Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 03:26

Dialogue des cultures : Pour que cesse le choc des civilisations

3-religions-copie-1.jpg

 

La conférence Internationale de Tunis consacrée au thème: “Les politiques de développement culturel, quelle dynamique des arts?” qui a démarré vendredi à Tunis et qui prend fin aujourd’hui a été marquée par la participation massive de scientifiques et d’hommes de culture tunisiens et étrangers qui ont débattu d’une multitude de sujets relatives à la diversité culturelle et à la place de la culture dans le développement.

Comment promouvoir la diversité culturelle et faire des arts un levier de développement culturel dans un monde où la culture est reléguée souvent au second rang? A cette question et à bien d’autres, une palette d’intellectuels tunisiens et étrangers a tenté de répondre durant la première journée de cette conférence. Inaugurée par M. Ridha Methani, chef de Cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur qui a assuré la lecture de l’allocution du Pr. Lazhar Bououni, ministre de l’Enseignement Supérieur, cette conférence a été une occasion pour dresser une chronologie des politiques culturelles ayant abouti à la mise en place de la Déclaration universelle, puis à la convention internationale sur la diversité culturelle de l’UNESCO, en 2000. Rapportant les propos du ministre de l’Enseignement supérieur, Ridha Methani a noté que: “Le monde est de plus en plus tumultueux: les partisans de la thèse du choc des civilisations s’évertuent à trouver les illustrations et les confirmations dans les symboles, voire même dans le vécu des peuples”. Et d’ajouter: “d’autres, comme par réaction, répliquent par le rejet systématique de l’Autre et se replient sur les référents identitaires les plus fanatiques et sectaires”.
Sans se réduire à ces faux clichés, les politiques de développement culturel et les arts dans leur dynamique ont aujourd’hui un rôle pionnier dans le rapprochement des cultures et les civilisations. C’est en tout cas l’idée commune qui revient comme un leitmotiv à travers les différentes interventions au cours de cette conférence. Dans son allocution, François de Bernard, professeur, président du groupe d’études et de recherches sur les mondialisations a précisé que les politiques de développement culturel impliquent une réflexion transdisciplinaire. “Elles impliquent le dialogue interculturel et la question de la dynamique des arts et leur contribution au dialogue”.


Un défi pour la société du savoir


Pour sa part, Mohamed Zinelabidine, directeur de l’Institut supérieur de Musique de Tunis, organisateur de cette manifestation, a explicité les différents mystères liés à la culture et aux politiques du développement. “Les sens de “culture” contradictoires et parfois antinomiques, sans cesse revisités, suscitent à présent un questionnement et facilitent son instrumentalisation”, a noté d’emblée le conférencier. Et d’ajouter: “La culture reste aussi le défi de la “Société du savoir”, acceptation réinventée du droit au civisme, édification du mérite, de la reconnaissance des talents, du plus être, du mieux être. On la conçoit comme vecteur d’avenir, selon les définitions”. Sans se limiter à ces différentes acceptions, cette différence internationale a été une occasion pour établir un forum de discussion entre les différents participants. Une dizaine d’interventions ont permis aux participants de débattre de plusieurs sujets relatifs à l’identification culturelle, à la diversité et au développement culturel.

Ousmane WAGUE

 

http://www.tunisia-today.com/archives/33659

 


Bon à savoir !


C'est Roger GARAUDY qui  a fondé à Genève, en 1974, L'Institut international pour le dialogue des civilisations

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/07/15/18451716.html

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Dialogue inter-religieux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche