulmane, ont un socle commun, un immense Dénominateur Commun (Dieu), et des valeurs communes.

L'une d'entre elles est l'Amour. "Tu aimeras ton prochain comme toi-même", dit la religion Juive. "Tu aimeras Dieu et tu feras le Bien à ton prochain", dit le Coran.  Et le christianisme nous enseigne l'Amour supérieur, l'Amour Agapé.

Les valeurs communes sont plus nombreuses qu'on l'imagine.

Et puisque tant de valeurs sont communes, pourquoi, au lieu de se faire la guerre ou de chercher à tirer la couverture à soi, ce qui est facteur de conflit, à terme, pourquoi, donc, ne pas mettre en commun toutes ces valeurs et, ensemble, ne pas proposer une autre vision du monde, plus juste, plus solidaire, plus fraternelle ? Pourquoi ne pas militer ensemble pour HUMANISER la société, afin que, par exemple, la recherche du Bien commun soit la priorité, et la Paix, ou, c'est tellement d'actualité, pour réclamer que l'Economie, et la Finance, soient au service des individus, au lieu de laisser les individus être sacrifiés, broyés, par elles.

Le monde croirait davantage, et se porterait mieux, si les responsables des Trois Religions du Livre s'engageaient clairement pour une autre société, et ensemble !

Il est temps d'être cohérent, de passer de la Parole revendiquée et proclamée, aux actes.

Ensemble.

Pour que le monde soit plus vivable !

Remplaçons le malfaisant choc de civilisations, par la communion des engagements,  et le monde commencera un peu à respirer.

Il y a urgence !

Eva

TAGS : Union, communion, choc civilisations, unité, Finance, humaniser, Juif, Chrétien, Musulman, l'Amour agapé, Religion du Livre, le Bien commun...



Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Oecuménisme
commenter cet article

commentaires

delaye francis 30/10/2017 16:15

Jésus-Christ maître de laïcité
01/10/2017 mission…
Bonjour à tous,
Vous connaissez par mes notes le Charisme qui m’anime. Autrement dit par suite d’un rêve : réunir par l’annonce de Marie, croyants, mal-croyants, non-croyants de toutes religions et non-religions autour de la reconnaissance de l’humilité du Principe de Vie Trinitaire révélée par la vie du Christ Jésus. J’ai peu d’années encore à vivre mais je ne peux renoncer, malgré les évidences contraires, à l’annoncer.
Pour cela je choisis d’abord mes héritiers qui se disputent âprement un héritage matériel dont ils auront à s’humilier. L’héritage auquel je tiens étant d’ordre spirituel. Mais ils représentent parfaitement l’échantillon, croyants, mal-croyants, non-croyants de ceux que je veux toucher. J’y ajoute le théologien croyant avec qui j’ai été en rapport, et le philosophe mal-croyant qui plaît beaucoup à Alex.
Tout dépendra de votre bonne volonté nécessaire pour y répondre.
Affectueusement.
02/10/2017 perpétuel….
En son fils souffrant, Marie confirme le pardon perpétuel intérieur de nos fautes ou erreurs offert par le Principe de Vie et que de ce fait nous avons à imiter tout autour de nous-même.
07/10/2017 enfants …
Mes enfants sont ceux qui se confient au Messianisme de Jésus-Christ et aiment le pratiquer.
10/10/2017 Dieu ….
Dieu, Ce nom ne signifie pas grand-chose pour la plupart en dehors de ceux qui pour une raison ou une autre auraient reçu un ordre de sentiment religieux. En effet il a été malmené par trop de guerres, de pogroms, d’inquisitions et d’oukases de toutes sortes ou d’indifférences.
En réalité il signifie la VIE courante amené à son principe. Appelons-Le donc par son nom : PRINCIPE DE VIE. La VIE nous enseigne depuis notre enfance que tout n’est pas forcément bon et qu’il faut sans cesse se battre à son sujet qui se termine par notre mort. C’est là un vaste sujet qui a nourri des quantités d’écrits sans fin. Nous n’avons pas à revenir dessus sinon pour nous instruire partiellement. Quant à nous, rêve ou non, Les sciences physiques trouvant le fondement matériel de l’univers il nous faut trouver le Principe fondamental qui régit la VIE morale dont nous avons besoin. Là aussi il y a quantité de religions et d’écrits variés. Moi, je dois faire appel malgré tout à mon rêve de 1963 sur lequel j’ai médité jusqu’à ce jour et qui se termine par cela : Avec Marie reconnaissance de l’humilité de Son Fils Trinitaire pour l’amour de volonté des Chrétiens, l’obéissance de volonté des Juifs, l’adoration de volonté des Musulmans, la tolérance de volonté des Hindous, la componction de volonté des Chinois, la raison de volonté des non-croyants et ainsi de suite selon les conducteurs d’esprit de toutes les cultures du monde.
Si l’Esprit du Principe de Vie me porte secours c’est avec votre aide que je veux essayer de le développer pour vous réunir à l’homme Jésus-Christ et non pas seulement au Dieu-homme comme l’enseigne la foi Catholique à laquelle par ailleurs je souscris entièrement pour mon compte personnel.
11/10/2017 sentiment religieux …
Il est notoire que Thérèse de Lisieux à la fin de sa vie et mère Teresa de Calcutta pendant les trois quarts de sa vie n’avaient plus aucun sentiment religieux et se croyaient non-croyantes. Si en effet le sentiment religieux est un puissant moteur pour la pratique religieuse il n’est pas son tout, loin de là. Les évangiles sont formels à cet égard. Nous ne serons pas jugés sur ce sentiment mais uniquement sur la pratique des œuvres morales enseignées. Et l’œuvre morale par excellence reste la reconnaissance de l’humilité de la vie de Jésus-Christ qui revendique hautement être celle du Principe de Vie dont il ne serait qu’une émanation issue de Marie.
C’est à vous d’en juger conformément à votre situation intérieure et au pardon perpétuel de nos simples erreurs que le Principe de Vie nous aide sans cesse à oublier jusqu’en Jésus-Christ. Mais le nom de cet homme reste encore trop souvent lié à la répression qui sur terre n’existe pas chez lui et peut-être aussi à une mauvaise conscience que nous aurions par inadvertance à son sujet en nous-mêmes. L’église pour cela a institué le sacrement du pardon donné par un prêtre assermenté. Mais là aussi se pose le problème de ce qu’est l’église. En fait il s’agit d’une assemblée de pécheurs animée par l’Esprit du Principe de Vie et dirigée par les seuls évêques successeurs des apôtres sous l’autorité du Pape successeur de leur chef Pierre régulièrement élu par un collège d’évêques nommés cardinaux. Il est évident que malgré tout ceux qui veulent enfin pratiquer doivent se plier avec humilité à leur direction tout en restant libres de leur jugement.
Si le sentiment religieux n’est pas donné à plusieurs, c’est peut-être simplement parce que leur orgueil inné trop violent les porteraient à s’enorgueillir de ce sentiment au détriment de tous. Mais de toute façon cela ne justifie pas le manque de pratique religieuse qui peut être porté par la raison. D’autant plus qu’ils auraient encore plus de mérites profitables à tous que beaucoup d’autres.
12/10/2017 Trinitaire …
Les sciences physiques arrivent ou arriveront à déterminer la matérialité de l’origine du Principe de Vie de notre univers. Il s’agit ni plus ni moins de ce qu’on peut déjà appeler l’Esprit immatériel du Principe de Vie dont Jésus-Christ se réclame incarné pour révéler l’humilité dont on a à le traiter comme il faut. Moralement traité on l’appellerait l’Esprit Saint. Il serait à l’origine de la croissance fertile de la terre malgré une lutte géante contre des puissances opposées pour l’arracher avec nous au néant dont elle est issue. Même la science envisagerait, si elle le veut, qu’il n’est pas seul et dépendrait d’une Puissance de VIE hors de notre univers dont découlerait également toute l’origine d’autres univers.
C’est pourquoi on dit que Jésus-Christ est Trinitaire ne faisant qu’un lui-même avec l’esprit du Principe de Vie et avec cette Puissance de VIE qu’on ne peut même pas imaginer mais en laquelle les religions et particulièrement juive ont toujours crues avec respect contre vents et Marées.
La religion Chrétienne a toujours cru, elle, à la Trinité de la Source de Vie comme à la résurrection en la Vie éternelle. Les Évangiles traitent dans le détail des événements de l’agonie du monde humain. Auparavant l’humilité de Jésus-Christ peut ouvrir un temps de grâce et d’épanouissement pour tous.
13/10/2017 Marie …
Marie, mère de Jésus-Christ, par suite de l’hostilité des juifs contemporains vis-à-vis de son fils, n’est pas nommément reconnue dans la religion hébraïque mais elle rappelle par son nom Myriam celui des femmes saintes qui ont parsemé avec succès son histoire.
Par contre les musulmans la vénèrent comme vierge mère immaculée Mariam du prophète Isa (Jésus) et sont proches par elle de ce fait des religions chrétiennes tout en gardant leur jugement sur son fils.
Pour les autres religions et les non-religions qui ne la connaissent pas on peut simplement rappeler succinctement son histoire :
Le peuple juif à la suite de ses prophètes attendait depuis des siècles un Messie du Dieu unique libérateur de toute oppression. La vierge juive Myriam (Marie) reçut l’assurance spirituelle qu’elle devait l’enfanter sans relation masculine sous le nom de Jésus. On peut remarquer qu’à son époque un tel acte suscitait la mise à mort par lapidation de la femme. Protégée par son époux Joseph elle fut reconnue effectivement comme mère du Messie sauveur par sa cousine Élisabeth mère elle-même miraculeusement du futur Jean-Baptiste qui deviendra précurseur du Messie. Né à Bethléem, dans une mangeoire pour animaux, celui-ci reconnu d’abord par des bergers ensuite par des mages venus d’Orient après sa présentation au Temple Juif où il fut manifesté par des prophètes, entraîna sa mère sous l’injonction de son mari dans une fuite en Égypte pour échapper à la jalousie criminelle de l’ethnarque en place. Revenue à sa mort en Israël elle ne cessa de méditer sur tous les événements qui marquèrent la vie de son fils. À l’âge de la puberté celui-ci resta, sans qu’elle le sache ni le comprenne, à l’intérieur du Temple interrogeant les docteurs de la loi juive et faisant leur admiration par ses réponses puis il redevint l’enfant obéissant à ses parents.
Dès que son fils entreprit vers l’âge de 30 ans sa mission d’évangélisateur elle lui demanda d’intervenir lors d’une noce où l’on manquait de vin et où ses premiers disciples étaient présents. Il y changea de l’eau en vin et ce fut son premier miracle connu. Plus tard son enseignement commençant à faire des remous, probablement poussée par sa famille, elle chercha à le voir et il lui fut répondu alors, comme plus tard, que seuls ceux qui écoutaient la parole de Dieu et la mettaient en pratique pouvaient se revendiquer d’être sa famille personnelle. Durant trois ans il n’y a certainement aucune personne plus qu’elle avide de son enseignement. Et lorsque, devant l’incompréhension des ethnarques qui n’attendaient qu’un Messie matériel et non annonçant l’humilité de Dieu, se profilait l’annonce du supplice de la croix pour son fils, quelle déréliction était plus grande que la sienne jusqu’au moment de son exécution où elle devait assister jusqu’au bout.
Ensuite c’est l’enseignement de son fils qui prime tout, conforté par sa résurrection de 40 jours et son ascension au Ciel, dont seuls ses disciples ont témoigné. Gardant le silence humble envers ces derniers, on la sent dans l’histoire primitive de l’église établie par son fils, d’une discrétion absolue qui nous permet aujourd’hui de la considérer comme la mère de tous, juifs, musulmans, hindous, chinois, non-croyants,…. malgré les pompes chrétiennes dont du reste on aimerait bien que la France notamment renouvelle, pour son compte et non celui de l’église seule, le souvenir. Et si après une mort pitoyable son fils ayant été rendu au Ciel dont dépend notre univers, combien plus la mère douloureuse a-t-elle dû suivre le même chemin….
14/10/2017 faute originelle …
Parmi les fautes et erreurs humaines il y en a une qui les recouvre presque toutes. Il s’agit de la faute ou péché originel qui pour n’être pas entièrement de la responsabilité des hommes et être perdu dans le temps a du mal souvent à être reconnu.
On peut remarquer que l’homme moins bien équipé que beaucoup d’animaux pour sa défense, sa nourriture, son abri, a su faire jouer petit à petit une intelligence qui lui était particulière jusqu’à aller, dit-on il y a 20.000 ans, à se mettre à compter mathématiquement.
Il y a plus. Les religions judéo-chrétiennes, expertes en vie mystique, lui ont attribuées une expérience spirituelle magistrale qu’elles ont appelée « paradis terrestre ». Ce ne serait rien moins qu’une épreuve religieuse représentée par une jouissance de vie supérieure offert à un couple au summum de sa vie créative intellectuelle, sociale et spirituelle, dans laquelle il y aurait l’interdit par le Principe de Vie sous le nom de l’arbre du Bien et du mal de se rechercher soi-même. Poussé par une force contraire nommé Satan, bravant cet interdit, les conséquences désastreuses moralement se seraient alors étendues à l’humanité entière de sorte que nous naissons tous sous le coup de cette recherche sans référence normale au Principe de Vie qui condamne notre vie spirituelle et éternelle.
Il aura fallu la vie éprouvante et la mort de Jésus-Christ suivie pour ses disciples d’une résurrection pour que puisse nous être enseigné d’une manière certaine l’humilité du Principe de Vie dit Dieu. Mais c’est Marie, sa mère éprouvée, qui peut nous y porter sans crainte d’un jugement quelconque. En effet la crainte de la puissance de Dieu ou son indifférence s’est installée chez beaucoup contrairement à la nature intrinsèque humble du Principe de Vie que Marie représente après l’effort de Jésus-Christ et que nous pouvons constater chaque jour dans notre vie particulière.
C’est vrai que la révélation de l’humilité du Principe de Vie heurte de plein fouet notre orgueil viscéral de la faute originelle. C’est pourquoi pour l’accepter il nous faut une voie de volonté aidée par la simplicité douloureuse de Marie depuis l’amour chrétien prôné par Jésus Lui-même (et auquel je participe) jusqu’à la raison du non-croyant chercheur de vérité (que je comprends) en passant par toutes les autres voies ouvertes par les conducteurs spirituels. La première, celle de l’Israël contemporain, si elle n’accepte pas le témoignage de Marie sur l’humilité du Très Haut révélée par son fils ne peut pas être insensible à ses saintes femmes au nom similaire et s’en poser la question. La seconde, l’Islam a trop de vénération pour la Vierge Marie pour n’avoir pas non plus à s’interroger sur cette énième vertu trinitaire d’Allah. Quant aux autres démarches spirituelles les peines de la vie de Marie fidèle à son fils ne peut pas ne pas les toucher et leur poser le problème de l’humilité effective du Principe de Vie comme celui de la réalité d’un hors univers aux interprétations diverses.

"Pratiquer toute foi, religieuse ou non, de choix ou d'héritage dans l'humilité Divine révélée par l'humiliation de Jésus-Christ" (est la traduction de:)
" Practice any faith, religious or not, from choice or inheritance in God humility revealed by the humiliation of Jesus Christ" (qui est gravé au revers de médailles)
24/10/2017 l’homme Jésus-Christ …
Tout ce qui concerne Jésus-Christ durant son séjour sur terre est contenu dans 4 courts évangiles qui se recoupent respectivement de St. Mathieu, St. Marc, St. Luc et St. Jean. Tout son enseignement, sa vie et sa mort reposent sur sa certitude absolue d’être l’incarnation de Dieu Lui-même en Trinité donc d’un Principe de Vie Trinitaire dont nous dépendons tous. Il se pose comme le seul Messie universel révélant par sa Passion et sa mort infamante sur le supplice d’une croix Romaine, une humilité et une douceur spirituelle sans limite du Principe de Vie- Dieu Unique qui met en cause un orgueil et une violence généralisés du genre humain.
Devant cette accusation pénible de nos racines (péché originel), comme prophète juif (et non plus comme Messie) il porte à son apogée l’amour de Dieu personnalisé donc de l’amour du Principe de Vie pour chacun d’entre nous. Il n’hésite pas à envoyer ses disciples dans le monde pour faire connaître la réalité de la vérité comme des brebis au milieu des loups, prêts à être spolier ou égorger plutôt que de rendre le mal par le mal. Devant l’irréalité de ce commandement, connaissant les limites de ses disciples comme du genre humain, il révèle le pardon perpétuel de l’humilité de l’Esprit de Dieu à notre égard, sur lequel nous avons tous à nous appuyer sans cesse sous la seule réserve d’une contrition volontaire sincère toujours à renouveler.
Il est à noter qu’il a présenté à ses disciples, trois jours après sa mort en leur en donnant des preuves, la foi en une résurrection humaine qui a duré 40 jours pour se terminer par son Ascension dans l’empirée. Cette résurrection conforte la nôtre. Les corps s’anéantissent à la mort, mais les âmes immortelles par leurs vertus les ressusciteront au dernier jour, si tant est qu’on puisse savoir d’ici ce qu’est un corps Céleste issu des vertus humaines. Toutefois on peut se faire une idée du processus de notre propre immortalité justement par la glorieuse résurrection de 40 jours de Jésus-Christ issue elle-même d’une âme Divine très parfaite.

union de prière

eva R-sistons 07/04/2010 08:51


Rien compris, eva


Med Adel Romi 23/03/2010 23:20


hé les mouslim de l'heure vos frére ne sont pas vos proches et voisins, se sont les humains quelque soit leurs religions d'origine, peut étre que vos proches ou voisins sont des mécréants alors
cherchez à gouverner les freres lointain et retractez vous des faux. comment çà? c'est possible grace à l'unification des insurections des trois religions en cn3mi ex onu du promis, seule les
insurections réunis peuvent gouverner pour la soumission.la terre est divine, le promis divin vous invite à étre divin et de gouverner les étres divin honéttement quelque soit leur religions
d'origine et de se retracter des perfides séverement quelque soit leurs raisons putatives pourtant l'antisémetisme des arabes n'est qu'un désarroi provoqué par leurs précurseurs gouverneurs de
perfides contre la soumission, dites aux arabes que c'est votre imam qui doit d'abord entrer en premier à la mosqué du Jérusalem, c'est lui l'imam ce n'est pas vous l'imam, c'était permis par les
precurseurs égarés, alors c'est eux les imams ce n'est pas le st coran leur imam, se sont des imam qui invite à l'enfer pourtant ils exportaient des polytéistee non encadrer religieusement au lieux
saintes depuis des décénnies vraiment l'humanité contomporaine est dans l'appogée de son désarroi et fredainité moderne.

cmia.org, iisromi21s du cn3mi - Forum de discussion
21 mars 2010 ... Mots-clés : 21siécle, promise, spirituelle, intello, impetration, organisations, agence, intelligente, mondiale, centrale ...
forums.over-blog.com/topic-1152598877.html

CMIA.org, IIS, ROMI21S ex cia DU CN3MI ex onu à p, cpmi ex cpi

CENTRAL MONDIAL INTELLIGENTE AGENCE des organisations.
PAR:Régle d'or maghrebo isslamique du 21 siécle
impétration intello spirituelle promise
RMO..., MIERJD PROMIS MED ADEL ROMI ALAOUI HACHIMI TAZI
l'imam militant du 21 siécle.


eva 30/10/2008 04:56

Superbe texte, Salam, qui t'honore

je le publie

bien à toi Eva

Salam 29/10/2008 13:48

Depuis sa création, lnidf s'évertue à montrer cet engagement comme prioritaire. Tant que nous sommes divisés pour des raisons de théologie et agissons chacun de notre côté sans faire front commun devant l'inacceptable ou même au quotidien pour la promotion des valeurs véritables de l'existence (comme la paix, l'amour, la fraternité, la main tendue aux nécessiteux, la mise au service d'autrui, l'éthique du comportement, la recherche de la vérité et de l'authenticité d'être, la volonté affirmée du bien commun et de l'amélioration des conditions de l'existence), nous laissons le matérialisme dominer le monde et imposer sa loi d'égoïsme, d'individualisme, d'aliénation des âmes, de futilité libidineuse etc.

Dans de telles circonstances, nous, croyants, sommes à blâmer à chaque fois que nous ne nous donnons pas les moyens de cette alliance nécessaire pour faire triompher ensemble cette fraternité universelle et cet oubli de soi auxquels nos Ecritures nous appellent.

Certes, nous devons rivaliser de bonnes actions, mais nous devons aussi nous unir contre l'effondrement de l'humanité dont le matérialisme individualiste est le facteur dominant. A cause de lui, le monde est au bord du gouffre.

Nous serions irresponsables de ne pas en tirer les conséquences.

Que la paix soit sur vous.

Salam Abdal-Haqq al-Faranjî

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche