Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 03:42

 

 

.

I-site-Juifs-Infos-2-B.jpg

 

Pardonnez-moi pour la présentation,

ça a été un gros travail, j'ai fait comme j'ai pu (eva)

 

  1. Israël existe depuis plus de 2000 ans. Les Juifs ont survecu à bcp d'ennemis et d'épreuves. Mais les pires sont maintenant: les sionistes (blog de Divrei Torah)
  1. JERUSALEM: Rabbis & 1000s of anti-Zionist praying for a peaceful end to the anti-Jewish state :

  • 1 sioniste antisémite: "attirer ds antisémites et ls inciter à détruire ls propriétés ds juifs" (Herzl)

    Combien de fois faudra-t-il expliquer aux juifs que le sionisme est la plus grande menace du peuple juif (encore une fois) 

  • L'histoire interdite du sionisme : l'imposture de Hertzl (diffusé sur la télé isralélienne)

  • Le génocide des juifs séfarades par les sionistes : "Les enfants de la teigne" : 60 ans de secret ...

    Appel à tous les juifs pour soutenir le combat des goyim et des juifs contre le sionisme, notamment en France LDJ,CRIF,LICRA

    Les Juifs qui n'élèvent pas leur voix face au sionisme parleront-ils plus haut quand les sionistes les auront trahis à nouveau ?

    Les sionistes sont les véritables ennemis des juifs et les alliés naturels des nazis et des antisémites

    Le sionisme n'a pas créé Israël, il a détruit Am Israël. C'est Dieu qui a crée Israël ainsi que le peuple juif. N'est-ce pas plutôt Dieu ?

  • Rabbis protesting JNF at Governor's Mansion in Denver: Rabbis protesting JNF at Governor's...

  • A powerful address of Torah Jews in Brussels against Israeli Draft: A powerful address of Torah...

  • Rabbis Welcome President Rouhani of Iran To NYC: Rabbis Welcome President Rouhani of Iran ...

 

 

israel-juifs-non-sionistes-copie-1.jpg

(Photo ajoutée par eva R-sistons)

;

 

f65845494e6a1d857522e7cd31cda838_bigger.


 

 

VOYEZ AUSSI CE SITE,

 

 

I-site-juif-anti-sioniste-tweet-2-sans-mo.jpg


https://twitter.com/blogDivreiTorah

 


 

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 07:21

Lettre aux citoyens juifs qui ont été persécutés

Unite-et-paix.jpg

 Lettre ouverte aux citoyens Juifs,

par eva R-sistons:


Je viens de lire le texte ci-joint. Il rejoint complètement mes préoccupations.

Le rejet de l'autre, la discrimination, l'instrumentalisation de causes ou de personnes, sont des abominations.

Vous avez vécu dans votre chair, dans vos familles, dans vos vies, l'horreur de la persécution. Longtemps. Et tout s'est accéléré, de manière atroce, avec le nazisme.

La chasse aux sorcières, par exemple aux Etats-Unis contre les Noirs ou contre les communistes du temps du Maccarthysme, est intolérable. Vous savez, pour l'avoir vécu, ce qu'est l'intolérance, la haine, le fanatisme.

Aujourd'hui, la peste brune s'étend à nouveau sur le monde, en particulier sur l'Europe. Des temps qu'on croyait révolus réapparaissent. L'abjection est à nos portes. Contre les Roms, et même plus généralement contre les Tsiganes, et puis contre les Musulmans, souvent Arabes, vos frères sémites. Oui, vous avez une origine commune, ne l'oubliez pas. Et un même culte du Dieu unique.

Sans doute direz-vous que je suis mal placée pour vous rappeler cela, moi qui critique si souvent Israël et les tenants du néo-sionisme militaro-financier. Mais n'y voyez pas une attaque personnelle, un rejet de votre religion, de vos citoyens. Je suis engagée pour la vérité - contre la désinformation et la partialité, donc -, contre les guerres génératrices de tant de souffrances et ne résolvant rien, contre le libéralisme financier et les privilèges de certains, contre les injustices qui frappent les plus faibles, les plus pauvres, toujours plus mal traités. Pour moi il n'y a qu'une seule race, humaine, et tous les individus sont mes frères et mes soeurs. Mais comme je combats pour la vérité, la paix, la justice, la communion des êtres et des civilisations, je ne peux souscrire aux politiques militaro-financières de vos décideurs, provoquant partout désolation et larmes. Au-delà des critiques concernant les choix de vos Responsables, il y a chez moi la recherche permanente de la communion entre les individus, de l'équité, de l'éthique.

Et c'est à ce titre que je m'adresse à vous. Parce que vous avez tant souffert du racisme et des discriminations, vous devriez être les premiers à dénoncer l'intolérance et le fanatisme. Or, la vérité commande de dire que vos frères et soeurs arabes sémites commencent à subir aujourd'hui ce que vous n'avez que trop subi pendant si longtemps.

En un mot, les Arabes, les Musulmans, sont aujourd'hui devenus les boucs-émissaires des frustrations de beaucoup. Ceux qui, au sommet, mettent en place les politiques anti-sociales détournent ainsi l'attention sur d'injustes victimes.  Il est intolérable que ces citoyens soient ainsi ostracisés, alors que sauf rares exceptions, bien entendu aussitôt épinglées par des médias partiaux, ils sont bien intégrés dans la société. J'admire leur patience ! Leur colère, leur ressentiment, devrait éclater chaque jour. Non, ils subissent en silence. Jusqu'à quand ?

Vous, les Juifs, vous devriez être les PREMIERS à dénoncer l'horreur qui se propage de jour en jour. Après la chasse aux sorcières communistes et juives, va-t-on dériver vers le rejet des Arabes et des Musulmans ? Alerte ! Ce que vous avez vécu, ils ne doivent pas le vivre. Pas plus que les Roms ou les Tsiganes. Vous savez jusqu'où cela peut mener : Dans les camps d'extermination. Et vers un choc de civilisations qui, s'il est nucléaire, risque d'ensanglanter la planète et de menacer l'existence même de la vie sur terre. Quelle abomination !

Alors, je m'adresse à vous: Certains parmi vous alimentent l'horreur d'aujourd'hui, alors que votre devoir, eu égard à votre passé, est au contraire d'arrêter la machine infernale. Puisque vous cultivez la mémoire de la Shoah, qu'elle serve à éviter que de telles atrocités ne se reproduisent sur de nouvelles victimes, Roms ou Arabes ou Musulmanes !

Citoyens juifs, l'Histoire vous ramène à votre devoir: Celui d'être les adversaires les plus farouches du rejet de l'autre. Au nom du passé, au nom des Préceptes qui vous ont été confiés, permettez-moi de vous le rappeler.

Nous sommes tous citoyens d'un même monde, le Créateur est le même pour tous, notre destin sur terre est le même, fragile, éphémère, et si beau, pourtant, lorsque nous faisons appel à nos instincts les plus nobles.

Rejoignez l'universel qui est, aussi, votre destin particulier, en accueillant l'autre fraternellement. Comme il est. "Si tous les gars du monde..."(titre d'un film) se donnaient la main au lieu de se rejeter et de se tirer dessus, comme le monde serait beau !

Pour être vraiment fidèle à votre passé, soyez au premier rang de ceux qui dénoncent les nouvelles discriminations !

Eva R-sistons au rejet de l'autre, quel qu'il soit.

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/10/02/lettre-a...


Extrait du texte qui m'a interpellée :

Pendant les années trente, la démonisation du juif et du bolchevique a permis de rallier la majorité au national-socialisme. Le délire paranoïaque rendait plus aisée l'adhésion des masses à une guerre d'expansion impérialiste.

La rhétorique de la démonisation est une constante dans l'imaginaire
occidental. Elle a toujours servi à rationaliser l'agression qui se trame et
à la justifier après coup. On a vite fait de dénier à une altérité jugée
démoniaque son humanité et par conséquent sa légitimité. L'urgence de son
éradication s'impose alors comme un impératif moral. C'est comme si la
modernité inquiète par essence, en quête perpétuelle de sens, ne retrouve sa
cohésion et sa consistance et ne construit son identité que face à une
altérité maléfique qu'elle s'invente selon les les besoins du moment. Ce
que nous vivons en ce moment n'est pas sans nous rappeler les années trente du
siècle dernier. Je sais que beaucoup ne manqueront pas de m'accuser
d'anachronisme mais les similitudes sont si frappantes et si inquiétantes.

Si la figure du juif persécuteur et assassin du Christ, bolchévique de
surcroît a fait les beaux jours des fascistes de l'époque, aujourd'hui,
c'est celle de l'islamiste-musulman-arabe (pas la peine d'être très
regardant sur la nuance) qui fait le bonheur de l'extrême droite européenne,
nord-américaine, australienne... Voila que ressurgit des tréfonds du passé le
sarrasin sanguinaire, violent, violeur, voleur, obscurantiste, barbare, inculte,
conquérant, sans foi ni loi pour s'acharner contre les valeurs chèrement
acquises du monde civilisé. Curieuse cette subite diabolisation de l'islam
alors qu'il n y a que quelques années l'occident qualifiait les terroristes
actuels du nom gratifiant de moujahidines. Il faut dire qu'à cette époque les
islamistes combattaient l'armée soviétique en Afghanistan. Ce qu'il faut
dire aussi est que l'islam radical a été encouragé, financé et propagé
dans le monde arabo-musulman par ceux-la même qui le démonisent aujourd'hui.
L'effondrement de l'URSS a créé en occident un vide qu'on pourrait
qualifier à la limite d'existentiel. Le monde capitaliste s'est rendu compte
alors de sa fragilité et de son incapacité à assurer sa cohésion interne
sans s'inventer une altérité démoniaque. On a alors vite fait de remplacer
le démon communiste défaillant par un autre, le démon islamiste. Curieux,
cependant, cet enchaînement des faits. Les États Unis, pays traditionnellement
anti-islamique et pro-sioniste promouvant et finançant l'extrémisme islamiste
au moment où l'union soviétique implosait d'elle-même!... Et si l'objectif
étasunien n'était autre que d'éveiller les vieux démons de l'extrême
droite européenne et occidentale!... Mettre deux extrémismes face à face et
provoquer une belle réaction en chaine! En un mot instaurer " le chaos
créateur " si cher à Condoleezza Rice!

La manoeuvre a si bien réussi que toute l'Europe s'est mise en branle,
sonnant l'hallali. La meute fascisante a retrouvé subitement toute sa hargne
alléchée par la nouvelle proie, confondant taliban afghan, savant iranien,
élu palestinien, ouvrier turc, jeune des banlieues, etc...etc...A tous les
niveaux de la société, une atmosphère de guerre froide s'installe. Une
vision duale et réductrice du monde opposant l’Occident à l’Orient, la
civilisation à la barbarie relègue en arrière-plan les identités sociales.
Depuis plus de vingt ans déjà l'extrême droite occupe les devants de la
scène sociale, politique et médiatique, brandissant sans répit
l'épouvantail arabo-islamique, semant la peur et l'insécurité, remodelant
les clivages sociaux en dressant les unes contres les autres les ethnies et les
confessions. Une marche à rebours vers le tribalisme!

http://www.alterinfo.net/La-peste-brune-gangrene-l-occident_a50351.html

 

 

Lire aussi mon post,

Après l'étoile jaune, l'étoile verte ?

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/05/13/apres-l-...

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 05:50


Le point de vue de ceux qui pensent
qu'on peut être catholique et sioniste :

Avec des notes d'Eva,
fille d'Abraham et disciple du Christ,
grande amie d'une Musulmane, sympathisante
de la foi baha'i syncrétiste... 
Militant ardemment pour la communion
des religions et la fraternité universelle,
et surtout pour la concorde, la paix.
Mais dénonçant le Mal là où il est,
ayant pour verset préféré : "Haïr le péché
et aimer le pécheur", principe essentiel
qui guide sa vie. Dénonçant le péché,
de vol (de prédation), de cupidité
(amour du veau d'Or, de l'Argent; pour une
pauvreté évangélique assumée), de
convoitise (des ressources des autres,
par ex), d'orgueil (esprit de domination, élitisme..),
de mensonge (guerre pour armes de
destruction massive n'existant pas, par ex),
et surtout de meurtre (par ex guerres
attentant à la vie du prochain, alors que TOUTE
vie est sacrée). Un croyant doit être irréprochable,
combattant sans cesse le péché là où il est,
le dénonçant, tout en aimant son frère pécheur
et en lui pardonnant. L'éthique en toutes occasions
doit être première. Quel que soit le prix payé !


Catholique et sioniste :


J’aimerais soumettre aux lectrices et lecteurs, ci-dessous, quatre documents qui, selon moi, aident à comprendre en quoi un catholique peut être, aussi, un sioniste. Que les personnes de bonne volonté y voient un effort de transparence de ma part. Que les autres personnes y voient ce qu’elles voudront bien y voir ou ne pas y voir. On ne doit jamais consacrer trop de temps aux personnes qui s’informent peu, qui savent tout et qui ont toujours raison. Pourquoi ne doit-on pas leur consacrer trop de temps ? Mais parce qu’elles sont trop nombreuses, tout simplement.

Premier document

Sur le site catholique http://www.voxdei.org/ on peut lire que l’Eglise catholique a condamné l’antisionisme comme une forme masquée d’antisémitisme. L’Eglise catholique a formulé cette condamnation dans une déclaration conjointe, rendue publique, mais guère mentionnée par les médias, en juillet 2004, à l’issue d’un forum d’intellectuels juifs et catholiques.
 
La condamnation catholique de l’antisionisme a également fait l’objet, le 30 juillet 2004, d’un article de Shlomo Shamir dans le journal israélien Haaretz (début de citation de Shlomo Shamir) :
 
« Dans la déclaration conjointe, l’Eglise catholique met l’antisionisme en rapport avec l’antisémitisme. L’annonce en a été faite, en 2004, à Buenos Aires, lors d’un colloque de religieux, d’universitaires et autres personnalités juives et catholiques.
L’antisémitisme est inacceptable quelle que soit sa forme, y compris celle de l’antisionisme qui est devenu dernièrement une manifestation d’antisémitisme, a souligné la déclaration conjointe. C’était la première fois que l’Eglise catholique mettait en relation l’antisionisme et l’antisémitisme.
La déclaration comprend également une condamnation ferme du terrorisme, et plus particulièrement du terrorisme au nom de la religion. Le terrorisme est un péché contre l’homme et contre Dieu. Le terrorisme fondamentaliste au nom de Dieu est injustifiable. (NB Eva : Le terrorisme d'Etat est encore pire, car à grande échelle et plus militarisé, avec des armes de destruction massive).
Ilan Steinberg, directeur du Congrès Juif Mondial, un des organisateurs du forum, avait qualifié la déclaration conjointe de moment historique.
Pour la première fois, l’Eglise catholique reconnaît dans l’antisionisme une agression non seulement contre les Juifs mais contre le peuple juif en tant que tel. D’éminentes personnalités juives qualifièrent cette déclaration publique de soutien de l’Eglise catholique face à l’antisionisme.
Par le passé, le sionisme était qualifié de racisme, et cette déclaration fait maintenant de l’antisionisme lui-même une forme de racisme, avait déclaré un responsable juif à New York » (fin de citation de Shlomo Shamir).

Deuxième document

Le 12 août 2007, sur http://www.terredisrael.com/, André Namiech publiait un document signalant que le dictionnaire emploie les mêmes définitions pour désigner l’idolâtrie et le fanatisme (début de citation de André Namiech) :
 
« C’est un amour excessif, aveugle et intransigeant voué à quelqu’un, à quelque chose, voir même à une doctrine ou à une opinion.
L’Histoire a montré que, malgré la bannière de l’enseignement de l’amour du prochain sous laquelle il se présentait, le Christianisme n’a pu empêcher les guerres qui ont endeuillé les peuples, même parmi ceux qui se réclamaient des mêmes convictions religieuses.
Les différentes interprétations des écritures, leur esprit et leurs applications, ont été la cause des pires excès et d’un fanatisme (…) qui a abouti à son apogée destructeur avec la « Shoah » au 20ème siècle.
Lors d’une conférence organisée à Genève, à l’occasion du 59ème anniversaire de la création de l’Etat d’Israël, l’abbé Alain René Arbez, responsable auprès de l’Eglise des relations avec le Judaïsme, a prononcé un discours pour rappeler les changements intervenus au sein de l’église catholique.

Citant tour à tour Jean XXIII et Jan Paul II, l’abbé Arbez confirmait : Non, l’Alliance conclue par Dieu avec Israël n’avait pas été abrogée. Loin d’être une branche morte, les Juifs sont les frères aînés des Chrétiens. La foi juive est intrinsèque au Christianisme, car qui rencontre Jésus, rencontre d’abord le Judaïsme.

En 2004, lors d’un symposium à Buenos-Aires, la commission pontificale pour les relations avec le Judaïsme a officiellement condamné l’antisionisme, car la plupart du temps, il n’est que le prétexte à banaliser la haine contre les Juifs par la diabolisation d’Israël.
Ce qui est diabolique avec le fanatisme, c’est qu’il invoque des raisons particulières et mensongères pour justifier ses débordements et ses excès. On l’a vu avec le fascisme hitlérien et avec le communisme stalinien ; on le voit aujourd’hui avec l’intégrisme musulman qui a pris à son compte les héritages mortifères qui ont endeuillé la planète, et dont l’antijudaïsme constituait le dénominateur commun » (fin de citation d’André Namiech).

Troisième document

Dans « Le sionisme et les églises », Jean-Daniel Chavalier (voir http://www.primo-europe.org/ ) fait notamment les remarques suivantes (début de citation de Jean-Daniel Chevalier) :
 
« Lors du Concile Vatican II, sous l’impulsion du Pape Jean XXIII, l’Eglise adopte une attitude plus positive vis à vis du peuple juif. Indirectement, le regard change aussi vis à vis de l’Etat d’Israël.
L’Encyclique Nostra Aetate, qui réhabilite le peuple juif, est votée en 1965 malgré l’opposition des conservateurs. Elle rappelle que Dieu ne regrette ni ses dons, ni ses appels à son peuple, Israël. Ce climat plus favorable entraîne une rencontre entre le Pape Paul VI et le Président israélien Zalman Shazar en 1964.
En 1975, le Vatican envoie un message dans lequel il reconnaît la légitimité du sionisme et de l’Etat d’Israël (…)
C’est lors des Accords d’Oslo, en 1993, que le pas décisif est franchi. Le Vatican signe avec l’Etat d’Israël un accord fondamental qui scelle la reconnaissance de l’Etat d’Israël, mentionnant également la nature unique de la relation entre l’Eglise catholique et les Juifs (…)
Le Pape Jean-Paul II, plutôt philosémite (réd. ami des juifs), tout comme son successeur Benoît XVI, parachèvera là, en quelque sorte, un long parcours (…)
A côté de ce pragmatisme officiel, il y a dans le monde catholique un courant favorable au sionisme, avec une argumentation positive. La dimension théologique est présente par le fait que le peuple juif est le peuple de l’alliance pour lequel les promesses subsistent (…)

Le philosophe catholique Jacques Maritain (1882-1973) a œuvré durant de longues années à la lutte contre l’antisémitisme, lors de l’affaire Dreyfus, lors de la deuxième guerre mondiale, et ce jusqu’à sa mort. Il fut Ambassadeur de France au Vatican et usa de sa position pour faire avancer le dossier juif dans l’Eglise catholique. Il était un sioniste convaincu. Il est le père spirituel d’un courant favorable au sionisme et à l’Etat d’Israël dans le catholicisme, courant actif en particulier dans l’Amitié judéo-chrétienne (…)

Du côté des catholiques favorables au sionisme, le témoignage du père Emile Shoufani, curé de Nazareth, arabe palestinien de nationalité israélienne, est assez exceptionnel. Cet homme œuvre ardemment pour la réconciliation des Juifs et des Arabes. Il est un chrétien sioniste engagé, intégrant dans sa démarche une longue méditation sur le destin juif » (fin de citation de Jean-Daniel Chevalier).

Quatrième document

Dans la revue Sens, N° 8, août 2004, pp. 419-440 (voir http://www.upjf.org/dialogue-interreligieux/article-9400-133-6-combat-jacques-maritain-contre-antisemitisme-chevalier.html ), Yves Chevalier, présente plus en détail le catholique sioniste Jacques Maritain (début de citation d’Yves Chevalier) :
 
« … Maritain a largement utilisé la “parole” - écrite ou orale - pour exprimer ce qu’il considérait, au niveau de la constitution de la société ou à celui des rapports entre les hommes, comme les conséquences nécessaires des principes à la fois du droit naturel et de la raison ; et il a, pendant près de cinquante ans, mené un combat qui ne fut pas sans courage. Maritain n’a jamais été antisémite.
Dans le fameux texte de sa communication devant les participants à la première Semaine des écrivains catholiques, il prend soin d’insister, à plusieurs reprises, sur le fait, c’est Maritain qui le dit, ‘que (…) la tâche de l’écrivain catholique est alors d’éclairer l’opinion publique et de lui apprendre à raisonner de ces choses sans haine, en gardant la discipline qu’il convient (…)
Les passions populaires et les pogroms n’ont jamais résolu aucune question, bien au contraire (…) il ne faudrait pas que la question juive serve de dérivatif au mécontentement et aux déceptions de l’heure présente, de telle manière que le Juif apparaisse, dans une sorte de mythologie simpliste, comme l’unique cause des maux dont nous souffrons (…)
Plus la question juive devient politiquement aiguë, plus il est nécessaire que la manière dont nous traitons de cette question soit proportionnée au drame divin qu’elle évoque ; il est incompréhensible que des écrivains catholiques parlent sur le même ton que Voltaire de la race juive et de l’Ancien Testament, d’Abraham et de Moïse’.
 
Maritain précisera (réd. 1941) :
‘L’antisémitisme est la peur, le mépris et la haine du peuple juif, et la volonté de le soumettre à des mesures de discrimination. (NB Eva: même chose pour les Musulmans. Antisémitisme,  c'est le racisme envers les Juifs et les Musulmans, tous deux Sémites, racisme aussi abject et condamnable).  Il y a bien des formes et des degrés d’antisémitisme. Sans parler des formes monstrueuses que nous avons à présent sous les yeux, il peut prendre la forme d’un certain orgueil et préjugé hautain, nationaliste ou aristocratique ; ou de simple désir de se débarrasser de concurrents gênants ; ou d’un tic de vanité mondaine ; voire d’une innocente manie. Aucune n’est innocente, en réalité.
En chacune un germe est caché, plus ou moins inerte ou actif, de cette maladie spirituelle qui, aujourd’hui, éclate à travers le monde en une phobie fabulatrice et homicide’.
 
Maritain écrira encore :
‘Il est difficile de n’être pas frappé de l’extraordinaire bassesse des grands thèmes de la propagande antisémite.
Les hommes qui dénoncent la conspiration mondiale juive […] le meurtre rituel [...] semblent nés pour attester qu’il est impossible de haïr les Juifs en restant intelligent […]
À un esprit suffisamment attentif, cette étonnante bassesse apparaît elle-même comme inquiétante, elle doit avoir un sens mystique. La sottise poussée trop loin confine au mystère’.
 
Maritain avait aussi écrit, en 1937, dans L’impossible antisémitisme, que l’émancipation des Juifs, réalisée par la Révolution française, est un fait que les peuples civilisés, pour autant qu’ils veulent rester tels, doivent tenir pour acquis’.
Reprenant un thème déjà utilisé par Léon Bloy lorsque, dans Le Salut par les Juifs, il affirmait : l’histoire des Juifs barre l’histoire du genre humain comme une digue barre le fleuve, pour en élever le niveau, mais en l’éclairant d’une méditation sur les chapitres de l’Épître aux Romains, où saint Paul traite de la destinée d’Israël après son faux-pas.
 
Maritain définit l’Israël peuple de Dieu comme témoin des Écritures (…) comme témoin du surnaturel… c’est-à-dire de l’existence d’un au-delà du monde.
Pour Maritain, au point de vue de sa caractérisation morale dans les perspectives catholiques, et lorsqu’il se répand parmi ceux qui se disent les disciples de Jésus-Christ, l’antisémitisme apparaît comme un phénomène pathologique qui révèle une altération de la conscience chrétienne quand elle devient incapable de prendre ses propres responsabilités dans l’histoire et de rester existentiellement fidèle aux hautes exigences de la vérité chrétienne.
Alors, au lieu de reconnaître, dans les épreuves et les épouvantes de l’histoire, la visitation de Dieu, et d’entreprendre les tâches de justice et de charité requises par cela même, elle se rabat sur des fantômes de substitution concernant une race entière.
 
L’antisémitisme reste, pour Maritain, la négation même du Message du Christ, ce qui explique que, puisque spirituellement le chrétien est un sémite, il ne peut concevoir un chrétien antisémite ; en même temps, il interprète l’antisémitisme, quelles qu’en soient les formes, comme une maladie spirituelle qui s’oppose à l’œuvre de Dieu. (NB Eva: Oeuvre d'Amour pour CHACUNE de ses créatures)

En s’attaquant à Israël, au peuple d’Israël en tant que tel, c’est l’éthique universaliste du Décalogue que l’on met en question (NB Eva : Sauf si Israël commet lui-même des abominations en foulant par ex le premier commandement donné: Tu ne tueras point, alors qu'il doit être peuple saint et modèle, lumière, phare, pur, saint, irréprochable, sacerdotal...) ; et en exterminant les Juifs, c’est cette même éthique que l’on veut éradiquer de la surface de la terre.
 
Dans le dernier ouvrage qu’il publie en 1970 : L’Église du Christ, Maritain constate que, progressivement élaborée au cours d’un affrontement multi-séculaire, la haine contre le peuple de la promesse était essentiellement religieuse (ce qui a conduit, à de nombreuses reprises, la papauté à prendre la défense des Juifs) ; et que ce n’est qu’à l’époque moderne qu’elle a pris une autre dimension, résolument séculière (…) (NB Eva : Politique, car Israël est passé du religieux au politique, en instrumentalisant ses souffrances passées et en profitant pour mener des politiques impérialistes, militaro-financières, prédatrices, eugéniques, criminelles, sans égard pour les autres créatures humaines elles aussi de Dieu, ou en adorant le Veau d'Or, en commettant toutes sortes de crimes au nom de ce culte païen à nouveau éloigné de la Parole de Dieu comme du temps de Moïse)

Il convient donc que le théologien en tienne compte dans sa compréhension de l’Amour - unique, pour le Peuple d’Israël et pour l’Église - du Dieu Unique.
 
C’est surtout après la Guerre, et en particulier lors de son séjour à Rome comme Ambassadeur de France près le Saint-Siège, que Maritain entreprendra un certain nombre de démarches directement liées à ce combat contre l’antisémitisme (…)
Maritain tire la conclusion que ce dont Juifs et Chrétiens ont aussi, et par-dessus tout, besoin, c’est qu’une voix - la voix paternelle, la Voix par excellence, celle du Vicaire de Jésus-Christ (réd. du Pape) - dise au monde la vérité (…) pour témoigner de Sa compassion pour le peuple d’Israël, renouveler les condamnations portées par l’Église contre l’antisémitisme (…) (NB Eva : racisme anti-Juif comme anti-Musulman) pour préserver les âmes et la conscience chrétienne d’un péril spirituel toujours menaçant et pour toucher les cœurs de beaucoup d’Israélites.
 
Maritain avait épousé un juive (…) ainsi écrit-il : Je voudrais être Juif par adoption, puisqu’ aussi bien, j’ai été introduit par le baptême dans la dignité des enfants d’Israël (…) je suis des vôtres, oui, - juif par amour, je ne dis pas seulement spirituellement sémite, comme est tout chrétien, mais ethniquement juif, lié dans ma chair et ma sensibilité aux tribus d’Israël et à leur destinée ici-bas (NB Eva : C'est mon cas, cela me rend particulièrement exigeante, vigilante, quant aux innombrables péchés actuels d'Israël, soeur aînée de l'Eglise, mais aujourd'hui foulant aux pieds tous ses principes les plus sacrés, les plus saints, avec par ex à sa tête des dirigeants corrompus, et.. fascistes, quelle abomination !!!) .
 
Ce n’est pas par hasard qu’André Chouraqui demandera plus tard, en 1950, à Jacques Maritain de préfacer sa traduction des Devoirs du Cœur, de Bahya Ibn Paqûda (…)
Mais cet amour pour Israël (…) me paraît reposer sur deux piliers essentiels : le texte des chapitres IX à XI de l’Épître aux Romains et une vision particulière de la mission d’Israël par rapport à, et en face de, celle de l’Église (…)
 
Maritain poursuit :
«Il y a une relation supra-humaine d’Israël au monde, comme de l’Église au monde (…)
Aux yeux d’un Chrétien qui se souvient que les promesses de Dieu sont sans repentance, Israël continue sa mission sacrée (…)
Israël, comme l’Église, est dans le monde et n’est pas du monde ».
 
Ce face à face entre Israël et le monde, et le conflit qui y est inscrit, expliquent l’antisémitisme ; mais le double face à face commun entre Église-Israël et le monde, interdit au Chrétien d’être antisémite (fin de citation d’Yves Chevalier).






Notes d' Eva :


Attention ! Le sionisme, ce n'est pas seulement une terre (... d'ailleurs habitée !) pour un peuple persécuté de façon honteuse, à travers les lieux et les siècles, c'est aujourd'hui, aussi, hélas, ce que j'appelle un néo-sionisme, une politique honteusement, atrocement, immorale: ultra-libérale, axée sur la possession de toujours plus de biens matériels, d'argent, de terres (quel que soit le coût pour les autres), impérialiste et hégémonique, orgueilleuse, prédatrice (vol, mensonges...), militaire, provoquant aux quatre coins de la planète conflits, divisions, meurtres, guerres, ruines, désolation, souffrances, blessures, morts, déracinements... et eugénique, avec à la clef réduction de population sur des critères.. de race (!), de religion, de couleur, d'origine sociale, etc...

Le racisme est une abomination. 

Les persécutions et les génocides (des Juifs, comme des Palestiniens aujourd'hui, qui enfanteront par ex des enfants malformés...), sont une abomination

Le traitement de l'Eglise catholique à l'égard de ses aînés (Juifs) dans la foi monothéiste, à travers les siècles, son racisme, son mépris, le fait par ex de faire porter sur les Juifs le poids de la mort du Christ (d'ailleurs Juif !), est intolérable, et mérite repentance et réparation (enfin acquises). Reste que la condamnation du néo-sionisme (d'aujourd'hui, aux antipodes du rôle dévolu par Dieu au peuple juif) prédateur, raciste, eugénique, militaro-financier, etc, criminel aux coins de la planète, au nom d'intérêts bassement païens...   est un devoir moral.

Eva R-sistons aux amalgames tendancieux et aux instrumentalisations bien commodes, comme à toutes les formes de racisme imbécile et dévastateur.

NB Eva : Entre des positions extrêmes, l'antisémitisme ou fermer les yeux sur les crimes d'Israël aujourd'hui (au nom d'une lecture littérale, datée, de la Bible), il existe une posture juste, incarnée par une grande conscience de notre temps, Abraham Burg, ancien Président de la Knesset, pleinement et fidèlement juif tout en étant critique, évidemment, à l'égard de la politique actuelle d'Israël, dénaturant le message hébraïque. Auteur d' "Abandonner le GHETTO sioniste". §


§ 9 juin 2007Abraham Burg, ancien président de la Knesset, vient de publier un livre extrêmement sévère sur les dérives et les excès du sionisme qui selon lui font aujourd’hui d’Israel un « ghetto sioniste » dominé par la peur, n’ayant confiance que dans la force, gagné par le racisme, refusant le dialogue et s’enfermant derrière un mur -
http://socio13.wordpress.com/2009/01/06/abandonner-le-ghetto-sioniste-par-abraham-burg-ancien-president-de-la-knesset/


Voir aussi Théo Klein ou

Stéphane Frédéric Hessel : (né à
Berlin le 20 octobre 1917) est un diplomate, ambassadeur et ancien résistant français. Il obtient la nationalité française en 1937. Il participe notamment à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948. (wikipedia.org)











Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 21:10

Prophète AMOS



Commentaire reçu, très riche :

Excellent texte, je suis tout à fait d'accord avec vous, je trouve dommage que le peuple juif soit autant à coté de la plaque en ce moment et n'assume aucunement le rôle qui lui a été donné par Dieu et dont il a perverti le sens...

Les pharisiens d' il y a 2000 ans ont réussi à s'imposer et ont totalement perverti le sens des écritures saintes.

Nous ne sommes plus dans le judaïsme de la Torah qui glorifie Dieu mais dans le judaïsme rabbinique (qui glorifie des hommes) représenté par le Talmud , qui est censé être une étude des lois orales de la Torah, alors qu' il ne s'agit au fait que d'un subterfuge des rabbins pour s'approprier la religion juive.

"Les rabbins ont vaincu Dieu" peut-on lire à un endroit du Talmud.

Malheureusement le Talmud est devenu plus sacré que la bible hébraïque aux yeux de beaucoup de juifs.

Là où je ne suis pas d'accord, c'est que Jésus n'est pas venu pour affranchir la Loi comme vous l'avez écrit mais pour l'accomplir, ce qui est totalement différent.

Son but n'a jamais était de rompre avec les dix commandements et la Loi de Moise, au contraire il les a pleinement réalisé. Il nous a rappelé que la Loi n'est rien sans l'Amour qui doit nous guider à chaque instant.

Cependant, les commandements de Dieu reste les commandements de Dieu.

Et Dieu est amour oui mais Dieu est aussi Justice !

« Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes. Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. En vérité je vous le dis, jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, pas un seul iota, pas un seul trait de lettre de la loi ne passera, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. Car je vous le dis, si votre justice n'est pas supérieure à celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.» Matthieu 5.17-20

 

http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/article-21703422-6.html#anchorComment

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 22:30

Bonjour,

Mes textes préférés, dans la Bible, se trouvent dans la partie Hébraïque, qu'on appelle aussi Ancien Testament...

Il ne s'agit pas, bien sûr,  des textes de guerres, d'ailleurs fort meurtrières, de surcroît de conquête  (par contre, la pacifiste que je suis apprécie une victoire au son des trompettes, comme à Jéricho...), ni même des Lois, tant de lois, tant de commandements, tant d'interdits, ouïe ! Moi qui ne supporte pas les dogmes catholiques, ni aucun dogme d'ailleurs, comment pourrais-je apprécier tous ces interdits ? Je préfère les remplacer par la foi vivante, la relation personnelle avec Dieu...

J'aime lorsque Jésus "affranchit de la Loi", et lui substitue la "loi de l'Amour" (Agapé, de qualité supérieure) !

Mes textes préférés, donc, concernent les Prophètes, qui sans cesse mettent les Puissants, les riches, en face de leurs péchés, les appelant à changer de vie, ou encore les Proverbes légendaires, la Sagesse magnifique de Salomon, et puis les Psaumes de Consolation, offerts à toute âme dans la détresse.... Il y a aussi une certaine sensualité dans l'évocation des ébats du couple du Cantique des Cantiques...

Mais de cette Bible hébraïque, je retiens aussi cette idée qui court tout au long des pages : celle de peuple "élu" par Dieu, D. comme les Juifs l'appellent, pour ne point le nommer...

Peuple favori de Dieu, l'objet de tous ses soins, mais ausi de ses colères : "Peuple à la nuque raide", qui n'écoute pas, qui n'en fait qu'à sa tête !

L'élection est réelle. Dieu se choisit un peuple, pour manifester Sa Puissance, Ses Miracles. On les connaît, ils sont magnifiques, ils émerveillent les enfants quand ils lisent la Bible...

L'élection fait du Juif, en quelque sorte, un chef "naturel".

Mais qu'est-ce qu'un chef ? Quand dans la Bible chrétienne cette fois, il est dit : "L'homme est le chef de la femme", cela veut-il dire qu'il la réduit en esclavage ? Pas du tout !

Un chef est d'abord un serviteur, il doit montrer l'exemple. A lui incombent tous les devoirs...

Pour le Juif, élu de Dieu, c'est pareil. Sa vocation n'est pas d'avoir plus de droits qu'un autre, mais... plus de devoirs. Le Juif est appelé, pour moi, à montrer l'exemple. A être d'une probité exemplaire.  Un jour, une chef d'entreprise juive à qui je disais, voici une dizaine d'années : "Je fais naturellement confiance au Juif, il a des principes, il respecte des valeurs...", m'a répondu sèchement : "Vous vous trompez, c'est le plus grand voleur de la terre !" J'étais abasourdie !

S'il vole, s'il commet des irrégularités, à plus forte raison des crimes contre les humains ses semblables, comme par exemple des dirigeants de Tsahal ou des membres du gouvernement, il trahit la loi de Dieu, il trahit son D. C'est aux Juifs qu'a été confiée la Table des Commandements Saints: Pas pour les brandir, mais pour les mettre en pratique !

Je dirai donc, et cela n'engage que moi, que pour être à la hauteur de son "élection" par le Dieu de la Bible, le Juif a plus de devoirs qu'un autre. Parce qu'il doit être un "modèle", montrer l'exemple ! Alors, je lui rappelle ce que cette faveur implique. Puisse-t-il toujours se montrer digne du privilège accordé par Dieu d'être "l'élu" providentiel ! Faute de quoi, cette "élection" est usurpée ...


TAGS : Juif, Commandements saints (Table de la Loi), Bible hébraïque, Bible chrétienne, peuple élu, Prophètes, les riches, Sagesse de Salomon, Proverbes, Cantique des Cantiques, Psaumes...




8.8.8


Je dois avoir vu juste !
Voici ce que je lis dans l'article alliance Judaisme-Islam,
publié ce 8.8.8. après commentaire trouvé sur mon blog :


http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/6128822/lettre-ouverte-a-mes-freres-et-soeurs-juifs#commentform  (Lettre ouverte à mes frères et soeurs juifs)


Allez voir ! Il m'a conduit au blog

www.bloggen.be/yechouroun

Et là, j'ai trouvé cette phrase qui va dans le sens que je pensais  :


"Notre vocation divine est d’être « un peuple saint et une nation de prêtres », une population pilote, exemplaire, au service de l’humanité."


Voilà le vrai défi
qui attend le peuple Juif !
Voilà sa vraie vocation,
 
- au service de la paix, et non de la guerre comme actuellement,
- au service de l'humanité et pas contre elle (à travers le sionisme d'aujourd'hui, le "néosionisme"),
- d'être un peuple saint, et non corrompu (toutes ces affaires, au sein même du gouvernement d'Israël ! Et puis s'appoprier la terre des Palestiniens, ses oliveraies, son eau... et toujours plus, au mépris des règles internationales et humaines... et divines ! "Tu ne voleras pas, tu ne tueras pas"...),
- de laisser D. (Dieu, pour les Juifs) combattre à sa place, pour la victoire, sans effusion de sang,
- de servir D. (Dieu), peuple sacerdotal
- modèle de sainteté, irréprochable...

S'il n'écoute pas D., il devient alors le peuple décrit dans la Bible comme "à la nuque raide", provoquant la colère de Dieu..

Dans les 2 articles publiés le même jour, le 8.8.8, sur le Prof M Rabkin, on parle aussi de "compassion et de non-violence", "traditions juives"...

J'en suis de plus en plus persuadée, après ce que j'ai lu ce 8.8.8. (voir les articles),

le peuple Juif a une vocation particulière,
liée à son "élection",

et elle n'est pas comme aujourd'hui dans les guerres, le culte du Veau d'Or, de Mâmon, les idolâtries "modernes" (bling-bling, version Sarkoz !),...

mais dans le sacerdoce,
l'exemple,
le service de l'humanité,
et non pour travailler à sa perte (cf eugénisme, racisme, guerres,...) comme à travers le néo-sionisme d'aujourd'hui, ou les néo-cons !


J'appelle le peuple Juif à méditer ces paroles. Elles sont de Sagesse !

Eva

NB: Deux pasteurs (d'Eglise évangélique et réformée) ont un jour annoncé devant un public d'environ 200 personnes, lors d'une réunion de l'Association internationale des Hommes d'Affaires du Plein Evangile (chrétiens convertis témoignant de ce que la foi a changé dans leur vie), que le Seigneur m'avait choisie pour être Prophète (comme il y en a beaucoup, d'ailleurs, dans les Eglises évangéliques), et donc pour avoir des paroles de Sagesse, de Justice, de Paix, et "prophétiques", en annonçant les événements souvent avant qu'ils n'arrivent, intuitivement, et aussi en mettant les Puissants qui commettent l'Injustice en face de leurs méfaits (ce que les chrétiens appellent "le péché", et par ex dans mes blogs je dénonce les  plans diaboliques élaborés contre les intérêts des peuples).

Puissent ceux qui lisent ces lignes, écouter ces paroles de Sagesse, de Paix, de Fraternité...

Elles dérangent ? Tant mieux ! Dans la Bible, on parle de l' Epée de l' Esprit....

Les armes de l'Esprit, ça vaut mieux que les armes de M. Dassault and Co, non ???

Eva
 


Publié le 3 août 2008,
pour qu'il soit lu à nouveau,
et suite au commentaire d'OUPS le 19.7.9,
je le republie ce 27. 7. 9 (Eva)


Excellent commentaire
(oui, tu as raison, Jésus est venu ACCOMPLIR) :



Excellent texte, je suis tout à fait d'accord avec vous, je trouve dommage que le peuple juif soit autant à coté de la plaque en ce moment et n'assume aucunement le rôle qui lui a été donné par Dieu et dont il a perverti le sens...

Les pharisiens d' il y a 2000 ans ont réussi à s'imposer et ont totalement perverti le sens des écritures saintes.

Nous ne sommes plus dans le judaïsme de la Torah qui glorifie Dieu mais dans le judaïsme rabbinique (qui glorifie des hommes) représenté par le Talmud , qui est censé être une étude des lois orales de la Torah, alors qu' il ne s'agit au fait que d'un subterfuge des rabbins pour s'approprier la religion juive.

"Les rabbins ont vaincu Dieu" peut-on lire à un endroit du Talmud.

Malheureusement le Talmud est devenu plus sacré que la bible hébraïque aux yeux de beaucoup de juifs.

Là où je ne suis pas d'accord, c'est que Jésus n'est pas venu pour affranchir la Loi comme vous l'avez écrit mais pour l'accomplir, ce qui est totalement différent.

Son but n'a jamais était de rompre avec les dix commandements et la Loi de Moise, au contraire il les a pleinement réalisé. Il nous a rappelé que la Loi n'est rien sans l'Amour qui doit nous guider à chaque instant.

Cependant, les commandements de Dieu reste les commandements de Dieu.

Et Dieu est amour oui mais Dieu est aussi Justice !

« Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes. Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. En vérité je vous le dis, jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, pas un seul iota, pas un seul trait de lettre de la loi ne passera, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. Car je vous le dis, si votre justice n'est pas supérieure à celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.» Matthieu 5.17-20


Commentaire n° 1 posté par OupS le 19/07/2009 à 18h09
 
Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 16:35
 

Un exemple héroïque
pour les générations actuelles


L’Insurrection
du Ghetto de Varsovie

 


Insurgés juifs du Ghetto de Varsovie.


Il y a 64 ans jour pour jour, le 19 avril 1943, la veille de Pessah, en réponse à l’attaque massive de la Wehrmacht, la Direction de l’Organisation Juive de Combat, créée en juillet 1942, donne le signal de l’Insurrection. Cette Direction est composée de cinq membres : Mordekhaï Anielewicz du Hashomer Hatzaïr en est le commandant ; Marek Edelman du Bund, le commandant en second ; en font également partie Icchak Cukiermann du mouvement pionnier Hekhaloutz, Hersz Berlinski du Poale Sion de gauche et Michal Rojzenfeld du Parti communiste.

Ainsi que le rappelle Marek Edelman, l'un des rares combattants survivants, dans la postface de la réédition de ses « Mémoires du Ghetto de Varsovie » en 2002 :


« La défense du Ghetto n'avait rien d'inattendu. Elle était la suite logique de quatre années de résistance d'une population enfermée dans des conditions inhumaines, humiliée, méprisée, traitée, selon l'idéologie des vainqueurs, comme des sous-hommes. Malgré ces conditions dramatiques, les habitants du ghetto ont, dans la mesure du possible, organisé leur vie selon les plus hautes valeurs européennes. Alors que le pouvoir criminel de l'occupant leur refusait tout droit à l'éducation, à la culture, à la pensée, à la vie, voire à une mort digne, ils ont créé des universités clandestines, des écoles, des associations et une presse. Ces actions qui engendraient la résistance contre tout ce qui menaçait le droit à une vie digne, ont eu pour conséquence l'insurrection. Celle-ci était l'ultime moyen de refus des conditions de vie et de mort inhumaines, l'ultime acte de lutte contre la barbarie et pour la sauvegarde de la dignité. »

Quand, dans une récente interview par le quotidien israélien Yediot Aharonot, la journaliste lui demande si l’insurrection n’était pas une forme de suicide collectif, Marek Edelman s’insurge :

« En nous soulevant, nous avons rappelé notre appartenance au genre humain. En prenant les armes contre ceux qui voulaient nous anéantir, nous nous sommes raccrochés à la vie et nous sommes devenus des hommes libres. »

Et c’est effectivement un message à la fois désespéré, mais aussi de foi en un avenir que la plupart d’entre eux ne connaîtraient pas, que les insurgés adressèrent à l’extérieur ainsi qu’en témoigne ce passage extrait de la « Proclamation du Ghetto au combat » lancée le 23 avril :

« Nous nous battons pour notre liberté et pour la vôtre... Pour notre honneur et pour le vôtre... Pour notre dignité humaine, sociale, nationale et pour la vôtre... »

Durant cette période effroyable de 1939 à 1945, des Juifs se sont battus sur tous les fronts, dans des armées régulières, dans des mouvements de résistance, et dans d’autres ghettos que celui de Varsovie. Mais c’est par cet appel à la conscience des générations futures que l’Insurrection du Ghetto de Varsovie constitue aujourd’hui un symbole. Un symbole dont, malheureusement, beaucoup de ceux qui le commémorent chaque année ont apparemment oublié, ou voulu oublier, le sens.


[Texte extrait de « Points critiques », mensuel de l'Union des progressistes juifs de Belgique, n° 275, avril 2007 – Publié sur le site de RésistanceS – www.resistances.be – le 13 avril 2007]

 

« Nous voulons sauver la dignité humaine »


Mordekhaï Anielewicz, l'un des cinq jeunes combattants des insurgés du Ghetto de Varsovie.

Le soulèvement a commencé le 19 avril 1943, déclenché par 400 insurgés de l'Union militaire juive (ZZW) et environ 40 combattants de l'Organisation juive de combat (ZOB).

Durant les combats environ 7 000 résidents du ghetto ont été tués, 6 000 ont été brûlés vifs ou gazés durant la destruction totale du quartier, les Allemands déportèrent les survivants dans le camp d'extermination de Treblinka et les camps de travail de Poniatowa, de Trawniki et de Majdanek.

L'impact psychologique de l'insurrection du ghetto de Varsovie a été très importante. La résistance a été plus forte que prévue par les Allemands, même si l'issue était certaine vu le déséquilibre des forces.

« My nie chcemy ratowac zycia. Zaden z nas zywy z tego nie wyjdzie. My chcemy ratowac ludzka godnosc »
(« Nous ne voulons pas sauver notre vie. Personne ne sortira vivant d'ici. Nous voulons sauver la dignité humaine »).
Arie Wilner (pseudo Jurek) soldat de la ZOB.

[Texte extrait de la notice sur la révolte du Ghetto de Varsovie publiée sur Wikipedia ]



http://www.resistances.be/varsovie.html
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 05:00



Humour israélien : c'est quoi Israël


Texte à la mémoire d’Ephraim Kishon,
le plus grand humoriste israélien.


Israël :

C'est le seul pays où les chômeurs font la grève.

C'est le seul pays qui a deux ministres du Trésor et pas un rond.

C'est le seul pays où chaque mère a le numéro de portable du sergent de son fils à l'armée.

C'est le seul pays qui importe de l'eau par bateaux citernes au moment où le pays est inondé par les pluies.

C'est le seul pays qui a envoyé un satellite de communications dans l'espace, où on ne vous laisse jamais terminer une phrase.

C'est le seul pays où sont déjà tombées des fusées de l'Irak, des katyouchas du Liban, des Qassam de Gaza et où un appartement trois pièces coûte plus cher qu'à Paris.

C'est le seul pays où un repas Israélien est composé d'une salade arabe, d'une pita irakienne, d'un kebab roumain et d'une crème bavaroise.

C'est le seul pays où le gars avec la chemise pleine de taches est le ministre et le gars au complet gris, son chauffeur.

C'est le seul pays où des musulmans vendent des articles religieux aux chrétiens en échange de billets portant l'effigie du Rambam (Maïmonide).

C'est le seul pays où les jeunes quittent la maison à l'âge de 18 ans pour revenir y habiter à l'âge de 24.

C'est le seul pays où aucune femme n'est en bons termes avec sa mère mais où elles se parlent néanmoins trois fois par jour - généralement pour parler - de vous.

C'est le seul pays où on vous montre des photos des enfants alors qu'ils sont présents.

C'est le seul pays où on peut connaître la situation sécuritaire selon les chansons à la radio.

C'est le seul pays où les riches sont à gauche, les pauvres sont à droite et la classe moyenne paie tout.

C'est le seul pays où on peut obtenir en dix minutes un logiciel pour diriger des véhicules spatiaux, où il faut attendre un mois pour réparer la machine à laver.

C'est le seul pays où si l’on demande à une fille dans quelle unité elle a servi à l'armée, on découvre qu'elle était officier parachutiste alors que vous n'aviez été que caporal à la cantine militaire.

C'est le seul pays où le décalage entre le jour le plus heureux et le jour le plus triste n'est souvent que soixante secondes.

C'est le seul pays où lorsque vous détestez les hommes politiques, les fonctionnaires, les taxes, la qualité du service et la situation en général, vous prouvez que vous aimez le pays et qu'en fin de compte c'est le seul pays dans lequel vous pouvez vivre.

Traduction française de Hesi Carmel, journaliste à l'Express et écrivain.

http://www.juif.org/le-mag/127,humour-israelien-c-est-quoi-israel.php
Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 03:48
MONDE ARABO-MUSULMAN

Jacques Chirac lance un projet
contre le négationisme

NOUVELOBS.COM | 28.03.2009 | 16:40

L'ancien président lance un programme éducatif sur Internet mettant à disposition des informations sur la Shoah et les relations judéo-musulmanes en arabe, en persan et en turc.

Jacques Chirac lors du lancement de sa fondation, le 9 juin (AFP)

Jacques Chirac lors du lancement de sa fondation, le 9 juin (AFP)

L'ancien président Jacques Chirac a lancé, vendredi 27 mars, en compagnie de représentants de 30 pays réunis à l'UNESCO le projet Aladin, programme éducatif visant à lutter contre le négationnisme de la Shoah dans le monde arabo-musulman.

Ce projet à l'initiative de la Fondation pour la mémoire de la Shoah vise à rendre disponibles en arabe, en persan et en turc des informations objectives sur le génocide des juifs pendant la Seconde guerre mondiale, les relations judéo-musulmanes et la culture juive. Il repose sur un site Internet http://www.projetaladin.org qui présente en cinq langues (arabe, persan, turc, anglais et français) l'histoire de la Shoah, du peuple juif et des relations entre les musulmans et les juifs au cours des siècles. Une bibliothèque numérique http://www.aladdinlibrary.org rend accessible en arabe et persan des témoignages sur la Shoah, dont "Si c'est un homme" de Primo Levi et "Le Journal d'Anne Frank", traduits pour la première fois dans ces langues.


"L'apartheid insupportable de la mémoire"


 

Lors de la conférence de lancement, Jacques Chirac a apporté son soutien et celui de sa Fondation pour le dialogue des cultures à ce "combat pour rétablir la mémoire de la Shoah là où elle est niée, effacée, déformée", la "faire connaître (...) sans vouloir faire porter aux pays musulmans une culpabilité qui n'est pas la leur".

L'ancien président a exprimé son inquiétude face à la montée d'une "nouvelle haine des juifs" au Proche-Orient du fait du conflit israélo-palestinien, mais aussi en Europe. Alors que Jean-Marie Le Pen a réitéré cette semaine ses propos condamnés par la justice sur la Shoah, "point de détail" selon lui de l'histoire de la Seconde guerre mondiale, Jacques Chirac a dénoncé "l'apartheid insupportable de la mémoire" de la part de ceux qui affirment que l'Holocauste était "le problème des juifs". "Il n'est pas trop tard. Il n'y a aucune fatalité à la haine", a lancé celui qui avait reconnu en 1995 le rôle du régime de Vichy dans la déportation des juifs de France.


"Appel à la conscience"


 

La garde des Sceaux Rachida Dati a lu un message de soutien du président Nicolas Sarkozy. Le Sénégalais Abdoulaye Wade, président en exercice de l'Organisation de la conférence islamique, l'ancien président mauritanien Ely Ould Mohamed Vall et Simone Veil, ancienne présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, étaient également présents, ainsi que des représentants de l'Egypte, de Tunisie, du Maroc, du Qatar, de Bahreïn, de Turquie, d'Indonésie ou de Bosnie. Tous ont signé l'"appel à la conscience", déclaration symbolique prônant la lutte contre le négationnisme et "l'approfondissement d'un dialogue fondé sur la connaissance et le respect mutuels". (Avec AP)


http://www.juif.org/go-news-93027.php



Les réactions des lecteurs

Julien 1er
Appel à Jean Daniel et à qui de droit
De retour au foyer, je constate effectivement la suppression de mon post envoyé ce matin à 9h ayant pour titre "La lampe d'Aladin risque de faire long feu". Heureusement qu'avant d'envoyer un post, je le couche sur mes papiers. Je n'ai fait que soutenir le projet de Chirac mais à condition de lancer en même temps un projet parallèle venant en aide aux palestiniens et à faire connaitre le drame qu'ils ne cessent de vivre. Est-ce un crime de ma part ? Je ne le pense point. Alors, pourquoi et comment un modérateur qui accepte les posts les plus haineux puisse supprimer le mien ? Encore un mot, le lien moderation-nobs@netino.fr ne répond point, autrement dit, inutile de porter plainte. Et autant dire que le Nouvel Obs vire à... Mais gardons l'espoir Monsieur Jean Daniel. Gardons l'espoir. Je peux toujours vous fournir le post de ce matin. Respectueusement à vous
28.03 à 21h26 - Alerter
Pauletmike
BREIZ
vous avez raison.Certains pensent "nuls".Les arabes ont su regrouper les savoirs d'orient et occident , en on fait une synthèse ,que ce soit dans la médecine ,la philosophie , la construction etc ..
Maimonide a beaucoup appris d'eux.
Mais la colonisation occidentale a tout détruit et a tout pris . quelqu'un de colonisé est considéré comme un sous homme. La colonisation a fait autant de dégat que l'holocauste et peut etre plus.
28.03 à 21h20 - Alerter
mahmoudbédoui
Une action à soutenir
Un groupe de chercheurs regroupant plusieurs nationalités a décidé de rassembler et de traduire pour une large diffusion tous les posts haineux, racistes, insultants, antisémites contre les palestiniens,les arabes et les musulmans. Son but est de démontrer la face cachée des ces fanatiques et extrémistes israéliens pour faire comprendre à l'opinion mondiale la réalité du drame vécu par les palestiniens et casser cette image d'Israël qui ne fait que se défendre et le soutien direct ou indirect des médias occidentaux. La diffusion de ces recherches se fera en premier lieu dans la toile, facebook, les campus de plusieurs pays, particulièrment ceux des USA qui deviennent de plus en plus sensibles à ce drame et à l'arrogance de cet Etat voyou. Remerciant dont cette bande de mercenaires et soutenant cette action en regroupant leurs posts, de préférence par thèmes et les faire circuler par les moyens que vous jugerez encourageants dans les milieux divers. Facebook est là à vous attendre auss
28.03 à 20h54 - Alerter
CR84
@ PAXTRUC
Pour votre gouverne, je ne défile plus depuis des lustres dans des manifs "propal" pour ne pas justement être en compagnie de potes de Dieudonné. Et de jeunes excités brandissant des drapeaux du Hamas.

Le seul rassemblement auquel j'ai participé lors de la guerre de Gaza a été celui initié par La Paix Maintenant au Mur de la Paix.

Vous mettez tout le monde dans le même sac, et c'est profondèment malhonnête. Mais venant de vous, rien d'étonnant.
28.03 à 20h43 - Alerter
lastfloor
Juif n'est pas israélien
Les drapeaux israéliens n'ont rien à faire dans les manifestations contre l'antisémitisme.
De même les antisémites qui confondent juif et israélien et qui crient des propos antisémites dans les manifs anti-israéliennes sont inexcusables et desservent clairement la cause palestinienne.
28.03 à 20h15 - Alerter
BREIZ
"Manuel à l'usage des nuls?"
Si c'est ce que pense quelques posteurs du site, quelle suffisance!

Donc les arabes seraient des nuls qu'il faut éduquer?

Poètes, mathémathiciens, astrologues, médecins, alchimistes, architectes, avec des villes bâties pour durer une éternité, des nuls?

Ah ben ça alors ! J'en ai lu des niaiseries, mais une grosse comme ça...

Il y a visiblement confusion entre "arabes" et "islamistes intégristes"?
28.03 à 20h01 - Alerter
Sitel
agrrrrhh !!
Faut pas rugir comme ça, monsieur. Non, j'avais tout lu, et je maintiens : vous êtes en plein délire agressif, vous m'agressez, vous agressez la terre entière.... Essayez le pétard, ou les benzodiazépines, je ne sais, mais ne restez pas comme ça ! Et je vous rappelle que le sujet de base, c'est un site internet, pas le refaisage du monde, voire de l'univers.
28.03 à 19h52 - Alerter
lastfloor
Juif n'est pas israélien
Les drapeaux israéliens n'ont rien à faire dans les manifestations contre l'antisémitisme.
De même les antisémites qui confondent juif et israélien et qui crient des propos antisémites dans les manifs anti-israéliennes desservent clairement la cause palestinienne.
28.03 à 19h51 - Alerter
BREIZ
@Pax
"Charité bien ordonnée commence par soi-même". Certes, et chez nous, les besoins en charité, l'ancien terme pour "solidarité", ne manquent pas, puisque les organismes et l'Etat sont défaillants sur bien des points.

Ma filiation t'intéresse? Tant pis. Tu verrais la solidarité des hommes ici, tu ne poserais même pas la question "mère, père, breton"!!!

Et les bretons ne s'appellent pas pour rien les "passagers du vent". Référence à la grosse mer, celle qui laisse ici veuves et orphelins, chaque année...Solidarité!

Et cependant il y a foison d'associations caritatives, qui oeuvrent pour l'Afrique entre autre, ici. Construction de fours solaires, irrigation des terres par forages de puits etc... Dons de bateaux de pêche et de filets...

Les agriculteurs et maraîchers bretons emploient beaucoup d'ouvriers venant d'Algérie. D'où notre attachement aux arabes... On a appris à les estimer, par chez nous.
28.03 à 19h47 - Alerter
COLUMBO
Qu'est ce que l'antisémitisme ...
Je viens relancer le débat...
Mais attention ; pas d'insulte , respectez vous , et pas de coller copié.
Pour le mot Sémite , le dictionnaire dit ; les descendants de Sem , fils de Noé , arabes et juifs.
28.03 à 19h35 - Alerter
foufou
Un peu d'éducation svp
La médiocrité des propos de certains participants à ce site laisse penser qu?ils n?ont rien d?autre à dire qu?insulter.
Tutoyer ceux qu?on connaît pas est un signe de manque d?éducation.
28.03 à 19h20 - Alerter
Pax UniversaIis
@CR 84
First faisait référence à "l'anti-sionisme" de Dieudonné, qui n'a pour équivalent que celui de Bas étage.
Faut suivre les conversations avant de s'en mêler. De préférence !
Sinon, on ne comprend plus ce que tu dis. Et toi non plus d'ailleurs.
Mais Dieudonné est la preuve vivante que tous ces gens qui se croient anti-sionistes ont depuis longtemps dépassé la ligne rouge.
A partir du moment où on continue de défiler avec des gens qui crient "Mort aux Juifs", il n'y a plus de limites.
28.03 à 19h14 - Alerter
Sitel
Délirants
Le site est pédagogique, très clairement. Il est bien réalisé et intéressant. Je pense qu'il est préférable que J. Chirac se mette au service d'un tel sujet (ce qui ne peut surprendre personne, c'est cohérent avec sa carrière politique)plutôt que pantoufler dans je ne sais quel "think tank" ayant un objet vague. Quant aux réactions, aux dialogues délirants lus ici, je pense que toute personne ayant une ou deux, voire trois neurones dans le tête ne pourra qu'être atterrée. Je le suis. Souhaitons qu'il s'agisse de trolls et non de la pensée réelle de ces personnes, mais j'ai comme des doutes...
28.03 à 19h12 - Alerter


_____________________________________________________________________________

Lire aussi :


Articles connexes
Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 02:56




LETTRE A LA COMMUNAUTE JUIVE DANS LE MONDE

 

Chère  Nation Juive, Adass Qedoshim

 

Au nom du Tout-puissant, du Miséricordieux, laisse-moi te dire mes sentiments et les paroles de mon cœur, ô toi, Communauté Juive, sheeriss Am Yisroel, dont je suis fière d’en faire partie, mais dont j’en ai parfois honte. Aussi, veuilles accepter quelques exhortations.

 

Où es-tu, toi qui est appelée Mamlekhess Kohanim, Peuple de Prêtres, alors que le sang des innocents coule à flot en Palestine, la Terre Sainte rendue impure par les sionistes. Ces sionistes qui ont volé ton nom, qui t’ont trompée et qui règnent en terreur sur toi et partout dans le monde. Ces ennemis de Dieu, tel des loups,  rôdent autour de toi, prêts à dévorer ton âme, ils veillent sur toi afin que tu ne sache rien de ce qui se passe dans le monde ‘impur’ ou uniquement ce qu’eux veulent que tu saches. Ils jettent sur toi une frayeur pour que tu demandes encore leur secours. Ils te rapportent leur interprétation des nouvelles du monde de sorte que tu as peur des ‘Arabes’, plus justement des Musulmans qui sont ma’amin dans le même Dieu que toi. Tu oublies que tu as vécu en harmonie avec tes voisins Palestiniens jusque vers 48. Ces hypocrites de sionistes t’encouragent à bravement pratiquer les commandements, et même de les embellir, du moment que tu ne remettes pas en question leur présence, que tu ne les ennuies surtout pas dans leur actions meurtrières.

 

Aujourd’hui, ce ne sont plus des Rabbins dignes de ce nom qui dirigent les communautés Juives, mais ces politiciens sionistes religieux agoudistes, alliés des dirigeants de l’Entité sioniste. Ces ‘rabbins’ avec une belle barbe, des belles longues papillottes se laissent acheter des agents du Mossad, et aujourd’hui, tu les vois cachériser les crimes du régime sioniste. Pour justifier leurs décisions, ils ont dû falsifier la Thora. Ils te disent par exemple que c’est une Mitsvah d’habiter en Terre Sainte, ou de tuer les Palestiniens, qui sont des Arabes « dont Dieu regrette de les avoir créés ». Quel blasphème !

 

Sous pression de ces dirgeants sionistes de communautés Juives orthodoxes, tu méprises tes frères et sœurs intègres au milieu de toi lorsqu’ils sortent sanctifier le Nom de Hashem en public, crier la Vérité aux nations du monde, conformément aux paroles de nos Tsadiqim. Pourquoi ? Parce ce qu’ils gênent le « gesheft », les affaires et marchandages dont le bénéfice va droit à l’armement de l’entité sioniste.

 

Es-tu si affaiblie par l’Exil et la Dispersion décrétés par ton Créateur en punition pour ta désobéissance à Dieu ? Relèves-toi, toi qui dors, toi qui peine sous le poids de ta culpabilité et ton découragement ! Tu n’a pas le droit de ne rien faire ou de faire comme s’il ne se passe rien de grave dans le monde en ton nom. Ne dis pas que cela ne te regarde pas. A cause de toi, Dieu a fait le Ciel et la Terre, tu as ta part de responsabilité dans ce qui arrive dans de monde. Prends tes responsabilités : prie, étudie, agis ! Sois un exemple en toute chose, tant en privé que dans la société. Maintenant, plus que jamais, c’est le moment de sanctifier le Nom Divin en élevant sa voix contre l’injustice dans le monde, spécialement en Palestine où c’est avec ton nom que les crimes sont commis. Aurais-tu perdu la notion de Justice ? Aurais-tu pitié des criminels sionistes parce qu’ils auraient du sang Juif ? En réalité, ils ont en eux l’âme d’Amaleq, et toi, tu as le commandement de faire la guerre à Amaleq

 

Non, Fille de Sion, toi qui a connu le génocide, ne fais pas l’autruche. Être saint ne veut pas dire être coupé du monde, il te faut y participer en vue du monde futur. Pour le monde entier, les ‘Goyyim’, c’est clair que ce qui se passe en Palestine est injuste, et toi, le Peuple Elu, tu ne le vois pas ? Vois la réalité, vois la misère que ces barbares de sionistes, pour qui il n’y a ni Dieu ni Loi, causent au Peuple Palestinien. Toutes les nations savent et condamnent ce carnage, et toi tu ne veux pas le savoir parce que cela ne touche pas ton prochain Juif ? Penses-tu que le sang d’un non-Juif est moins rouge que le tien ? Il est temps que tu prennes tes responsabilités, que tu combattes le sionisme en toi et autour de toi. Cela ne te gènes pas de rien sentir et de rester silencieux devant cette guerre injustifiée ? Sache que si tu ne fais rien, si tu ne dis rien, tu te rends complice des sionistes avec leurs abominations et tu seras jugée et punie avec eux. Penses-tu échapper au Jugement Divin ?

 

Malheureuse, tu as les mains liées et la bouche cousue parce que tu fleurtes avec les sionistes, le Satan. Il est temps que tu te lèves et condamne cette hérésie qu’est le sionisme de toutes tes forces, comme l’ont fait les Maitres du Judaïsme dans toutes les générations, et que tu proclames au monde que les sionistes ne sont pas tes frères. De 46 à 48, les sionistes ont trompé le monde et l’ONU en disant au nom des Juifs qu’il nous fallait un Etat Juif. Par décret Divin, les Juifs se trouvent toujours encore en Exil, il leur est interdit par la Thora d’avoir un Etat, une domination, surtout pas en Terre Sainte.

 

Peuple Juif, retourne à ton Dieu, écoute tes Prophètes qui au nom du Tout-Puissant te réprimandent afin que tu marches dans Ses voies. Souviens-toi de l’amour de fiancée que tu portais pour ton D’, lorsque tu Le suivais dans le désert. Sois intelligente, reviens à ton D’ et discernes les temps qui courent, car ton Dieu désire ardemment faire revenir Sa Présence Divine éxilée sur Sa Terre et y instaurer la Paix véritable.

 

Ce que ton Dieu demande de toi, c’est que tu marches humblement avec ton D, et que tu pratiques la Justice. Alors, dénonce les crimes des sionistes en Palestine Occupée. Alors, comment peux-tu restée insensible aux cris des habitants de Ghaza, à la vue de ces scènes de cruauté, d’horreur. Montre ta compassion envers eux, toi qui as connu le mépris, l’oppression dans les différents Exils que ton Dieu te fait traverser. Montre que tu es une fille de Dieu ton Père, animée des mêmes sentiments de compassion pour les meurtris, les affligés, les opprimés, les pauvres, les faibles, les victimes des puissances arrogantes impérialistes américo-sionistes.

 

Tu pries quand même sincèrement Velamalchinim chaque jour en ayant en pensée le démantèlement de l’Etat sioniste, et tu pries que MoshiaH doit venir, alors il faut s’attendre à ce que la Volonté de Dieu s’accomplisse, et qu’il faille passer par des moments difficiles ! Nous ne faisons pas de politique, mais l’application fidèle de la Thora a des retombées politiques. Il faut que Justice soit appliquée ; la Palestine doit retournée sous souveraineté palestinienne. Le Peuple Palestinien doit recouvrer tous ses droits.

 

Honte à toi, fille de Yaqov, si tu ne combats pas le mauvais penchant, car Dieu t’accorde la force nécessaire de vaincre l’ennemi. Dieu met devant toi la bénédiction et la malédiction. Choisis la bénédiction afin que tu vives, et sois une bénédiction pour toutes les nations du monde, car là est ta vocation. C’est là, l’aspect positif de l’Exil. Chema Yisroel, en tant que Peuple-pilote, enseigne la connaissance de Dieu à l’humanité afin que l’Esprit de Dieu puisse agir dans tous les cœurs et que les promesses divines puissent se réaliser pour le bien de tous.

 

Dis à tes fils de ne pas aller à la guerre tuer de pauvres gens. Dis à tes enfants de s’enfuir de la Terre Sainte Occupée ; ils y sont trop nombreux. Sais-tu que, lorsque MoshiaH arrivera en Terre Sainte, la Palestine Occupée, qu’il n’y trouvera que 7000 Juifs ? Qu’en sera-t-il de tous les autres ? Dis leur de ne pas rester plus longtemps sous la domination des méchants, et sous la protection interdite de l’armée sioniste, car le malheur s’abbattera soudainement.

 

La victoire appartient à Dieu qui ne laissera pas impunis ceux qui auront transgressé Sa Loi, Juifs comme non-Juifs. Rien ne pourra arrêter le courroux de l’Eternel. Comme l’ont annoncé les prophètes, rien de ce que les sionistes et leurs souteneurs auront construit ne restera, et eux même ne seront plus. La Terre aura retrouvé sa Sainteté et c’est alors que le Messie attendu par et pour toute l’humanité pourra venir. Heureux celui qui aura participé activement à cet heureux évènement. Que ce soit bientôt !

 

La voix qui crie dans ta conscience Juive.


Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 21:41

Charte du réseau international juif anti-sioniste

Nous formons un réseau international de Juifs et de Juives qui s’engagent de façon inconditionnelle en faveur de la lutte pour l’émancipation des êtres humains.

Nous considérons que la libération du peuple palestinien et de sa terre forme un volet essentiel de cette émancipation. Notre engagement porte sur le démantèlement du régime d’apartheid israélien, le retour des réfugiés palestiniens et la fin de la colonisation israélienne sur la Palestine historique.

 

Qu’ils soient de Pologne ou d’Iraq, d’Argentine ou d’Afrique du Sud, de Brooklyn ou du Mississipi, des Juifs en quête de justice et d’un monde plus juste se sont joints aux mouvements de lutte collective.  Ainsi, des Juifs ont participé de façon notable à la lutte ouvrière pendant la période de la Grande dépression, à la lutte pour les droits civiques aux Etats Unis, à la lutte contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud, à la lutte contre le fascisme en Europe, et à bien d’autres mouvements encore en faveur du changement social et politique

Le nettoyage ethnique historique et toujours en cours perpétré par Israël à l’encontre du peuple palestinien sur sa propre terre vient contredire et trahir cette longue histoire de la participation  juive à des mouvements collectifs de libération.

Le sionisme – idéologie fondatrice de l’Etat d’Israël et qui en est le soutien actuel, est issu du colonialisme européen et s’est diffusé à la suite du génocide nazi. Le sionisme s’est nourri des épisodes les plus violents et oppressifs de l’histoire du dix neuvième siècle, marginalisant ainsi l’engagement de nombreux Juifs dans les mouvements de libération. Pour  retrouver une place au sein des vibrants mouvements populaires actuels, il faut mettre fin au sionisme sous toutes ses formes

C’est la priorité des priorités, en raison des conséquences du sionisme sur les Palestiniens et les peuples de l’ensemble de la région; en raison aussi du fait que le sionisme porte préjudice à la mémoire de la persécution et du génocide des Juifs d’Europe en l’exploitant pour justifier et perpétuer le racisme européen et le colonialisme. Le sionisme est, par ailleurs, responsable du déplacement massif des Juifs mizrahi (originaires d’Afrique et d’Asie), et du détournement de leurs Histoires, langages, traditions et cultures. L’histoire des Juifs mizrahi remonte  à plus de 2000 ans et le sionisme, en s’implantant, en a dévié le cours au profit d’une ségrégation parmi les Juifs imposée par l’État d’Israël.

En conséquence, le sionisme nous implique dans l’oppression du peuple palestinien et porte préjudice à notre propre héritage, à nos luttes pour la justice et à nos alliances avec nos semblables.

Nous nous engageons à : Nous opposer au sionisme et à l’État d’Israël
Le sionisme est raciste. Il exige l’allégeance à un ordre politique, juridique et économique qui privilégie et valorise les Juifs ainsi que les Européens et leurs cultures par rapport aux peuples autochtones et à leurs cultures. Le sionisme n’est pas seulement raciste, il est aussi antisémite. Il reprend à son compte l’imagerie européenne et antisémite du “Juif de la diaspora” efféminé, cupide et faible, et y  lui oppose celle d’un “Nouveau Juif”, violent, militariste et sexiste, un Juif qui est l’auteur d’une violence raciale plutôt que d’en être une victime.

Par-là, le sionisme fait des Juifs des blancs, en adoptant un racisme de blancs à l’encontre du peuple palestinien. Malgré la nécessité pour Israël d’intégrer les Mizrahi afin de maintenir une majorité juive, ce racisme peut aussi être constaté dans la marginalisation et l’exploitation économique des masses déshéritées des Mizrahi. Cette violence raciale  inclut l’exploitation des travailleurs migrants

Les sionistes diffusent le mythe de la démocratie israélienne. En réalité, Israël a établi et renforcé des politiques et des pratiques qui sont discriminatoires à l’égard des Juifs mizrahi et qui excluent les Palestiniens et restreignent leurs droits. Israël, en coopération avec les États-Unis, sape tout mouvement arabe de libération.

Le sionisme perpétue l’exception juive. Pour justifier ses crimes, le sionisme présente une version de l’histoire juive déconnectée de l’histoire et de l’expérience d’autres peuples. Il promeut un narratif selon lequel l’holocauste nazi est exceptionnel dans l’histoire de l’humanité. Il place les Juifs à part, par rapport aux victimes et aux survivants d’autres génocides, au lieu de nous unir à eux.

Israël fait cause commune avec des Chrétiens fondamentalistes et d’autres qui appellent à la destruction  des Juifs, sur la base d’une islamophobie partagée et d’une volonté de contrôler le Moyen Orient et plus largement l’Asie occidentale. Ensemble, ils appellent à la persécution des Musulmans. Cette promotion commune de l’islamophobie a pour but de diaboliser la résistance opposée à la domination économique et militaire occidentale. Elle s’inscrit dans une longue histoire de collusion du sionisme avec des régimes répressifs et violents, de l’Allemagne nazie au régime d’apartheid d’Afrique du Sud jusqu’aux dictatures réactionnaires d’Amérique du Sud.

Le sionisme prétend que la sécurité des Juifs repose sur un état juif militarisé. Mais Israël ne met pas les Juifs en sécurité. Sa violence garantit l’instabilité et la peur pour ceux qui sont sous sa sphère d’influence, et met en danger la sécurité de tous, y compris des Juifs, et ce bien au-delà de ses frontières. Le sionisme a volontairement participé à créer les conditions qui ont conduit à la violence à l’encontre des Juifs dans les pays arabes. L’hostilité née de la violence israélienne et de la domination militaire sur les Juifs vivant en Israël et ailleurs est utilisée pour justifier encore plus de violence sioniste.

Nous nous engageons à : Rejeter l’héritage colonial et l’expansion colonialiste en cours.
Dès l’instant où le mouvement sioniste a décidé de bâtir un état juif en Palestine, il est devenu un mouvement de conquête.  A l’instar de tous les mouvements de conquête et des idéologies colonialistes en Amérique ou en Afrique, le sionisme s’appuie sur la ségrégation entre les peuples ; par la confiscation de la terre, il s’engage dans le nettoyage ethnique qui repose sur une violence militaire implacable.

Les sionistes ont travaillé main dans la main avec l’administration coloniale britannique, contre le peuple indigène de la région et contre son espoir légitime de liberté et d’autodétermination. L’imaginaire sioniste d’une Palestine “vide” et pauvre a justifié la destruction de la vie palestinienne à l’instar du racisme qui a justifié l’extermination des peuples autochtones d’Amérique, la traite atlantique des esclaves et bien d’autres atrocités encore.

Avec l’expansion permanente des colonies et le Mur d’apartheid, l’engagement colonialiste d’Israël l’a amené à détruire l’environnement ainsi que les paysages de la Palestine. Cette politique, qui n’a pas réussi à stopper la résistance palestinienne, conduit l’Etat d’Israël à toujours plus de violence et à des politiques qui, lorsqu’elles sont menées à leur point ultime, finissent en génocide. A Gaza, l’État d’Israël dénie l’accès à la nourriture, à l’eau, à l’électricité, à l’aide humanitaire et aux fournitures médicales, c’est l’arme qu’il utilise contre les fondements même de toute vie humaine.

Israël, qui a été en son temps l’outil favori des Britanniques et des Français contre l’unité arabe et l’indépendance, est devenu le plus jeune associé de l’alliance US pour le contrôle militaire, économique et politique au niveau mondial, qui vise plus particulièrement la domination de la région stratégique du Moyen Orient/Asie du Sud-ouest. Le danger d’une guerre nucléaire représenté par une attaque israélo-américaine sur l’Iran nous rappelle qu’Israël est une bombe atomique qui devrait faire l’objet d’un démantèlement urgent, en vue de sauver les vies de toutes ses victimes actuelles et potentielles.

Nous nous engageons à: Nous opposer aux organisations sionistes.
Non content de donner forme à l’Etat d’Israël, le sionisme a fondé sa politique internationale de domination militaire et d’hostilité envers ses voisins et a instauré un réseau mondial complexe d’organisations, de lobbys politiques, d’entreprises de relations publiques, de clubs universitaires, et d’écoles pour appuyer et propager les idées sionistes au sein des communautés juives et dans l’opinion publique de façon générale.

Un flot de milliards de dollars américains abreuve Israël année après année, pour soutenir l’occupation et la brutalité de son armée hyper moderne. La machine de guerre qu’ils financent fait partie intégrante de l’industrie mondiale de l’armement qui, à elle seule, draine les ressources dont manque une humanité désespérément privée d’eau, de nourriture, de soins sanitaires, de logement et d’éducation. Pendant ce temps-là, L’Europe, le Canada et les Etats-Unis soutiennent l’infrastructure d’occupation israélienne sous couvert d’aide humanitaire au peuple palestinien. Ensemble, les Etats-Unis et leurs alliés coopèrent au renforcement de la domination de la région et à l’écrasement des mouvements populaires.

Un réseau international d’institutions et d’organisations sionistes appuie l’armée israélienne par des financements directs. De plus, ces organisations fournissent un soutien politique nécessaire à la légitimation et à la promotion de leurs visées politiques et de leurs projets humanitaires. Dans certains pays, ces organisations censurent toute critique envers Israël et ciblent des individus et des organisations qui sont mis sur listes noires et sont victimes de violences, d’emprisonnement, de déportation, de privation d’emploi et d’autres sanctions économiques.

Ces organisations diffusent l’islamophobie. Agitant l’épouvantail de la guerre à l’étranger, elles instaurent une législation répressive dans leurs propres pays. Aux Etats-Unis et au Canada les groupes sionistes ont aidé à faire passer la législation « antiterroriste », exposant ainsi à des poursuites judiciaires pour aide au terrorisme et trahison, toute activité favorable au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre Israël ainsi que le soutien aux organisations palestiniennes, iraniennes, iraquiennes, libanaises et musulmanes. En Europe et aux Etats-Unis, des groupes soit disant « juifs » sont désormais au premier rang de l’appel à la guerre contre l’Iran.

Mais l’édifice sioniste et celui de la suprématie mondiale des Etats-Unis se fissurent. A la suite de l’extraordinaire résistance de la Palestine et du sud-Liban à l’agression et à l’occupation israélienne et américaine, qui ont tenu en dépit de ressources limitées et de nombreuses trahisons, le mouvement international de solidarité avec les Palestiniens en lutte contre la politique des USA et d’Israël prend de l’élan.

En Israël, cet élan est visible dans une contestation croissante qui ouvre la voie à la revendication d’un double héritage des années 60 : celui du Matzpen, organisation israélo-palestinienne, juive et antisioniste et celui du parti mizrahi des Panthères Noires. Plus largement, le refus de la conscription obligatoire dans l’armée israélienne est croissant dans la jeunesse.

Au sein du gouvernement et dans des discussions publiques aux Etats-Unis et en Europe le coût de l’aide inconditionnelle à Israël est de plus en plus remis en cause. C’est pourquoi Israël et les Etats-Unis sont à la recherche de nouveaux alliés au sud pour qui puissent se joindre à leurs conquêtes économiques et militaires. La relation croissante entre Israël et l’Inde en est un exemple frappant. Partageant l’intérêt occidental pour le contrôle politique et le profit économique de quelques-uns au détriment du plus grand nombre, l’élite indienne aussi bien que celles du Moyen Orient et plus largement de l’Asie occidentale sont de connivence avec le programme économique et militaire de l’Ouest dans la région

La propagande de la guerre occidentale contre le terrorisme sert de caisse de résonance à l’islamophobie de l’élite indienne et fournit aux régimes du Moyen Orient et de l’Asie du Sud-ouest une opportunité pour réprimer sévèrement toute dissidence. Malgré cela, des soulèvements populaires et des chapitres glorieux des luttes anti-coloniales remettent en question cette alliance et devraient lui porter un coup fatal.

Avec nos alliés, notre but est d’aider à élargir ces fissures jusqu’à ce que le mur tombe et qu‘Israël soit isolé comme l’a été l’Afrique du sud de l’apartheid. Nous nous engageons à lutter contre ces groupes qui prétendent parler à notre place et à les vaincre.

Nous nous engageons à : Etre solidaires et à travailler pour l’apaisement et la justice.
Nous sommes engagés aux côtés du peuple palestinien pour sa libération et son autodétermination. De tout notre cœur, notre volonté et notre énergie politique nous soutenons la résistance du peuple palestinien dans toute sa diversité et sa vaillance et nous faisons front à l’injustice dont sont coupables les pays où nous vivons.

Nous soutenons sans équivoque le Droit au Retour des Palestiniens sur leur terre. Nous appelons à l’abrogation du droit au retour raciste israélien qui privilégie le droit de toute personne se déclarant juive de s’installer en Palestine tout en privant les réfugiés palestiniens de ce droit.

Nous sommes de tout cœur avec l’appel de la Palestine au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre Israël.

Nous soutenons la revendication de libération de tous les prisonniers politiques palestiniens et dénonçons la pratique consistant à incarcérer des leaders politiques palestiniens, des jeunes et la population en général, comme méthode de contrôle et de terreur.

Ce n’est pas à nous de prescrire quel chemin doit prendre le peuple palestinien pour définir son avenir. Nous ne prétendons pas nous substituer à ses choix. Nos stratégies et nos actions naîtront de notre relation avec ceux qui sont engagés dans tout l’éventail des luttes de libération en Palestine et dans la région. Nous soutiendrons leur lutte pour survivre, pour garder leur terre et pour faire avancer leur mouvement comme ils l’entendent, selon leurs propres termes.

Nous sommes partenaires des grands mouvements de résistance populaire de notre époque qui défendent et chérissent les vies de tous les peuples et de toute la planète, conduits par ceux qui souffrent le plus de la conquête impériale, de l’occupation, du racisme et de la domination mondiale, de l’exploitation des hommes et des ressources. Nous sommes pour la protection de la nature. Nous défendons les droits des peuples indigènes sur leur sol et pour leur souveraineté. Nous défendons les droits des migrants et des réfugiés pour qu’ils puissent se déplacer librement et en toute sécurité à travers les frontières. Nous défendons le droit des travailleurs – y compris des immigrés en Israël amenés pour prendre la place des Palestiniens et des Mizrahi - à la justice économique et à l’autodétermination. Nous défendons l’égalité raciale et l’expression culturelle. Nous défendons le droit des femmes, des enfants et de toutes les minorités exploitées à se libérer de toute domination. Et nous défendons le droit universel à la terre, à l’eau, à la nourriture, au logement, à l’éducation, aux soins et à être libérés de la violence : c’est le seul moyen pour que la société humaine puisse survivre et s’épanouir.

Nous nous engageons à soutenir la justice pour guérir les blessures  infligées par la force et par le droit colonial en Palestine et dans l’ensemble de la région; pour guérir les traumatismes qu’ont subi les Juifs en Europe et dont se sert le projet sioniste, pour guérir les peurs et privations endurées dans des massacres au fil des années ainsi que les manipulations de la culture et des ressources exercées dans le but d’exploiter les Juifs Mizrahi et de les séparer des Palestiniens.

La justice pour laquelle nous travaillons est à construire par ceux, partout en Palestine, y compris en Israël et par les réfugiés palestiniens, dont la lutte pour l’autodétermination leur apportera l’égalité et la liberté  ainsi qu’aux autres habitants des alentours.
Nous vous appelons à nous rejoindre.
Ces engagements nécessitent la construction d’un mouvement juif uni à l’échelle internationale, qui s’oppose au sionisme et à sa volonté de vouloir parler au nom de tous les Juifs. Face à un adversaire international il ne suffit pas de travailler au niveau local, ni au niveau national. Nous devons trouver des moyens d’agir ensemble par delà les frontières géographiques, sectorielles et linguistiques. Il y a  place pour toutes sortes d’initiatives et d’organisations, existantes ou nouvelles, qui puissent travailler en toute indépendance et conjointement, en soutien mutuel et en collaboration.

Etes-vous contre le racisme sous toutes ses formes ? Alors, nous vous appelons à nous rejoindre pour mettre fin à l’apartheid israélien.

Soutenez-vous la souveraineté et les droits des peuples indigènes à leur terre ? Alors, nous vous appelons à nous rejoindre pour la défense des droits souverains à la terre des Palestiniens.

Croyez-vous que nos vies sont dépendantes de la durabilité économique et environnementale ? Etes-vous en colère devant le vol et la destruction des ressources de la planète ? Alors, nous vous appelons à nous rejoindre pour arrêter le vol de la terre et de l’eau, la destruction de l’agriculture, de la terre palestiniennes des villages et des oliveraies par Israël.

Voulez-vous en finir avec les guerres interminables pour le pétrole et pour la domination militaire des Etats-Unis et de leurs alliés ? Voulez-vous en finir avec les cultures militarisées, avec la conscription des jeunes et le pillage des ressources destinées à financer l’armée plutôt que les besoins vitaux ? Alors, nous vous appelons à nous rejoindre pour démanteler une pièce cruciale de la machine de guerre mondiale.

Voulez-vous vous désolidariser du nettoyage ethnique de la Palestine, de la destruction de son histoire, de sa culture et de son autodétermination ? Croyez-vous qu’il n’y ait de paix qu’avec la justice ? Etes-vous à la fois triste et en colère contre le fait  que le génocide des Juifs  soit utilisé pour perpétrer d’autres atrocités ?  Alors, nous vous appelons  à nous rejoindre pour en finir avec le colonialisme sioniste.

Pour que sur cette planète on puisse vivre dans la sécurité, la justice et la paix, il faut  mettre fin au projet colonial israélien. C’est avec joie que nous nous lançons dans le travail de sape collective d’un système de conquête et de destruction qui a fait souffrir notre monde pendant trop longtemps.

Traduit de l’anglais : http://www.ijsn.net/about_us/charter/; ijsn@ijsn.net

Repost 0
Published by Eva R-sistons au choc de civilisations - dans Judaïsme - juif
commenter cet article

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche