Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 04:20

 

 

http://www.fait-religieux.com/culture/histoire/2013/12/08/islam-christianisme-et-europe-une-histoire-ancienne-et-ignoree

 

Islam, christianisme et Europe : une histoire ancienne et ignorée

 

http://www.fait-religieux.com/culture/histoire/2013/12/08/islam-christianisme-et-europe-une-histoire-ancienne-et-ignoree

Faker Korchane | le 08.12.2013 à 08:00
Cet article a été publié dans notre Fil Expert le 25 novembre 2013.
Le 23 novembre dernier, l'Institut catholique de Paris, en collaboration avec l'Institut européen des sciences humaines (IESH) et le Groupe d'amitié islamo-chrétienne (GAIC), organisait un colloque sur « le christianisme, l'islam et l'Europe, apports et interactions ». Des historiens y ont apporté une contribution remarquée sur les rapports islamo-chrétiens dans l'occident chrétien à l'époque médiévale, dans l'Europe orientale jusqu'au 19e siècle, et en France à l'époque moderne.

John Tolan, professeur d'histoire médiévale spécialisé dans les contacts entre les différentes cultures, a apporté des éclaircissements sur la perception que les musulmans et les chrétiens avaient les uns des autres au Moyen-Age. « L'islam s'inscrit dans la continuité des révélations précédentes, juive et chrétienne, déclare l'historien. Pour les musulmans, ces religions sont légitimes mais ont été déviées. Malgré tout, juifs et chrétiens sont Ahl al Kitab, des gens du Livre ». Du point de vue chrétien, John Tolan précise que deux visions différentes de l'islam se sont succédé. D'abord, les chrétiens « considéraient l'islam comme une religion idolâtre qui adorait de nombreuses divinités, dont Mahomet faisait partie ». A partir du 12e siècle, les chrétiens connaissent mieux l'islam, grâce aux contacts en Andalousie, en Sicile et en Terre Sainte après les Croisades. « A partir de cette période, les chrétiens voient Mahomet comme un faux prophète et un hérésiarque, poursuit John Tolan. Ils considèrent donc l'islam comme une hérésie chrétienne ».
.
Présence musulmane « antérieure à la colonisation »

Bruno Drweski, maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), a quant à lui éclairé l'auditoire sur les rapports islamo-chrétiens dans l'espace polono-lituanien - les territoires situés de l'est de l'Elbe à l'ouest de l'Asie centrale, avec les pays baltes au nord et l'Ukraine au sud - du 12e au 19e siècle. Bruno Drweski a insisté sur le fait que la christianisation de ces Etats « s'est faite pacifiquement, et que la cohabitation y était la règle ». Les minorités juive et musulmane bénéficiaient d'un statut « équivalent à celui des juifs et chrétiens dans le monde musulman ». Les musulmans pouvaient même devenir des « nobles, sans le droit de vote » en Pologne-Lituanie, pays doté de bataillons armés musulmans. Ils sont donc « exonérés du paiement d'un impôt spécial, ce qui n'est pas le cas des juifs ».

Jocelyne Dakhlia, historienne à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), dont les travaux portent sur la présence de musulmans en France à l'époque moderne, signale que la recherche sur la présence de musulmans en Europe de l'ouest connait un essor important. La recherche archéologique et les « chantiers historiques ont une vocation civique ». Pour elle, « la présence des musulmans en Europe n'a rien à voir avec la colonisation, elle est antérieure ». Les musulmans sont présents en France depuis des siècles, défend-elle, « dans les ambassades de pays musulmans, comme celle des Ottomans, les prisonniers des galères à Marseille, Bordeaux, et Toulon, des aventuriers, ou encore de grands et de petits marchands sans oublier l'esclavage ». Selon l'historienne, plusieurs raisons expliquent la méconnaissance de cette histoire, dont une serait « une forme de consensus pour ne pas voir la présence intérieure de l'islam ».
A lire aussi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche