Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 06:44

 

 

Les convois de la honte

 

                http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-les-trains-de-la-mort-53291708.html

 

 

Nouveau télescopage de l'Actualité:  La SNCF complice de crimes envers la communauté juive; l'Etat français complice des suicides en prison. Quelle humanité ? La barbarie est-elle une constante de l'humanité ?


On croyait la barbarie disparue. On l'espérait ! Mais non, la bête immonde sommeille, ou plutôt se pare d'un vernis démocratique, elle n'en est pas moins vivace, bien vivace. Quand l'homme triomphera-t-il de lui-même, de ses instincts les plus sauvages ? La barbarie est-elle la chose la plus répandue, même dans les milieux les plus "policés", les plus civilisés ?


En juin 2006, la SNCF était condamnée pour sa participation aux transferts de détenus sous l'Occupation. Quelles étaient exactement les responsabilités de l'entreprise française dans la déportation ? C'est la question que Raphaël Delpard se pose dans un livre, "Enquête sur la SNCF et la déportation". Certes, des cheminots ont refusé d'être complice de l'horreur absolue. Mais souvent, trop souvent, la SNCF s'est rendue complice de crimes contre l'humanité, non seulement en facilitant les transferts vers les camps de la mort, mais aussi en rendant les conditions de voyage des futures victimes totalement inhumaines, par exemple en obstruant les orifices d'aération.  Comment des individus "normaux", travaillant pour une entreprise de transport d'Etat, ont-ils pu être complices d'une telle barbarie ? En chaque individu sommeille-t-il un bourreau qui s'ignore, ou au moins, un résigné à l'inaction et même à l'horreur ? Toujours est-il que des hommes "ordinaires" ont sciemment participé à l'"extraordinaire" d'une barbarie peu commune, toujours est-il qu'ils ont été complices d'un crime d'Etat.

 

 

http://www.lyceepauleluard.fr/lpe_v158/images/stories/voyages/auschwitz/Rails.jpg

Autre séquence. L'Actualité, aujourd'hui, nous renvoie à la barbarie dans les prisons françaises, parmi les plus inhumaines d'Europe, et régulièrement épinglées par Bruxelles: Par exemple, le taux de suicide des détenus y est anormalement élevé. La patrie des Droits de l'Homme ne cesse d'être montrée du doigt, sous Sarkozy, pour ses manquements. Là, il s'agit du sort d'individus deux fois condamnés, d'abord dans leur parcours marqué par la précarité, la violence subie quotidiennement dès leur naissance, ensuite par l'inhumanité d'un Pouvoir uniquement préoccupé du sort de ses amis honteusement nantis ! Le sort des "perdants" ne préoccupe guère l'UMP,  l'Union pour un Mouvement Anti-Populaire. Au contraire, tout est fait pour les exclure davantage, les marginaliser plus, les condamner à encore plus de misère, de violence, de souffrance. Jusqu'à les laisser attenter à leur vie, jusqu'à laisser une guillotine qui ne dit pas son nom revivre...


guillotine.jpg (107771 bytes)

http://www.legrandsoir.info/Du-retour-de-la-guillotine-en-France.html

 

La barbarie, tout au long de l'Histoire, semble la chose du monde la mieux partagée, tant dans les pays dits "sous-développés" que dans nos auto-proclamées démocraties, dans nos "claironnées" démocraties (au point de s'ériger en modèle pour le monde entier). Les siècles passent, les circonstances changent, mais l'inhumanité demeure. Elle peut-être feutrée, sournoisement dangereuse - un chanteur comme Pierre Pierret ne vient-il pas de se livrer à la stigmatisation des Musulmans ? (1) Elle peut-être, aussi, à découvert, sauvagement pernicieuse, comme dans nos Médias se livrant quotidiennement à la plus scandaleuse des diabolisations... Encore ce 25 novembre, David Pujadas, au nom sans doute d'un néo-sionisme décomplexé, se livrait sur FR2 à une incitation indirecte au choc de civilisations, en braquant une fois de plus les projecteurs sur les excès d'une Charia portée par des fondamentalistes qui ne représentent guère la Communauté musulmane. Insidieux ou clairement affiché, le Mal est là, la bête immonde resurgit, porteuse de lourdes menaces de chasse à l'homme, de croisades guerrières contre l'autre, et même de chocs de civilisations barbares !


Des questions se posent inévitablement. La Communauté juive ne cesse de rappeler le souvenir de ses souffrances, mais alors pourquoi après avoir subi l'indicible, se livre-t-elle aujourd'hui à une indécente stigmatisation de ses frères sémites, Arabes ? (2) Pourquoi, trop souvent, prend-elle la tête de la croisade contre les Musulmans, au risque de toutes les stigmatisations, de tous les conflits, de toutes les guerres même les plus périlleuses du fait de l'usage qu'une organisation comme l'OTAN menace de faire du nucléaire pour imposer ses vues aux irréductibles ?

 

Pourquoi rappelle-t-on toujours la Shoah d'une communauté en préparant, en coulisses, la "Shoah" planétaire qui éliminera, avec des armes de destruction massive, une partie de l'humanité, pour procéder à la dépopulation, au nettoyage "ethnique" ou religieux, à l'élimination de ceux qui ne sont pas d'accord avec la Pensée unique judéo-chrétienne, ou, tout simplement, des plus faibles ? Comment peut-on fustiger la barbarie d'un temps, et préparer celle d'un autre temps, plus pernicieuse encore ?


apocalypse-bleue-ruines.jpg

http://r-sistons.over-blog.com/10-categorie-10807617.html

 

Les leçons de l'Histoire ne servent-elles donc à rien, sinon à être instrumentalisées pour encore plus de violence et à échelle plus vaste, quitte à risquer ensuite de provoquer la fin de l'Histoire humaine ?


Sans aller si loin, pourquoi, après avoir désigné à la vindicte populaire la population juive, fustige-t-on aujourd'hui les Musulmans, au risque de toutes les stigmatisations, de toutes les dérives, de tous les chaos, de toutes les exterminations à nouveau, bref de toutes les barbaries ? Lorsque David Pujadas distille l'islamophobie sur une chaîne publique en mettant dans la tête des télespectateurs, finalement, au risque des amalgames les plus douteux, que la Charia islamique "condamne à périr dans le feu les Non-Musulmans" (en omettant d'ailleurs de dire que dans le Talmud, les "goys - c'est-à-dire les non Juifs - sont des animaux à exterminer"), ne joue-t-il pas sciemment avec le feu, n'utilise-t-il pas scandaleusement l'argent des contribuables pour servir son clocher, des intérêts qui ne doivent pas être ceux du peuple français attaché à la paix et aux Droits de l'Homme ?  Ne pousse-t-il pas, ce qui est immensément grave, au choc de civilisations qui ne profitera qu'à une minorité de psychopathes cupides ?


Mais alors, la barbarie que l'on fustige à juste titre en portant sans cesse à la connaissance du grand public, à temps et même à contre-temps, l'histoire de la Shoah, est-elle destinée à se perpétuer sous des formes nouvelles, hier la guillotine aujourd'hui le suicide par désespoir en prison, hier l'extermination des Tsiganes et des Juifs, aujourd'hui celle des Musulmans ?

 

Alerte ! Les rappels de l'Histoire n'ont de sens que s'ils servent à prévenir les errements futurs, pas à être exploités, instrumentalisés pour des causes finalement éloignées du but proclamé ! On ne peut dans le même temps demander que cesse l'antisémitisme envers les Juifs, et propager quotidiennement l'antisémitisme envers les Arabes et maintenant, un racisme aussi odieux envers les citoyens Musulmans !


De même que nous devons exiger la reconnaissance et la réparation du préjudice subi par les citoyens juifs pendant la déportation, il est indispensable de fustiger l'islamophobie rampante des Pujadas ou des Perret, lourde de menaces futures, et même de réclamer sa juste pénalisation ! Il y va de la paix sociale, de l'entente entre les peuples, de la communion des civilisations, et surtout, de la paix, oui de la PAIX, ce Bien le plus précieux !


Une citoyenne, Lina, écrit ceci : "Une seule solution : pétition pour exiger que l' islamophobie soit pénalisée, de la même manière que l' antisémistisme! Que les musulmans de France organisent une marche grandiose telle " Contre l' islamophobie, je marche!" (3)

 

Si nous tolérons le loup (Pujadas, et d'une certaine manière Perret...) dans la bergerie, si nous acceptons la barbarie du racisme anti-Juifs ou anti-Musulmans, nous mettons en péril la civilisation humaine. A l'heure des armes de destruction massive "usraéliennes" (des USA comme d'Israël), les confrontations peuvent se muer en apocalypses irréversibles.


Il est temps de s'en souvenir, et de prévenir le Mal absolu avant qu'il n'élimine l'humanité.


Eva R-sistons

http://sos-crise.over-blog.com

 

(1) : http://www.alterinfo.net/L-islamophobie-prend-une-ampleur-invraisemblable-en-France-Pierre-Perret-surfe-aussi-sur-la-vague-islamophobe_a51970.html?com#com_1691864

(2) Les Sémites sont un ensemble de peuples utilisant ou ayant utilisé les langues sémitiques (..) arabes, hébraïques... (http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mites)

(3) http://www.alterinfo.net/L-islamophobie-prend-une-ampleur-invraisemblable-en-France-Pierre-Perret-surfe-aussi-sur-la-vague-islamophobe_a51970.html?com#com_1691864

 

                    NOM-chippedamericadees.jpg

 

 

                                              NOM-prison-j.jpg


 

apocalypse-F--j.jpg

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Analyse
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 19:25

islamistes-jpeg.jpg 

Avancer sur deux fronts: 

Contre l'islamophobie raciste

et contre l'islam radical
,

par Christian DELARUE

 

NB Eva: J'ai toujours dénoncé les fondamentalismes religieux,

les extrémismes, les fanatismes, les intégrismes, les sectarismes,

les communautarisms - et le racisme haineux, intolérant.

Les Musulmans ne posent aucun problème à la République,

comme les citoyens juifs, ils sont parfaitement intégrés.

Seule une frange, radicale, soulève des questions,

et cette frange, malheureusement, est stigmatisée, instrumentalisée,

pour, justement, nous préparer au choc de civilisations intolérable.

   

Eric Besson le Ministe avance contre burqa et imam mais ne donne guère de gage pour empêcher une dèrive islamophobe. A l'inverse la gauche soucieuse à raison de la montée de l'islamophobie en France et en Europe se tait sur l'islam radical qui sert d'appui à la droite raciste. Il faut rompre le cercle vicieux de ces ignorances.  

 

1) Eric Besson, ministre, veut contrôler les imams contre l'islam radical

La montée inquiétante des actes d'agression contre des musulmans ou contre l'islam sur les mosquées incite à renforcer la vigilance contre le racisme anti-musulman. Les musulmans en Europe ne sauraient être inquiété du fait de leur croyance religieuse pas plus d'ailleurs que les autres religions. A ce propos on ne saurait confondre l'Islam radical avec les pratiques courantes de l'islam.

Le dire ne suffit pas à effacer les craintes puisque des textes tel que celui de Robert Redeker ou des clips tel celui de Geert Wilder laissent entendre pour le premier que tous les musulmans croient en une religion violente et sexiste et pour le second que des hordes de musulmans guerriers envahissent l'Europe. Le premier confond les pratiques réelles des croyants avec les passages à critiquer qu'il a pu trouver dans le Coran à l'instar de Michel Onfray et le second confond l'immense majorité des musulmans ordinaires avec l'activisme de l'islam de conquête. Ces propos sont aujourd'hui rediffusés par Riposte laïque.

Comme faire ? Du fait de l'existence certaine de l'islam radical, Monsieur Eric Besson a déclaré récemment vouloir favoriser la formation des imams en France (1). On peut voir là une évolution "à la Turque" de la laicité française.  La turquie qui a puisé dans le modèle français de laicité a du l'adapter pour tenir compte de l'isalm comme religion dominante. Cette adaptation a consisté à laïciser l'islam. Il semble qu'Eric Besson penche vers une politique active à l'égard de l'islam plutôt que vers une politique strictement séparative qui laisse l'islam radical libre d'agir en France.

2) Pour sortir de la configuration "Redeker 2006", il importe de lutter contre l'islamophobie.


On ne saurait défendre l'islamophobie pour s'en prendre à l'islam radical. Cette voie est une grave erreur. Il importe d'être ferme contre l'islamophobie et contre l'islam radical, contre l'un et l'autre.


Retour sur la configuration de l'automne 2006. Robert Redeker a publié le 22 septembre 2006 dans le Figaro un article intitulé "Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ? (2)

Son texte s'en prend sans nuance à l'islam et retourne ensuite la charge contre tous les musulmans. C'est ce transfert de la critique grossière mais libre contre tout un ensemble de croyants qui a permis au MRAP de caractériser ce texte de raciste. Il ne s'agit plus d'une simple critique de l'islam, ni même d'une islamophobie sans conséquence mais d'une islamophobie raciste . C'est ce que j'ai souligné alors dans mon rapport fait au BE puis au CA du MRAP. On peut remarquer que Geert Wilder a usé dans un clip - Fitna - du même procédé. Il met d'abord en scène le discours haineux, porteur d'un islamofascisme pour le rapporter ensuite en fin de clip, de façon raciste, à l'ensemble des musulmans entrant en Europe. Le procèdé de construction de l'islamophobie raciste est identique derrière deux discours différents.

Le texte de Robert Redeker a évidemment suscité la riposte des islamistes radicaux qui ont lancé des menaces de mort contre Redeker. Il fallait évidemment s'attendre à ce genre de chose. Cette réplique favorise un affrontement entre les extrêmes ceux de la liberté d'expression absolue contre les intégristes islamistes. On se trouve en présence d'une sorte de guerre entre le camp des racistes anti-musulmans soutenant un provocateur sans nuance et raciste qui déshonore la pensée des Lumières qu'il dit défendre et le camp islamo-faciste de tous les mollahs réactionnaires du monde musulman. Entre les deux camps  la raison majoritaire croyante ou non est doublement critique puisqu'elle critique le racisme anti-musulman et elle critique l'islam radical mais elle a bien de la peine à faire entre sa parole .
La logique campiste issue du "choc des civilisations" de Samuel Huttington sert de matrice simplificatrice pour la pensée facile et réactionnaire.

Christian Delarue

1) Eric Besson annonce de futures formations d'imam à l'université

 

http:// www.lemonde.fr/societe/article/2010/05/11/eric-besson-annonce-de-futures-formations-d-imam-a-l-universite_1349990_3224.html

2) Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ?

http:// www.20minutes.fr/article/111437/Toulouse-Le-texte-de-Robert-Redeker-qui-fait-polemique.php

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12801

http://blogdekrisdlr.over-blog.com/article-avancer-sur-deux-fronts-contre-l-islamophobie-raciste-et-contre-l-islam-radical-50352407.html  

 

islamophobie--banderole-j.jpg

 

Rappel : Après l'étoile jaune, l'étoile verte ? 

Par eva R-sistons à l'intolérable
   

  

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7882784/apres-letoile-jaune-letoile-verte-  

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Analyse
commenter cet article

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche