Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 08:52

      

 

         1550512599 7de9cea9e3 

 

 

 

 

          h4gd2zpl 

 

 

 

 

 

                              Crucifixion de Jésus 

 

 

 

http://eva-communion-civilisations.over-           blog.com/ext/http://leliberateur.over-blog.com/

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Religion
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 01:41
Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Je fais un rêve....
21-04-2008 Actualité






Deux images, aujourd'hui. Très frappantes.

Dans l'une, on voit le Pape saluer Bush, le Vice-Président Cheney..., et puis il s'agenouille devant Ground Zero, ce symbole de l'orgueil américain fracassé.

Moi qui suis croyante, j'ai été révoltée. Le Pape, ce Chef de l'Eglise chrétienne, fraternise avec les plus grands criminels de notre époque, acceptant de fouler le tapis rouge qu'on déroule devant lui, comme si ce tapis n'était pas rouge du sang de tant de victimes de la puissance américaine.

 Je fais un rêve. Je suis Pape, et au lieu de serrer la main aux assassins des peuples, je leur dis: Je viendrai seulement quand vous aurez demandé pardon pour tous vos péchés, et promis de vous amender.

 Bush et sa clique de soi-disant chrétiens, enfreignent tous les commandements divins, et d'abord les plus graves. Ils tuent, ils volent (les ressources des autres), ils mentent, ils font de faux témoignages, ils sont cupides, rancuniers, ivres de puissance et d'orgueil, ils s'agenouillent devant les Riches et piétinent ou méprisent les pauvres, ils adorent Mâmon, ils convoitent les biens d'autrui, et j'en passe de meilleures...

 Oui, je fais un rêve : Que l' Eglise, avant de dénoncer l'avortement de manière obsessionnelle, plaide pour la vie de ceux qui sont déjà  sur terre, pour le respect de toute vie, pour la Vérité, pour la Sagesse, pour la Justice, pour la Paix.... Oui, au lieu de s'occuper des futurs vivants, que l' Eglise commence par prendre soin de ceux qui sont déjà nés. Qu'elle refuse de s'associer aux criminels, de leur rendre visite, de s'afficher avec eux. Qu'elle les mette en face de leurs péchés. Qu'elle plaide pour les victimes des puissants, Palestiniens, Irakiens etc etc, au lieu de se faire l'avocat des  conflits de civilisation... judéo-chrétiens, véritables guerres de purification, de nettoyage ethnique..

Alors, au lieu d'être complices des criminels,  elle s'érigerait en défenseur du Bien, du Bon, du Juste, du Vrai, du Sage... Jésus ne s'est associé aux malfaiteurs que pour les mettre en face de leurs péchés, et pour les encourager à changer de vie.

 Alors, l' Eglise serait Lumière, lumière de Vie, de Paix, d'Amour, de Justice....et espérance pour le monde.

 Et pendant ce temps-là, au Paraguay, un Evêque des Pauvres accède au pouvoir suprême, pour l'exercer  comme un sacerdoce au service non des puissants qui font horreur à Dieu, mais des petits, des faibles, des rejetés, des opprimés.... Et pour accéder à la charge qui lui permettra de servir ses concitoyens, l' Evêque a dû braver la colère de l'Eglise, du Pape. Belle hypocrisie !

Oui, deux images : Un Pape qui pactise avec les pires criminels de la planète, festoyant à leurs côtés, se faisant applaudir, marchant au milieu des fidèles dans une papa-mobile blindée (n'est-il pas dit dans la Bible : " ne crains point, crois seulement" ?), recevant mille honneurs dans un faste coûteux qui déconsidère l'Eglise. Si j'avais été Pape, j'aurais distribué aux pauvres tout cet argent gaspillé en fastes inutiles et vaniteuses.

 Et puis de l'autre côté, un Evêque humble, d'abord soucieux de la libération des opprimés, de leur dignité, de leur bien-être.

Quel contraste ! L'Eglise des puissants, du faste, du pouvoir, celle du Vatican, ou l'Eglise des petits, de la rue, du don de soi, de la pauvreté partagée, l'Eglise de la Théologie de la Libération, qui porte si bien son nom. La foi en Dieu n'est-elle pas libération ?

 Et la libération doit concerner tous les aspects : Le corps, l'âme, l'esprit. Si elle n'est pas sociale, aussi, elle est incomplète.

 C'est ce que la Théologie de la Libération a compris.

 Le Pape a pactisé avec le Diable, l'Evêque s'est donné pour les pauvres. Comme son maître, Jésus.

 Il y a bien deux Eglises.

Je fais un rêve : Qu'il n'y en ait plus qu'une, celle de Martin Luther King.



http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive-day/20080421


Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Religion
commenter cet article
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 03:05

























          Une jeune femme (19 ans) que je ne connais pas, vient de mettre un commentaire sur ce blog. Je me permets de lui répondre, très rapidement, sous forme d'article.
.
          Voici les extraits significatifs de son texte :
.
          En tant que musulmane, je pense que la base du dialogue entre les juifs, les chrétiens et les musulmans serait que chaque religion accepte l'autre.

Les musulmans à l'image de notre prophète reconnaissent Noé, Abraham, Moise Jesus etc en tant que prophètes? Mais en est-il de même pour les chrétiens et les juifs ?
Reconnaissent-ils vraiment Mahomet comme le messager de Dieu porteur d'un mesage divin tout comme le fut Moise et Jesus ?
.
          On retrouve en effet des "influences" juives et chrétiennes dans Le Coran, et pour cause. La Bible, Les Evangiles et le Coran proviennent du meme Dieu, non ? Dieu n'aurait pas lieu d'être s'il revenait sur ce qu'il disait, à chaque fois qu'il envoyait un ecrit saint par l'intermediare d'un Prophète !
.
         
Chère amie,
.
          Vous posez, de façon limpide, le problème de fond qui rend impossible toute convergence entre musulmans et chrétiens.
          Vous dites (et c'est le dogme fondateur de l'islam) : Dieu n'aurait pas lieu d'être s'il revenait sur ce qu'il disait, à chaque fois qu'il envoyait un ecrit saint par l'intermediare d'un Prophète !
          Pendant plus de quinze siècles, les chrétiens ont fermement cru que les évangiles avaient été écrits par des hommes inspirés : ce qu'ils écrivaient ne venait pas d'eux, mais de l'Esprit Saint qui parlait à travers eux. Certains chrétiens (on les appelle fondamentalistes) le croient toujours. Tout comme ils croient que le Pentateuque, la Thora des juifs (les cinq premiers Livres de la Bible) ont été dictés par Dieu à Moïse. Ils ressemblent exactement aux fondamentalistes musulmans.
          Si l'on se tient à cette croyance, bien évidemment Dieu ne peut pas dicter une chose un jour, et son contraire un ou deux siècles plus tard. Il y a donc nécessairement progression de la Révélation, chaque prophète faisant faire un pas de plus à cette Révélation (sans annuler celles qui précèdent). Et c'est pourquoi le Coran présente son auteur comme le sceau des prophètes, et le Coran s'attribue à lui-même le titre de dernière Révélation.
.
          On sait maintenant que les choses ne se sont pas passées ainsi. Mais il a fallu batailler ferme, dans le monde catholique, pour parvenir à une conception plus exacte de la Révélation. Ce qu'on appelle l'exégèse historico-critique (l'application à la Bible des techniques de lecture valables pour tout texte ancien) n'est autorisée officiellement chez les catholiques que depuis 1943 !
          Je ne ferai pas dans cet article - qui est plutôt une lettre amicale - un exposé de ce qu'est cette méthode de lecture, valable pour la Bible comme pour le Coran. Tous mes livres sont le fruit de cette méthode, que j'essaye d'appliquer avec discernement. Et sans oublier jamais qu'il ne s'agit pas de textes "morts", mais de textes pour vivre.
.
          En un mot :
          "Dieu" n'a pas dicté le Coran à un Muhammad inculte, par l'intermédiaire de l'ange Ghibraïl. Cette croyance, c'est le dogme musulman, qui a été imposé, bien après la mort de Muhammad en 632, à l'Umma en formation - et pour des raisons politiques.
          Le résultat, c'est l'islam.
          Exactement comme les évangiles ont été mis par écrit, bien après la mort de Jésus, par des hommes qui ne cherchaient pas seulement à transmettre un souvenir, une mémoire de Jésus, mais aussi à établir un pouvoir politique - et ils ont parfaitement réussi.
          Le résultat, c'est le christianisme.
          Quelques chercheurs, presque tous d'origine chrétienne, et extraordinairement discrets, travaillent le texte du Coran selon les méthodes historico-critiques. C'est un immense travail, il a fallu un siècle et des centaines de chercheurs pour que le monde catholique découvre une autre vérité que celle du dogme de la Révélation, "dictée" par Dieu à des hommes.
          Ce travail, les penseurs musulmans ne l'ont pas encore commencé. Quelques-uns (peu nombreux) tournent autour, sans oser s'y aventurer, car leur vie est en jeu.
.
          Il n'y aura pas de rapprochement possible entre musulmans et chrétiens (entre musulmans, chrétiens et juifs) tant que les musulmans ne s'attelleront pas, avec courage, à cet énorme travail de démythologisation du texte du Coran.
.
          Peut-être, alors, découvriront-ils ce que j'ai esquissé dans le chapitre 59 du Secret du treizième apôtre. Vous vous doutez qu'en 3 pages, je n'ai pas pu faire état des résultats d'une recherche à peine esquissée ! Je n'ai fait qu'en donner les principaux résultats. Et dans le cadre d'un roman, ce qui "passe mieux".
.
          Que vous dire d'autre ? Que pendant tous ces siècles où l'obscurantisme régnait sur la chrétienté, justifiant le pouvoir des papes et des évêques, il s'est trouvé quantité de grandes âmes pour découvrir "Dieu" à travers le dogme imposé, et malgré lui.
          Et des anonymes innombrables, une foule de sans-voix, admirables, qui en ont fait tout autant.
          Car "Dieu" n'est pas lié par les convoitises humaines : il se laisse trouver, même à travers le mur épais des mensonges dogmatiques, par les coeurs purs.
.
          C'est peut-être cela, l'humour de Dieu : ce pied-de-nez qu'il fait aux prélats mitrés, aux imams, mollah et autres ayatollahs : "Dites toujours : vous n'empêcherez pas ces petits qui me cherchent, de me trouver".
          En attendant que l'islam évolue, et qu'il le fasse en profondeur, dans la paix, je vous souhaite ce même humour, jour après jour.
.
                             M.B.

P.S. : Vous trouverez, dans la catégorie "ISLAM, JUDAISME, CHRISTIANISME" de ce blog, quelques "prudentes" réflexions à ce sujet.




 
Retour à la page d'accueil

Commentaires

Merci de m'avoir repondu avec honneteté! J'ai bien lu et relu ce fameux chapître 59 mais alors que devrais-je croire? J'ai beaucoup lu sur la Révélation de Mahomet, elle est semblable à celle de Moise à travers le buisson ardent, Purquoi serait-ce impossible? Pourquoi serait-il impossible que Dieu aie désiré envoyé un Livre ( même plusieurs ) pour guider les hommes à travers des hommes qu'Il avait choisi (ses Prophètes)?

Le Coran relève de la pure poésie, Dieu l'affirme lui-même si tous les hommes et tous les djinns se reunissaient pour ecrire quelque chose de comparable; ils en seraient tout bonnement incapables Le rêve d'Abraham, le déluge de Noé, la main blanche de Moise, les guerisons de Jesus, les miracles de Mahomet. Que doit-on alors penser de tout cela?? Que ce n'est que foutaises ?

Que Mahomet eut été un disciple de prêtre rabbinique pourquoi pas. Qu'il ait cotoiyé des nazôréens tout cela est possible. Mais comment aurait-il été capable d'une telle poésie. Le Coran reste l'un des plus beaux recueils de poésie, aucun homme n'a jamais été capable d'egaler ce travail comment l'xpliquer?

Et la personne de Mahomet? Contrairement à Jesus on ne le divinise pas, on sait qu'il était un homme comme les autres,vulnérable. Le Jardin Des Vertueux qui raconte les faits et gestes du Prophète par les compagnons selon des chaines claires et directes qu'est-ce?? Des mensonges, des inventions?? Si vous me repondez OUI alors dans quel but ?

Le Coran et la Sunna sont pour nous des livres qui nous indiquent le droit chemin, nous montrent où est le bien où est le mal. Que dois-je alors penser de ce que j'ai appris?

Si les musulmans sont si attachés au Coran et à Notre Prophète c'est parce que Mahomet était un homme bien, qui désirait faire le bien autour de lui et rétablir la religion d'Abraham en Arabie. Son comportement est un exemple pour nous, Mahomet prechait la gentillesse, la generosité, la piété et le respect mutuel comment pourrait-on l'imaginer en chef de guerre ?

J'attends votre reponse avec impatience et j'espère que je ne semble pas trop réactionnaire, j'essaie juste de defendre ma religion dans un milieu qui lui semble plutôt hostile !

Je sais que vous me repondrez avec sincerité.

Amicalement.
commentaire n° : 1 posté par : Amandine Loisel le: 27/08/2008 21:51:21
Vous posez d'énormes questions, pas question d'y répondre ici. Juste quelques indications.
Relisez le chap 3 du Livre de l'Exode : la "chose" qui parle à Moïse refuse de donner son nom. C'est la condamnation des toute théologie (=spéculation sur "Dieu"). La révélation à laquelle se réfère Muhammad et le judaïsme rabbinique est celle du Sinaï, Exode chap 19 et suivants. Elle est d'une toute autre nature.
Mahomet poète inimitable ? On a retrouvé des fragments de poésie arabe antérieure au Coran, très belle. Et ensuite, il y a dans l'islam d'immense poètes, qui valent bien le Coran. La poésie coranique est celle du rabbinisme du VII° siècle, dans lequel Muhammad jeune a été formé.
Muhammad "gentil" ? La 2° partie du Coran (chronologique, dite "médinoise") est le carnet de route d'un chef de guerre. Elle est remplie d'appels au meurtre.
Pour les musulmans, comme pour les juifs et les chrétiens, la question est la même : Dieu n'a pas "dicté" une révélation. Des hommes ont écrit ce qu'ils percevaient de "Dieu", ils ont déchiffré les traces des pas de "Dieu" dans l'Histoire humaine. Le résultat est un mélange d'expriences spirituelles authentiques, et d'échos très humains, ambitions, frustrations, etc...
Ce qu'on appelle "exégèse historico-critique" est la méthode de lecture qui tente de faire le tri. Elle est maintenant bien au point.
Je serai absent pendant tout le mois de septembre...
Bon courage !
M.B.


http://michelbenoit17.over-blog.com/article-22289985-6.html



















































































Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Religion
commenter cet article

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche