Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 03:25

 

 

 

Ceci est intolérable

et doit être dénoncé

si l'on veut arriver

à un dialogue inter-religieux sain !

Le racisme est une abomination,

le sentiment de supériorité

empêche toute rencontre avec l'autre !

(eva R-sistons)

 

 

.

 

Israel-domine-betes.jpg

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Scandale
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 16:25

 

 

http://www.setal.net/Pape-Francois-aux-musulmans-Il-faut-eviter-toujours-et-partout-la-critique-injustifiee-ou-diffamatoire_a17338.html

Pape François aux musulmans" Il faut éviter toujours et partout la critique injustifiée ou diffamatoire"

 

Le pape François salue de nouveau les Musulmans, exhorte à l'amour

 

 

Cité du Vatican — Le pape François a une nouvelle fois adressé un salut chaleureux aux musulmans dimanche lors de l'Angelus, Place Saint-Pierre, pour la fin du ramadan, en appelant en parallèle les chrétiens à donner la priorité à l'amour.

"Je voudrais adresser un salut aux musulmans du monde entier, nos frères, qui ont il y a peu de temps fêté la conclusion du mois de Ramadan", a lancé le pape devant plusieurs milliers de personnes.

Il a rappelé avoir déjà transmis un message début août à l'attention des communautés musulmanes. "J'ai souhaité que chrétiens et musulmans s'engagent pour promouvoir le respect réciproque, en particulier à travers l'éducation des nouvelles générations", a-t-il dit juste après la prière de l'Angélus.

Le 2 août il avait envoyé un texte qu'il avait voulu signer de sa main "comme expression d'estime et d'amitié envers tous les musulmans, spécialement envers leurs chefs religieux". Dans son texte, François avait appelé aussi à "éviter la critique injustifiée ou diffamatoire" à l'égard des deux religions.

 

AFP, lire l'article de l'AFP ici =

 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5js9VtVB6tD1lBWG1s1c_9iIpIuHQ?docId=af61d35f-ce80-4bfe-a65d-9ff6bc85b409

 

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Dialogue inter-religieux
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 05:35
Mardi 4 juin 2013
paix-monde.jpg
 
La nécessaire alliance
des Chrétiens et des Musulmans
pour préserver la paix
Par Chantal Dupille (eva R-sistons)
 
 
Le sionisme surtout messianique (comme avec les fanatiques dirigeants actuels à Tel-Aviv, qui brûlent d'attaquer l'Iran et de déclencher l'apocalypse nucléaire dans le monde) constitue la plus grave menace pour l'humanité. Et les sionistes sont partout = Dans les médias français, devenus à cause d'eux Lanterne Rouge de l'Europe ; au pouvoir ( Voir la vidéo http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news#.Ua060W1GZHQ), et comme instigateurs de guerres illégales qui ruinent les pays (de l'Irak à la Syrie en passant par la Libye et l'Afghanistan), ou comme impulseurs de politiques financières rackettant entre autres les Européens avec leurs Goldman Sachs, comme chefs d'orchestres des campagnes visant à terroriser (faux attentats voir la vidéo http://www.dailymotion.com/video/xzvnya_terrorisme-vous-avez-dit-terrorisme-ou-l-apprentie-terroriste-r-sistons-video-18_fun#.Ua08am1GZHQ), ou à discréditer les Musulmans en les assimilant à de dangereux terroristes, ou encore en infiltrant tous les centres de pouvoir, comme Attali avec Mitterrand ou BHL-Fabius pour mettre le Quai d'Orsay et nos armées au service des guerres otanesques impériales, impérialistes, économiques, hégémoniques...
 
Comment arrêter la machine infernale que les sionistes accros à la doctrine la plus raciste du monde, le Talmud (un peuple élu, une race supérieure, dominer le monde, éliminer les Goys ou les mettre en esclavage), veulent lancer pour notamment réduire le nombre d'habitants dans le monde et bâtir leur suprématie messianique ?
 
 
Talmud; haine et Racisme. Voilà ce que les antisionistes propagent pour dénoncer les juifs
 

 
Une idée pourrait être comme le Général chrétien Michel Aoun l'a fait au Liban, de sceller une union entre les Chrétiens et les Musulmans pour contrer (comme le dit justement le Ministre des Affaires Etrangères russes, M. Lavrov) "ces têtes brûlées" (sionistes) avides de guerres permanentes, totales, nucléaires, bactériologiques, génocidaires. 
 
Les Chrétiens d'Orient sont aussi un exemple de ce que pourrait être une alliance réussie entre Chrétiens et Musulmans, comme en Palestine occupée ou en Syrie. Ils ont en commun non seulement une Histoire, mais aussi des valeurs, des traditions, le goût de la solidarité et de la paix.
 
Les ultra sionistes au pouvoir à Tel-Aviv entraînent pas à pas le monde vers le Nouvel Ordre Mondial totalitaire, liberticide, répressif, esclavagiste, génocidaire... avec une langue unique (anglo-saxonne, appauvrie), une idéologie unique (le libéralisme financier le plus dur et tueur de tous les emplois, dans l'agriculture, la fonction publique, l'industrie..), un genre unique (asexué), une culture unique (sous-culture MacDo, abêtissement et abrutissement comme sur France2, compétition, concurrence, culte de l'Argent...), une métropole gigantesque (au détriment des départements, des villages..), une religion unique d'essence satanique tolérant par ex la pédophilie, l'inceste etc
 
Il est clair que Catholiques, Orthodoxes, Musulmans, ne peuvent nullement se reconnaître dans ces valeurs qu'on tente d'imposer au monde. Ils respectent le passé, les traditions, la famille, la paix (dans le Coran, le fameux "djihad" est en réalité la lutte contre SES mauvais penchants, et l'acceptation de la seule guerre de DEFENSE, alors que la partie hébraïque de la Bible est émaillée d'atrocités, guerres de CONQUETE, femmes enceintes passées par l'épée etc), et puis le culte du Veau d'Or, de Mâmon, leur fait horreur (la Finance islamique, par ex., est éthique, d'ailleurs elle bannit l'usure à l'origine de l'endettement des peuples)...
 
veau-d-or-et-Moise.jpg
 
Alors, si les Chrétiens et les Musulmans fidèles à l'esprit de leur Religion de paix et de partage se donnaient la main au lieu de se dresser les uns contre les autres comme les sionistes adeptes du Talmud les y incitent, ils éviteraient au monde l'horreur du Choc de civilisations nucléaire destiné à éliminer une grande partie de la population pour le plus grand plaisir égoïste d'une minorité d' "Elus" aux coffre-forts outrageusement remplis...
 
Il est temps de réfléchir à TOUT ce qui peut empêcher les sionistes messianiques d'accomplir leurs desseins funestes pour l'humanité (et pour les plus modestes d'entre eux) !
 
A l'heure de tous les dangers, soyons audacieux ! En scellant l'alliance des Chrétiens et des Musulmans, on déjoue les projets sionistes de choc de civilisations des Judéo-Chrétiens contre les Musulmans. Et on préserve la paix, ce bien le plus précieux ! 
 
Chantal Dupile (Eva R-sistons)
 

TAGS : Choc de civilisations, guerre, libéralisme, Sionistes, Talmudistes, Chrétiens, Catholiques, Orthodoxes, Musulmans, Syrie, Liban, Général Aoun, Nouvel Ordre Mondial, Mâmon, Veau d'Or, Russie, Sergueï Lavrov, Iran, messianique, Gog et Magog, Médias, Irak, Libye, Afghanistan, terrorisme, UE, Bush, Attali, Mitterrand, BHL, Fabius, Quai d'Orsay, Finance, Goldman Sachs, Palestine, Tel-Aviv, armée, OTAN, racisme, Chrétiens d'Orient, France2, religion, culture, Coran, djihad, finance islamique, usure, endettement
 
Voir aussi =

Chirac, Bush et l'Apocalypse - L'EXPRESS

 
Bush, Chirac, Gog et Magog et la guerre en Irak

Gog et Magog - Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX


L'extrait du livre qu'on lira ci-dessous, publie par L'Express cette semaine, est révélateur. On y apprend comment George W. Bush a voulu convaincre Chirac de se joindre à la coalition américaine dans la guerre contre l'Irak, et comment il a cité à ce propos les prophéties sur la guerre de Gog et Magog. On y apprend comment Chirac a été interloqué et affolé, appelant au secours un professeur suisse pour tenter d'y comprendre quelque chose...

"Gog et Magog?" Cela ne dit pas grand chose pour un président français dont la culture générale ne va pas beaucoup plus loin que les pyramides et les lutteurs de Sumo...



Bien entendu, pour le journaliste de L'Express et sans doute aussi, pour beaucoup de lecteurs français, cette anecdote témoigne surtout de la bigoterie du président américain, qui part en guerre contre l'Irak au nom d'une prophétie d'Ezechiel. J'en tire personnellement deux conclusions opposées. La premiere, c'est que pour combattre un islam conquérant et dominateur, il faut des leaders armés de convictions morales et religieuses. La seconde, c'est que Bush était sans doute un des présidents américains les plus pro-israéliens, tandis que Chirac était un des plus pro-arabes. Entre une Amérique voulant anéantir les ennemis d'Israel et un islam voulant anéantir Israel, le président français avait vite fait de choisir son camp...



[...] Jacques Chirac l'a appris, le mois précédent, de la bouche même de Bush Jr. Une révélation reçue d'abord avec étonnement, puis, renseignement pris, avec effroi. Lors de cette conversation téléphonique visant à convaincre son homologue français de se joindre à la coalition, George Bush Jr. a utilisé un argument singulier, affirmant que... «Gog et Magog sont à l'oeuvre au Proche-Orient» et que «les prophéties bibliques sont sur le point de s'accomplir». Sur le moment, Jacques Chirac, stupéfait, ne réagit pas. Il sait Bush religieux, mais il a du mal à comprendre que le président de la première puissance du monde soit à ce point fondu des Ecritures qu'il batte le rappel des duettistes Gog et Magog pour justifier son combat! Chirac s'en ouvre à ses conseillers, d'abord portés à sourire. Il les charge de l'éclairer plus précisément sur Gog et Magog.

Un jour plus tard, George Bush récidive, prononçant ces deux noms mystérieux lors d'une conférence de presse sur l' «axe du mal». L'Elysée consulte d'urgence un spécialiste. Pas en France, mais en Suisse, pour éviter d'éventuelles fuites. C'est Thomas Römer, professeur de théologie à l'université de Lausanne, qui est mis à contribution. Son rapport a de quoi glacer le sang. Gog, prince de Magog, c'est l'apocalypse. Ce personnage apparaît dans la Genèse, et surtout dans deux des plus obscurs chapitres du Livre d'Ezéchiel, prophétie d'une armée mondiale livrant la bataille finale à Israël. Un conflit voulu par Dieu qui doit, terrassant Gog et Magog, anéantir à jamais les ennemis du peuple élu avant que naisse un monde nouveau.

Pour un esprit français, l'évocation de Gog et Magog pouvait prêter à rire. Chirac, lui, ne rit pas. Cette parabole d'une apocalypse annoncée pour réaliser une prophétie l'inquiète et le tourmente. Il s'interroge aussi sur l'inculture religieuse à l'heure où les soubassements religieux sont beaucoup plus déterminants qu'on ne veut le croire dans les décisions politiques et militaires. [...]

Extrait de Si vous le répétez, je démentirai
Jean-Claude Maurice - éd. PLON

SOURCE: Bush, Chirac, Gog et Magog et la guerre en Irak : VU DE JERUSALEM
 
 
 
Voir aussi =
 
 
http://www.vilistia.info/appel-a-une-alliance-entre-le-christianisme-et-l-islam-contre-le-sioni-a91877187
 
.
.
.
.
 
Commentaire sur le thème =
.
2.Posté par Philou''s Off le 10/06/2013 00:31  

Beau projet que cette alliance Musulmans/Chrétiens qu'on est nombreux à appeler de tous nos vœux. C'est sûr qu'entre l'éthique des musulmans, et la voracité, la perfidie des sionistes, il n'y a pas photo.

Mais voilà, quand la grande majorité des Peuples (occidentaux) comprendra t'elle que ce n'est pas en écoutant la voix de ses tyrans (les médias "mainstream") qu'elle trouvera le salut d'une Humanité vivant harmonieusement ?

Tel le salopard qui assure son impunité en profitant d'aller voler les poulets de son voisin lors du passage des bohémiens dans le village, sachant que ce sont systématiquement ces derniers qui seront accusés; -quand les braves gens comprendront-ils enfin, que si Jacob s'amuse ainsi à jeter l'anathème sur Mohammed; c'est pour mieux le posséder, mais aussi, posséder en même temps Pierre, Paul et Jacques, et surtout semer la zizanie entre les différentes communautés, selon le vieil adage du "diviser pour mieux régner" .

Quand on voit aujourd'hui un militant d'extrême-droite assassiner un militant de gauche; c'est à gerber de constater à quel point l'insidieux poison de la propagande s'est propagé, instillé dans les esprits, pour que certains en arrivent ainsi à tuer leurs "Frères du Peuple", plutôt que s'en faire des "Frères de combat"
contre l'ennemi universel, ce chancre de l'Humanité qu'est le sionisme. Comment, ceux-là qui se réclament du "Nationalisme", peuvent-ils ne pas voir lesquels, justement, s'ingénient à démanteler, à pulvériser tous les fondements, tous les repères de la société traditionnelle, afin précisément que plus personne ne s'y retrouve, et de profiter de la zizanie pour faire razzia générale.

En ces temps bien troubles, il est urgent que chacun ait à l'esprit ce que dénonçait Hannah Arendt dans son livre "Eichmann à Jérusalem", quant à l'étroite collaboration qui existait entre le IIIème reich nazi et les hauts dignitaires juifs new-yorkais; pour comprendre que tout comme en 36 ou 40, la montée actuelle du fascisme n'est absolument pas fortuite, mais sciemment manipulée, instrumentée (même si ce n'est que de la manipulation d'esprits faibles); et qu'en définitive, hitler lui-même, avec son "national-Socialisme", dans ce jeu-là, ne fut guère que l'idiot utile.

Alors, oui bien sûr nécessaire alliance Musulmans/Chrétiens; mais par delà, indispensable alliance des neurones de tous les opprimés du système; car quand tout le monde aura enfin compris le système de tyrannie qui opprime les Peuples, alors il n'y aura même plus besoin de tuer le tyran (Ploutocrate), juste appliquer la méthode à De la Boëtie: -"Il suffit de ne plus écouter le tyran, il n'est alors plus rien et il s'écroule".
.
http://www.alterinfo.net/La-necessaire-alliance-des-Chretiens-et-des-Musulmans-contre-le-sionisme-et-pour-la-paix_a91274.html?com#last_comment
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Alliance civilisations
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 05:31

 

 

 

 

Vous connaissez le voile musulman.

 

Et les autres ?

 

.

voile-rose.jpg

 

 

 

LE TCHADRI

 

 

 

La burqa est un vêtement traditionnel afghan, porté principalement dans ce pays et dans les zones tribales pakistanaises. Souvent bleue, elle couvre entièrement la tête et le corps, avec une grille au niveau des yeux. Ce vêtement s'accompagne de gants pour cacher les mains, et même les pieds sont dissimulés. En-dehors de ces zones géographiques, elle est, selon le spécialiste de l'Islam et politologue français Olivier Roy, une invention récente du mouvement intégriste salafiste.

 

http://www.20minutes.fr/france/diaporama-1005-photo-483543-burqa-niqab-les-differences-en-images

 

 

 

voile-137422755.jpg

 

 

 

2 images sur le voile,

trouvées samedi 27 juin 2013.

 

voile-mondil.jpg

.

 

 

 

 

voile-juif-.jpg.

 


Pious jewish women in ..

" Myjihad- hijab for pious was prescribed to all culture

 

 

.

C'est sur mon compte twitter

https://twitter.com/rsistons

 

 

 

 

Et vous vous souvenez de Soeur Emmanuelle ?

 

Elle avait l'autorisation de porter son voile en public !

 


News publiée Le Lundi 20 Octobre 2008 à 12:24

Soeur Emmanuelle et Robert Hossein
  
  

Soeur Emmanuelle et Robert Hossein

 

 

 

.

voile-la-et-ailleurs-.jpg

 

 

 

.

 

Les touaregs, appelés les ‘hommes bleus’

‘les hommes voilés’


http://mon-il2reves.eklablog.fr/touaregs-indigo-hommes-bleus-c647118

 

yeux

 Regard craquant

   Hommes Bleus..//

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Musulman
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 00:43

 

 

Pour mieux accepter l'autre,

il faut commencer par faire tomber les mythes.

D'où cet article, eva

 

Faire tomber les mythes sur l'islam

Par  Omar Hossino [1]






Etant malheureusement l'un des seuls étudiants Musulmans sur le campus, je dois faire face à de nombreux mythes et stéréotypes à l'égard de ma foi. J’ai été questionné à maintes reprises sur les mêmes sujets et par conséquent, je tiens à faire tomber certains mythes au sujet de l'Islam.



Mythe n° 1 - Les Musulmans haïssent Jésus (‘alayhi salam)

Malheureusement, certaines personnes pensent que les musulmans détestent Jésus (‘alayhi salam), ce qui est loin de la vérité. Les musulmans ont pour obligation d’aimer et de croire en Jésus le Prophète Béni et Messager de Dieu et ils ne sont pas autorisés à mentionner son nom sans prier Dieu de déverser Son Salut et Ses Bénédictions sur lui. Un musulman qui ne croit pas en notre Maître Jésus (‘alayhi salam) a quitté l'Islam, et insulter son honneur et sa dignité est considéré comme un crime.

Toutefois, les musulmans ne croient que Jésus (‘alayhi salam) est Dieu, une partie de Dieu, pleinement divin, ou engendré. La croyance Musulmane, est que seul Dieu est incréé.



Mythe n° 2 - L'islam est une religion terroriste

Ceci est également loin de la vérité. L’Islam, loin d'être une religion de terrorisme, possède une des législations régissant la guerre, les plus strictes. Dans la jurisprudence Islamique traditionnelle les bombardements et tous les autres types d'armes aveugles sont considérés comme péchés [ndt : donc interdites] si elles sont utilisées dans une zone où des civils sont présents. L'islam interdit le meurtre des femmes, des enfants et des civils lors des batailles. L’Imam an-Nawawi , juriste en chef de l’Ecole de  jurisprudence Islamique Shafé’ite (comparable à une personne, comme Saint-Augustin pour les Catholiques) a dit que le fait de ne pas prier pour ses ennemis pendant une bataille est considérée comme de la jalousie. Le suicide est totalement interdit dans l'Islam et figure en bonne place parmi les grands péchés. Le prophète Muhammad a dit que celui qui se tue lui-même avec une arme continuera à se tuer avec cette arme pour toujours dans le feu de l’enfer. [2]


Comme les autres saintes écritures, le Qour’an doit être considéré dans son contexte et ne pas être interprété à partir d'opinions personnelles. Il est absolument interdit dans l'Islam d’interpréter le Qour’an selon sa propre opinion. Tout musulman qui fait cela commet un grave péché et doit se repentir. Les versets du Qour’an traitant de la guerre ont été mal interprétés [ndt : par ceux qui véhiculent ces mythes] et sortis de leur contexte.

Le Qour’an donne le droit à la légitime défense pour ceux qui ont été chassés de leurs foyers en raison de leur foi, afin de combattre l'agression et l'injustice.


Il est dit dans le Qour’an (V60 - S8 et 9) : « Dieu ne vous empêche pas de traiter avec bienveillance ni de vous montrer équitables avec ceux qui ne vous ont pas bannis de vos territoires car Dieu aime les hommes justes. Dieu vous interdit seulement de prendre pour alliés des gens qui vous ont combattus à cause de votre religion, qui vous ont expulsés de vos territoires ou ont contribué à votre bannissement. Ceux qui s’en font des alliés (ou : des amis), ceux-là sont des injustes. »


Je pense que le citoyen Américain moyen serait d'accord avec le droit à l’auto-défense dans le cas où il serait chassé de sa maison et combattu, uniquement en raison de sa foi. Dans l'Église Catholique Romaine ceci est nommé « Théorie de la Guerre Juste » de Saint Augustin, et dans plusieurs, si ce n’est dans toutes les églises Protestantes, la guerre est autorisée pour l'auto-défense. Il y a une grande différence entre cela et le terrorisme, ou l'usage ou la menace de la force contre la population civile dans la quête d'un objectif.

Les agissements des musulmans ne reflètent pas nécessairement les croyances de l'Islam. De même, les meurtres et les viols commis par quelques Chrétiens ne reflètent pas la croyance Chrétienne dans laquelle ces actes sont considérés comme des péchés.


Le verset du Qour’an qui a été mal interprété et mal compris par beaucoup de personnes est le verset 9 de la Sourate 5. Ce verset doit être pris dans son contexte. Le verset se lit comme suit :

« Une fois les mois sacrés parvenus à leur terme, alors tuez les polythéistes où que vous les rencontriez : capturez-les, assiégez-les, épiez-les des tous les postes de guet et, s’ils se repentent, accomplissent la prière et acquittent l’aumône légale, laissez-leur la voie libre, car Allâh est Pardonneur et Miséricordieux. »


Ce verset fait référence à un événement spécifique de l'histoire Islamique - Quand les païens avaient violé un traité dans une bataille contre les Musulmans. Il est connu que le mot « païens », dans ce verset, renvoi spécifiquement à ces païens qui violèrent le traité lors de cet événement spécifique. Les mots « où vous les rencontriez » renvoient à la question de savoir si l’enceinte sacrée se limite à la Sainte Mosquée ou si elle comprend également l'extérieur de la Sainte Mosquée.


Cela fait de nouveau référence à une situation historique spécifique et non pas une décision juridique (ndt : Loi). Ceux qui critiquent l'Islam et le Qour’an, en raison de ce verset devraient faire quelques recherches sur le nombre de païens tués à la suite de ce verset. L'ironie de la vérité, c'est que pas une seule personne n’a été tuée, et une amnistie générale a été déclarée!


Traditionnellement les savants Musulmans ont dit qu'il existe trois cas dans lesquels le combat et la guerre sont obligatoires [ndt : pour un musulman] : lorsqu’il est incorporé par le Calife ou ses autorités représentatives dans l'armée Musulmane, si l'ennemi attaque quelqu’un, la famille de quelqu’un, ou bien la propriété de quelqu’un avec des armes de guerre et si une population Musulmane proche est attaquée par des armes de guerre et ne peut pas se défendre d’elle-même. Ce sont les trois seules événements où la guerre est considérée comme obligatoire.


On trouvera la même idéologie fondamentale dans la législation des États-Unis : si quelqu’un est incorporé dans l'armée, il est obligé qu’il combatte, de même si quelqu’un est attaqué, il est censé se défendre, et si ses voisins proches sont attaqués, il est attendu qu’une certaine assistance leur soit apportée.


S'agissant de la première situation, le fait d’être incorporé dans l'armée musulmane doit être compris dans son contexte. Les juristes Musulmans ont déclaré que l’incorporation dans l'armée est seulement obligatoire lorsque l'état est envahi par une force non-Musulmane hostile, mais uniquement jusqu'à ce que cette force ennemie soit repoussée. De la même façon que l'histoire du Christianisme ne reflète pas nécessairement les croyances du Christianisme, tous les épisodes dans l'histoire Islamique ne reflètent pas nécessairement les croyances de l'Islam.


Les musulmans ne nient pas leur propre histoire. L'empire Islamique connu pour avoir défendu la thèse de la guerre perpétuelle avec des non-musulmans était la dynastie des Omeyyades de Syrie, qui dura de 661 à 750 après J.C. La fin de la dynastie Omeyyade marqua la plupart du temps et quasiment partout la fin de la thèse de la guerre perpétuelle. (Pour plus de détails voir le livre du Dr Khalid Blankinship, « End of the Jihad State »).


Nombreux sont ceux qui ont mal interprété le mot « Djihad » et l’ont définit comme une « guerre sainte pour tuer tous les non-musulmans », et cela est également loin de la vérité. "Djihad" vient du mot « djahada », qui signifie lutter, se démener et s’efforcer. Il existe deux types majeurs de Djihad, tel qu’ils ont été définis par le Prophète Muhammad , et cela comprend le « petit » Djihad et le « grand » Djihad [3]. Le « petit » Djihad est considéré comme étant le combat et la guerre. Le « grand » Djihad est la lutte contre ses désirs et son égo [4]. Le « grand » Djihad est lorsque l'on se bat contre ses bas désirs qui mènent au péché et que l’on se purifie de la colère, de la jalousie, de l'avidité, de la haine, de la méchanceté et d'autres maladies du cœur. Le fondement du Djihad combatif n'est pas l’agression, mais en fait, faire disparaitre l'agression est le fondement du Djihad combatif.
Il ne s’agit là que d’une partie des principaux mythes que certaines personnes ont tendance à véhiculer au sujet de l'Islam. Il y en a beaucoup d’autres, et malheureusement, la voix de l'Islam traditionnel est étouffée par les discours tant d'une minorité radicale extrémiste que d'une minorité libérale non traditionnelle extrême.

Le Prophète Muhammad
a dit : « Méfiez-vous de l'extrémisme dans la religion.». L'islam croit en une voie médiane entre deux extrémités dans tous les aspects de la vie. Le Prophète Muhammad a également dit que personne ne croit vraiment, jusqu'à ce qu'il aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même [5].


Espérons que grâce à l’élimination de ces mythes, Musulmans, Chrétiens, Juifs et autres puissent tous aimer pour leurs frères ce qu'ils aiment pour eux-mêmes et ne pas être aveuglés par la haine et l'ignorance.



Notes du traducteur :

[1] Omar Hossino est un étudiant en sciences politiques et il est Président de l'Association des étudiants Musulmans à l'Université de Radford aux Etats-Unis.


[2] Il est néanmoins reconnu unanimement qu’une personne qui décède en étant musulmane ne demeurera pas éternellement en enfer. 


[3] Le « petit » Djihad (Djihad asghar) et le « grand » Djihad (Djihad akbar).

[4] Selon la transmission d’Ibn ‘Abbâs, l’Envoyé de Dieu a dit : « Ton pire ennemi est l’âme que tu portes entre tes flancs. » Cf. Al-Ghazâlî, III, p. 5


Hadith rapporté par Fadâla ibn ‘Ubayd (Ansârî) : « l’Envoyé de Dieu a dit : « Le combattant (mujâhid) est celui qui lutte contre son âme ».


Hadith rapporté par Abû Hurayra : « L’Envoyé de Dieu a dit : « L’homme fort n’est pas celui qui vainc les autres hommes, mais c’est celui qui vainc sa propre âme ».


[5] Selon 'Anas ibn Mâlik , le Prophète Muhammad a dit :  « Aucun de vous n'aura vraiment la foi que s'il ne désire pour son coreligionnaire (ou pour son frère) ce qu'il désire pour lui-même ». (Dans le Sahih de l’Imam Boukhâry)
http://www.sunnisme.com/article-faire-tomber-les-mythes-sur-l-islam-par-omar-hossino-37125249.html
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Musulman
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 02:17

 

 

indien-seattle.jpg

 

Voici une pièce historique incontournable datant de 1854 qui n'a pas perdu une seule ride et démontrant la sagesse du peuple indien.
« PEUT-ÊTRE SOMMES NOUS FRÈRES »
 
 
 
« Le Grand Chef de Washington nous a fait part de son désir d’acheter notre terre.
« Le Grand Chef nous a fait part de son amitié et de ses sentiments bienveillants. Il est très généreux, car nous savons bien qu’il n’a pas grand besoin de notre amitié en retour.
« Cependant, nous allons considérer votre offre, car nous savons que si nous ne vendons pas, l’homme blanc va venir avec ses fusils et va prendre notre terre.
« Mais peut-on acheter ou vendre le ciel, la chaleur de la terre ? Etrange idée pour nous !
« Si nous ne sommes pas propriétaires de la fraicheur de l’air, ni du miroitement de l’eau, comment pensez vous nous l’acheter ?
« Le moindre recoin de cette terre est sacrée pour mon peuple. Chaque aiguille de pin luisante, chaque grève sablonneuse, chaque écharpe de brume dans le bois noir, chaque clairière, le bourdonnement des insectes, tout cela est sacré dans la mémoire et la vie de mon peuple. La sève qui coule dans les arbres porte le souvenir de l’homme rouge.
« Les morts des hommes blancs, lorsqu’ils se promènent au milieu des étoiles, oublient leur terre natale. Nos morts n’oublient jamais la beauté de cette terre, car elle est la mère de l’homme rouge; nous faisons partie de cette terre comme elle fait partie de nous.
« Les fleurs parfumées sont nos sœurs, le cerf, le cheval, le grand aigle sont nos frères ; les crêtes des montagnes, les sucs des prairies, le corps chaud du poney, et l’homme lui-même, tous appartiennent à la même famille.
« Ainsi, lorsqu’il nous demande d’acheter notre terre, le Grand Chef de Washington exige beaucoup de nous.
« Le Grand Chef nous assuré qu’il nous en réserverait un coin, où nous pourrions vivre confortablement, nous et nos enfants, et qu’il serait notre père, et nous ses enfants.
« Nous allons donc considérer votre offre d’acheter notre terre, mais cela ne sera pas facile, car cette terre, pour nous est sacrée.
« L’eau étincelante des ruisseaux et des fleuves n’est pas de l’eau seulement ; elle est le sang de nos ancêtres. Si nous vous vendons notre terre, vous devez vous souvenir qu’elle est sacrée, et vous devrez l’enseigner à vos enfants, et leur apprendre que chaque reflet spectral de l’eau claire des lacs raconte le passé et les souvenirs de mon peuple. Le murmure de l’eau est la voix du père de mon père.
«  Les fleuves sont nos frères ; ils étanchent notre soif. Les fleuves portent nos canoës et nourrissent nos enfants. Si nous vous vendons notre terre, vous devrez vous souvenir que les fleuves sont nos frères et les vôtres, et l’enseigner à vos enfants, et vous devrez dorénavant leur témoigner la bonté que vous auriez pour un frère.
« L’homme rouge a toujours reculé devant l’homme blanc, comme la brume des montagnes s’enfuit devant le soleil levant. Mais les cendres de nos pères sont sacrées. Leurs tombes sont une terre sainte ; ainsi, ces collines, ces arbres, ce coin de terre sont sacrés à nos yeux. Nous savons que l’homme blanc ne comprend pas nos pensées. Pour lui, un lopin de terre en vaut un autre, car il est l’étranger qui vient de nuit piller la terre selon ses besoins. Le sol n’est pas son frère, mais son ennemi, et quand il l’a conquis, il poursuit sa route. Il laisse derrière lui les tombes de ses pères et ne s’en soucie pas.
« Vous devez enseigner à vos enfants que la terre, sous leurs pieds, est faite des cendres de nos grands-parents. Afin qu’ils la respectent, dites à vos enfants que la terre est riche de la vie de notre peuple. Apprenez à vos enfants ce que nous apprenons à nos enfants, que la terre est notre mère. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. Lorsque les hommes crachent sur la terre, ils crachent sur eux mêmes.
«  Nous le savons : la terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre. Nous le savons : toutes choses sont liées comme le sang qui unit une même famille. Toutes choses sont liées.
« Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de tissu. Tout ce qu’il fait à la toile, il le fait à lui-même.
«  Mais nous allons considérer votre offre d’aller dans la réserve que vous destinez à mon peuple. Nous vivrons à l’écart et en paix. Qu’importe où nous passerons le reste de nos jours. Nos enfants ont vu leurs pères humiliés dans la défaite. Nos guerriers ont connu la honte ; après la défaite, ils coulent des jours oisifs et souillent leur corps de nourritures douces et de boissons fortes. Qu’importe où nous passerons le reste de nos jours, Ils ne sont plus nombreux. Encore quelques heures, quelques hivers, et il ne restera plus aucun des enfants des grandes tribus qui vivaient autrefois sur cette terre, ou qui errent encore dans les bois, par petits groupes ; aucun ne sera là pour pleurer sur les tombes d’un peuple autrefois aussi puissant, aussi plein d’espérance que le vôtre. Mais pourquoi pleurer sur la fin de mon peuple ? Les tribus sont faites d’hommes, pas d’avantage. Les hommes viennent et s’en vont, comme les vagues de la mer.
«  Même l’homme blanc, dont le Dieu marche avec lui et lui parle comme un ami avec son ami, ne peut échapper à la destinée commune. Peut-être sommes nous frères malgré tout ; nous verrons. Mais nous savons une chose que l’homme blanc découvrira peut-être un jour : notre Dieu est le même Dieu. Vous avez beau penser aujourd’hui que vous le possédez comme vous aimeriez posséder notre terre, vous ne le pouvez pas. Il est le Dieu des hommes, et sa compassion est la même pour l’homme rouge et pour l’homme blanc.
« La terre est précieuse à ses yeux, et qui porte atteinte à la terre couvre son créateur de mépris. Les blancs passeront, eux aussi, et peut-être avant les autres tribus. Continuez à souiller votre lit, et une belle nuit, vous étoufferez dans vos propres déchets. «  Mais dans votre perte, vous brillerez de feux éclatants, allumés de la puissance du Dieu qui vous a amenés dans ce pays, et qui, dans un dessein connu de lui, vous a donné pouvoir sur cette terre et sur l’homme rouge. Cette destinée est pour nous un mystère ; nous ne comprenons pas, lorsque tous les buffles sont massacrés, les chevaux sauvages domptés, lorsque les recoins secrets des forêts sont lourds de l’odeur des hommes nombreux, l’aspect des collines mûres pour la moisson est abîmé par les câbles parlants.
« Où est le fourré ? Disparu. Où est l’aigle ? Il n’est plus. Qu’est-ce que dire adieu au poney agile et à la chasse ? C’est finir de vivre et se mettre à survivre.
« Ainsi donc, nous allons considérer votre offre d’acheter notre terre. Et si nous acceptons, se sera pour être bien sûrs de recevoir la réserve que vous nous avez promise. Là, peut-être, nous pourrons finir les brèves journées qui nous restent à vivre selon nos désirs. Et lorsque le dernier homme rouge aura disparu de cette terre, et que son souvenir ne sera plus que l’ombre d’un nuage glissant sur la prairie, ces rives et ces forêts abriteront encore les esprits de mon peuple. Car ils aiment cette terre comme le nouveau-né aime le battement du cœur de sa mère. Ainsi, si nous vous vendons notre terre, aimez-la comme nous l’avons aimée. Prenez soin  d’elle comme nous en avons pris soin.
«  Gardez en mémoire le souvenir de ce pays, tel qu’il est au moment où vous le prenez. Et de toute votre force, de toute votre pensée, de tout votre cœur, préservez-le pour vos enfants, et aimez-le comme Dieu vous aime tous.
«  Nous savons une chose : notre Dieu est le même Dieu. Il aime cette terre. L’homme blanc  lui-même ne peut échapper à la destinée commune. PEUT-ÊTRE SOMMES-NOUS FRÈRES.  Nous verrons ».

("Discours de 1854" - Chef Sealth dit Seattle in Vers un développement solidaire, Lausanne, 1976)

Indiens.jpg

 

"Vous devez apprendre à vos enfants que le sol qu'ils foulent est fait des cendres de nos aïeux. Pour qu'ils respectent la terre, dites à vos enfants qu'elle est enrichie par les vies de notre race. Enseignez à vos enfants ce que nous avons enseigné aux nôtres, que la terre est notre mère. Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Si les hommes crachent sur le sol, ils crachent sur eux-mêmes"

Chef Indien Seattle - http://lescheminsdelasagesse.over-blog.com/article-vous-devez-apprendre-a-vos-enfants-chef-indien-seattle-60856533.html



Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Sagesse
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 01:58

 

 

paix-monde.jpg

 

La nécessaire alliance

des Chrétiens et des Musulmans

pour préserver la paix

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

 

Le sionisme surtout messianique (comme avec les fanatiques dirigeants actuels à Tel-Aviv, qui brûlent d'attaquer l'Iran et de déclencher l'apocalypse nucléaire dans le monde) constitue la plus grave menace pour l'humanité. Et les sionistes sont partout = Dans les médias français, devenus à cause d'eux Lanterne Rouge de l'Europe ; au pouvoir ( Voir la vidéo http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news#.Ua060W1GZHQ), et comme instigateurs de guerres illégales qui ruinent les pays (de l'Irak à la Syrie en passant par la Libye et l'Afghanistan), ou comme impulseurs de politiques financières rackettant entre autres les Européens avec leurs Goldman Sachs, comme chefs d'orchestres des campagnes visant à terroriser (faux attentats voir la vidéo http://www.dailymotion.com/video/xzvnya_terrorisme-vous-avez-dit-terrorisme-ou-l-apprentie-terroriste-r-sistons-video-18_fun#.Ua08am1GZHQ), ou à discréditer les Musulmans en les assimilant à de dangereux terroristes, ou encore en infiltrant tous les centres de pouvoir, comme Attali avec Mitterrand ou BHL-Fabius pour mettre le Quai d'Orsay et nos armées au service des guerres otanesques impériales, impérialistes, économiques, hégémoniques...

 

Comment arrêter la machine infernale que les sionistes accros à la doctrine la plus raciste du monde, le Talmud (un peuple élu, une race supérieure, dominer le monde, éliminer les Goys ou les mettre en esclavage), veulent lancer pour notamment réduire le nombre d'habitants dans le monde et bâtir leur suprématie messianique ?

 

 

Talmud; haine et Racisme. Voilà ce que les antisionistes propagent pour dénoncer les juifs

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-voici-le-vrai-breviaire-du-racisme-et-de-la-haine-videos-et-citations-114099510.html


 

Une idée pourrait être comme le Général chrétien Michel Aoun l'a fait au Liban, de sceller une union entre les Chrétiens et les Musulmans pour contrer (comme le dit justement le Ministre des Affaires Etrangères russes, M. Lavrov) "ces têtes brûlées" (sionistes) avides de guerres permanentes, totales, nucléaires, bactériologiques, génocidaires. 

 

Les Chrétiens d'Orient sont aussi un exemple de ce que pourrait être une alliance réussie entre Chrétiens et Musulmans, comme en Palestine occupée ou en Syrie. Ils ont en commun non seulement une Histoire, mais aussi des valeurs, des traditions, le goût de la solidarité et de la paix.

 

Les ultra sionistes au pouvoir à Tel-Aviv entraînent pas à pas le monde vers le Nouvel Ordre Mondial totalitaire, liberticide, répressif, esclavagiste, génocidaire... avec une langue unique (anglo-saxonne, appauvrie), une idéologie unique (le libéralisme financier le plus dur et tueur de tous les emplois, dans l'agriculture, la fonction publique, l'industrie..), un genre unique (asexué), une culture unique (sous-culture MacDo, abêtissement et abrutissement comme sur France2, compétition, concurrence, culte de l'Argent...), une métropole gigantesque (au détriment des départements, des villages..), une religion unique d'essence satanique tolérant par ex la pédophilie, l'inceste etc

 

Il est clair que Catholiques, Orthodoxes, Musulmans, ne peuvent nullement se reconnaître dans ces valeurs qu'on tente d'imposer au monde. Ils respectent le passé, les traditions, la famille, la paix (dans le Coran, le fameux "djihad" est en réalité la lutte contre SES mauvais penchants, et l'acceptation de la seule guerre de DEFENSE, alors que la partie hébraïque de la Bible est émaillée d'atrocités, guerres de CONQUETE, femmes enceintes passées par l'épée etc), et puis le culte du Veau d'Or, de Mâmon, leur fait horreur (la Finance islamique, par ex., est éthique, d'ailleurs elle bannit l'usure à l'origine de l'endettement des peuples)...

 

veau-d-or-et-Moise.jpg

 

Alors, si les Chrétiens et les Musulmans fidèles à l'esprit de leur Religion de paix et de partage se donnaient la main au lieu de se dresser les uns contre les autres comme les sionistes adeptes du Talmud les y incitent, ils éviteraient au monde l'horreur du Choc de civilisations nucléaire destiné à éliminer une grande partie de la population pour le plus grand plaisir égoïste d'une minorité d' "Elus" aux coffre-forts outrageusement remplis...

 

Il est temps de réfléchir à TOUT ce qui peut empêcher les sionistes messianiques d'accomplir leurs desseins funestes pour l'humanité (et pour les plus modestes d'entre eux) !

 

A l'heure de tous les dangers, soyons audacieux ! En scellant l'alliance des Chrétiens et des Musulmans, on déjoue les projets sionistes de choc de civilisations des Judéo-Chrétiens contre les Musulmans. Et on préserve la paix, ce bien le plus précieux ! 

 

Chantal Dupile (Eva R-sistons)

 

http://chantaldupille.fr


TAGS : Choc de civilisations, guerre, libéralisme, Sionistes, Talmudistes, Chrétiens, Catholiques, Orthodoxes, Musulmans, Syrie, Liban, Général Aoun, Nouvel Ordre Mondial, Mâmon, Veau d'Or, Russie, Sergueï Lavrov, Iran, messianique, Gog et Magog, Médias, Irak, Libye, Afghanistan, terrorisme, UE, Bush, Attali, Mitterrand, BHL, Fabius, Quai d'Orsay, Finance, Goldman Sachs, Palestine, Tel-Aviv, armée, OTAN, racisme, Chrétiens d'Orient, France2, religion, culture, Coran, djihad, finance islamique, usure, endettement

 

Voir aussi =

Chirac, Bush et l'Apocalypse - L'EXPRESS

 

Bush, Chirac, Gog et Magog et la guerre en Irak

Gog et Magog - Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX


L'extrait du livre qu'on lira ci-dessous, publie par L'Express cette semaine, est révélateur. On y apprend comment George W. Bush a voulu convaincre Chirac de se joindre à la coalition américaine dans la guerre contre l'Irak, et comment il a cité à ce propos les prophéties sur la guerre de Gog et Magog. On y apprend comment Chirac a été interloqué et affolé, appelant au secours un professeur suisse pour tenter d'y comprendre quelque chose...


"Gog et Magog?" Cela ne dit pas grand chose pour un président français dont la culture générale ne va pas beaucoup plus loin que les pyramides et les lutteurs de Sumo...




Bien entendu, pour le journaliste de L'Express et sans doute aussi, pour beaucoup de lecteurs français, cette anecdote témoigne surtout de la bigoterie du président américain, qui part en guerre contre l'Irak au nom d'une prophétie d'Ezechiel. J'en tire personnellement deux conclusions opposées. La premiere, c'est que pour combattre un islam conquérant et dominateur, il faut des leaders armés de convictions morales et religieuses. La seconde, c'est que Bush était sans doute un des présidents américains les plus pro-israéliens, tandis que Chirac était un des plus pro-arabes. Entre une Amérique voulant anéantir les ennemis d'Israel et un islam voulant anéantir Israel, le président français avait vite fait de choisir son camp...




[...] Jacques Chirac l'a appris, le mois précédent, de la bouche même de Bush Jr. Une révélation reçue d'abord avec étonnement, puis, renseignement pris, avec effroi. Lors de cette conversation téléphonique visant à convaincre son homologue français de se joindre à la coalition, George Bush Jr. a utilisé un argument singulier, affirmant que... «Gog et Magog sont à l'oeuvre au Proche-Orient» et que «les prophéties bibliques sont sur le point de s'accomplir». Sur le moment, Jacques Chirac, stupéfait, ne réagit pas. Il sait Bush religieux, mais il a du mal à comprendre que le président de la première puissance du monde soit à ce point fondu des Ecritures qu'il batte le rappel des duettistes Gog et Magog pour justifier son combat! Chirac s'en ouvre à ses conseillers, d'abord portés à sourire. Il les charge de l'éclairer plus précisément sur Gog et Magog.

Un jour plus tard, George Bush récidive, prononçant ces deux noms mystérieux lors d'une conférence de presse sur l' «axe du mal». L'Elysée consulte d'urgence un spécialiste. Pas en France, mais en Suisse, pour éviter d'éventuelles fuites. C'est Thomas Römer, professeur de théologie à l'université de Lausanne, qui est mis à contribution. Son rapport a de quoi glacer le sang. Gog, prince de Magog, c'est l'apocalypse. Ce personnage apparaît dans la Genèse, et surtout dans deux des plus obscurs chapitres du Livre d'Ezéchiel, prophétie d'une armée mondiale livrant la bataille finale à Israël. Un conflit voulu par Dieu qui doit, terrassant Gog et Magog, anéantir à jamais les ennemis du peuple élu avant que naisse un monde nouveau.

Pour un esprit français, l'évocation de Gog et Magog pouvait prêter à rire. Chirac, lui, ne rit pas. Cette parabole d'une apocalypse annoncée pour réaliser une prophétie l'inquiète et le tourmente. Il s'interroge aussi sur l'inculture religieuse à l'heure où les soubassements religieux sont beaucoup plus déterminants qu'on ne veut le croire dans les décisions politiques et militaires. [...]

Extrait de Si vous le répétez, je démentirai
Jean-Claude Maurice - éd. PLON

SOURCE: Bush, Chirac, Gog et Magog et la guerre en Irak : VU DE JERUSALEM

 

.

.
.

 

http://www.vilistia.info/appel-a-une-alliance-entre-le-christianisme-et-l-islam-contre-le-sioni-a91877187

 

 

4

 

.

.
Sur les faux attentats pour justifier

les guerres soi-disant contre le terrorisme

 

.

.
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Alliance civilisations
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 02:40

 

"Rencontrez un musulman", trois jeunes américains brisent les barrières de la peur

 

 

« Venez à la rencontre d'un musulman », munis de ce panneau, les trois adolescents, qui forment le trio TrueStoryASA, se sont positionnés dans une rue très animée de New York, et ont attendu, fébriles mais pleins d’espoir, les réactions des passants.

 

 
 

Portés par l’enthousiasme et la spontanéité de la jeunesse, l’idéal de paix et de tolérance chevillé à l’âme, trois jeunes New Yorkais de confession musulmane ont fait barrage à la rhétorique de la haine qui empoisonne le débat public depuis l’attentat de Boston, en opposant leur message de fraternité et d’amour.

Adam Saleh, Sheikh Abdullah Akbar et Ghuman, férus d’images et réalisateurs en herbe, ont indéniablement trouvé les mots justes, ceux qui résonnent avec chaleur, et la bonne formule, celle qui invite à dépasser les peurs paralysantes, pour se rapprocher de leurs concitoyens, de 7 à 77 ans, sous l’objectif de leur caméra.

« Venez à la rencontre d'un musulman », munis de ce panneau, les trois adolescents, qui forment le trio TrueStoryASA, se sont positionnés dans une rue très animée de New York, et ont attendu, fébriles mais pleins d’espoir, les réactions des passants.

"C'est ce qui est dans votre cœur qui compte vraiment, et qui révèle quelle personne vous êtes réellement", clament ces trois amis inséparables, qui signent un clip chaleureux et porteur d’espérance, au fur et à mesure que les mains se sont tendues vers eux, que les sourires ont illuminé les visages, et que des photos ont immortalisé leur initiative.

En dépit de l’incident qui a jeté une ombre au tableau à la fin de la vidéo, quand un inconnu, l’inévitable islamophobe de service, a lancé en passant - "J’ai tué des musulmans à l’armée, je n’ai pas besoin de les rencontrer" - le clip a fait le buzz sur Youtube, totalisant plus de 297 000 vues depuis sa diffusion mercredi, et ses auteurs ont été chaudement félicités par le public. Les compliments sincères ont succédé aux marques d’encouragements appelant à rééditer l'expérience, Adam Saleh, Sheikh Abdullah Akbar et Ghuman peuvent se targuer d'avoir réussi à toucher tous les cœurs.

 

http://oumma.com/16597/rencontrez-un-musulman-trois-jeunes-americains-brisent?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=d4eb7fec62-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_8d43878bbe-d4eb7fec62-80895081

 

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Fraternité
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 18:46
Le courage de Latifa Ibn Ziaten, à l'ombre de l'affaire Merah
 
Un an après l'itinéraire meurtrier du jeune Mohamed Merah, Latifa Ibn Ziaten mère de Imad le premier des militaires tués dans cette dérive, poursuit inlassablement sa mission auprès des populations des quartiers défavorisés. Déjà auteure d'un livre, cette femme dit vouloir rester debout et sillonne la France pour tenter de mobiliser les parents d'enfants en perdition, tentés par l'exaltation suicide d'un Islam radical et dévoyé. Au nom de ce combat erroné, Mohamed Merah avait tué trois soldats et quatre membres de la communauté juive de Toulouse, dont trois enfants. 

Latifa Ibn Ziaten dit d'elle même que c'est le souvenir de son fils qui la maintient debout, et qu'elle n'a pas le droit de renoncer. Musulmane pratiquante, elle est de ces mères passerelles qui tente de renouer les fils cassés de morceaux du monde occidental désocialisés et acculturés pour cause d'abandon social, citoyen, mais aussi parental.

D'autres avant elle ont endossé le costume de militantes du dialogue. En Israël, Nurit Peled, fille du général Peled, un militant pacifiste, et mère de Smadar, tuée à 14 ans lors d'un attentat suicide à Jérusalem en décembre 1997, tisse inlassablement des liens avec les femmes de Gaza, mères de victimes de l'armée israélienne, mais aussi de kamikazes auteurs de tueries en Israël. Et en Argentine, les mères de la place de Mai tournent toujours à Buenos Aires pour obtenir enquête et justice sur la disparition de leurs enfants lors de la dictature, mais aussi pour que ces horreurs ne se reproduisent plus.

Reportage de France TV, avec Latifa Ibn Ziaten en tournée hexagonale

11.02.2013 - Durée : 3'23F Lothaire, D Fossard, M Cario, D Loubère, O Lecointe, M Marini

VIDEO

 

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Videos/Reportages/p-24665-Le-courage-de-Latifa-Ibn-Ziaten-a-l-ombre-de-l-affaire-Merah.htm

 

.

----------------------------------------------------------------------------------------

 

FORMIDABLE VIDE0

ENTRETIEN avec Latifa Ibn Ziaten,

je vous le recommande (eva)

 

http://www.lcp.fr/emissions/la-cite-du-livre/vod/145203-la-cite-du-livre-michele-alliot-marie

 

La Cité du livre - Michèle Alliot-Marie

Publiée le 16/03/2013
[Durée] 43mn
[Tags] michèle alliot-marie , émilie aubry , latifa ibn ziaten , daniel carton , aurélie marcireau

 


A propos de cette video

Une émission présentée par Émilie Aubry

+ L’essai de la semaine :

-  "Latifa Ibn Ziaten" auteur de "Mort pour la France", aux éditions Broché.

Résumé : Imad Ibn Ziaten, première victime assassinée par Mohamed Merah. Le 11 mars 2012, après s’être assuré qu’Imad était bien un militaire, Mohamed Merah, avait sèchement abattu l’homme de 30 ans de deux balles. Le « tueur au scooter » avait pris rendez-vous avec lui, en se faisant passer pour un acheteur éventuel de sa moto. Dans ce livre, elle rend hommage à son fils, mort pour la France.


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Fraternité
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 09:34

9.2.13

 

Islamisation de la France : « un mythe et une obsession, pas une réalité ! »

 

Des propos de Brice Hortefeux à l’affaire du pain au chocolat de Jean-François Copé en passant par d’autres sorties de route d’élus et célébrités, les musulmans de France sont régulièrement montrés du doigt. Une stigmatisation due à l’idée que notre pays serait en phase d’islamisation. Des musulmans de plus en plus nombreux ? « Archi-faux », dénonce Raphaël Liogier, directeur de l’observatoire du religieux et professeur à Sciences-Politiques Aix-en-Provence qui signe un nouveau livre, « Le mythe de l’islamisation, essai sur une obsession collective. » Interview.


 http://mlactu.fr/article/islamisation-de-la-france-%C2%AB-un-mythe-et-une-obsession-pas-une-r%C3%A9alit%C3%A9-%C2%BB/687

 

 

 
http://oumma.com/15064/mythe-de-lislamisation

 

La chaîne  LCM

 

L'islamophobie croissante est liée aux Médias orchestrés par les Sionistes. Le conditionnement est permanent, c'est un scandale relevant d'ailleurs des lois contre le racisme. Tout est fait par les sionistes pour nous préparer au choc de civilisations contre les Musulmans "coupables" d'être non-alignés, partisans d'une finance SANS usure, et en plus, le sous-sol des pays arabes est riche - donc à voler, à piller. Ne cédons pas à la peur créée artificiellement, faisant le jeu des puissants qui divisent pour régner, eva

Islamisation de la France: un mythe?

http://www.wat.tv/video/islamisation-france-mythe-5dgqz_3ki9n_.html

Islamisation de la France: un mythe?

 

 

mardi 5 février 2013

Islamisation de la France ? Un mythe

« Pour 68 % des Français, dit Raphaël Liogier de l'Observatoire du religieux, les musulmans le font exprès (d'être mal intégrés). C’est cette idée étrange d’une intention cachée derrière l’échec de l’intégration qui me pousse à faire ce travail. Je voulais réfléchir sur les causes de cette paranoïa, sans ­esprit partisan, en respectant la méthodologie du chercheur, point barre. »

Poussons donc avec lui la réflexion.

Michel Peyret



Raphaël Liogier de l’Observatoire du religieux : “L'islamisation" de la France est un mythe


Peut-on encore parler de l’islam sans que les esprits s’échauffent ? Des couvertures d’hebdos aux brèves de comptoirs, l’islam devient la controverse nationale. Avec une ritournelle : la France serait en cours d’« islamisation ». Y a-t-il quelqu’un pour poser le débat dans des termes simples et clairs ? Professeur à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et directeur de l’Observatoire du religieux,­ Raphaël Liogier s’y est collé. Sa conclusion est sans appel : l’« islamisation » de la France est un mythe. Pas une fiction, un mythe. Rencontre avec un esprit salutaire.


Quel est le point de départ de votre recherche ?
On a beaucoup glosé sur le sondage récent du Figaro – à la méthodologie certes équivoque – qui montrait que pour une majorité de Français les musulmans sont « mal intégrés » ; mais c’est un autre chiffre qui aurait dû nous frapper : pour 68 % des Français, les musulmans le font exprès. C’est cette idée étrange d’une intention cachée derrière l’échec de l’intégration qui me pousse à faire ce travail. Je voulais réfléchir sur les causes de cette paranoïa, sans ­esprit partisan, en respectant la méthodologie du chercheur, point barre.

Pour l’Europe, on estime qu’il y aurait
entre 13 et 16 millions de musulmans.
Environ 4 % de la population.

Quelles sont les grandes lignes de ce « mythe » de l’islamisation ?
On croit qu’en Europe la croissance démographique de la population musulmane serait supérieure à celle des populations « de souche ». Et cette croissance aurait trois causes : la fécondité des femmes musulmanes, l’immigration et les conversions à l’islam. Elle aurait aussi une conséquence immédiate : les Européens subissent un « débordement » intentionnel de la part des musulmans ; si ces derniers font plus d’enfants que nous, s’ils émigrent en masse, s’ils poussent à la conversion, c’est qu’ils veulent nous étouffer.

La communauté musulmane représente quel pourcentage des populations française et européenne ?
L’évaluation certaine est compliquée : d’une part, il n’est pas permis de faire des statistiques ethniques en France, et d’autre part on a spontanément tendance à assimiler toute personne d’origine maghrébine à un musulman, ce qui a pour effet immédiat de surévaluer cette population. Quoi qu’il en soit, l’enquête « Trajectoires et origines », faite conjointement par l’Ined et l’Insee, a remis de l’ordre dans les estimations en recensant uniquement les adultes se disant musulmans. Pour la France, on obtient un chiffre de 2,1 millions de personnes – bien loin des 6 millions répétés en boucle. Pour l’Europe, on estime qu’il y aurait entre 13 et 16 millions de musulmans – c’est-à-dire environ 4 % de la population.

Quid de la fécondité des femmes musulmanes ?
Sur l’ensemble de la planète, la plupart des pays musulmans connaissent une transition démographique radicale : leur taux de fécondité est souvent en dessous du taux de renouvellement des générations. On pourrait citer l’Iran, avec 1,8 enfant par femme. Mais on rencontre la même tendance autour de la Méditerranée. En Algérie, par exemple, le taux de fécondité des femmes est passé en dessous de celui de la Tunisie, avec 1,7 enfant par femme en 2011. Bien en deçà, en tout cas, du taux français, qui est de 2,1. En fait, les dynamiques se sont clairement inversées !

Le nombre de conversions à l’islam est
moins important que celui enregistré
par les mouvements évangéliques.

L’« islamisation » peut cependant se faire par l’immigration...
C’est vrai, le premier pays d’immigration en direction de l’Union européenne est le Maroc, avec 140 000 migrants par an. Mais juste derrière, vous avez presque 100 000 Chinois. Et si vous recensez les dix premiers pays d’immigration extra-européenne en direction de l’Europe, vous observez que trois d’entre eux seulement sont à majorité musulmane. Aujourd’hui, il y a peu de risques que les courbes s’inversent : il n’y a plus de réservoir d’immigration, au Maghreb, où les générations ne parviennent plus à se renouveler.

Restent les conversions...
Leur nombre est faible – sans doute autour de 3 000 ou 4 000 par an –, moins important en tout cas que celui enregistré par les mouvements évangéliques. Y compris dans le 93, le département français qui recense le plus grand nombre de musulmans, où les pentecôtistes sont extrêmement actifs. Alors, pourquoi deux poids deux mesures entre les conversions ? Parce que le mouvement évangélique « ne pose pas de problème » ? Ainsi va le mythe de l’islamisation : il consiste à interpréter tous les signes de l’islam à sens unique – celui d’une volonté globale de nuire.

Que répondre, alors, à ceux qui font observer que la « visibilité » de l’islam est plus importante aujourd’hui qu’hier ?
Qu’ils ont raison : chez les jeunes musulmans qui ont la foi – ce qui n’est pas le cas de tous, loin s’en faut –, le sentiment religieux se vit avec une plus grande intensité. Aujourd’hui, 23 % des musulmans fréquentent un lieu de culte au moins une fois par mois, contre seulement 5 % des catholiques. Reste à savoir comment on interprète ce regain de religiosité. Le sentiment de l’incompatibilité de l’islam avec la République est à ce point ancré dans les esprits qu’un accroissement de la religiosité de ses adeptes ne peut être que le symptôme d’un désastre. Pourtant, ces jeunes ne sont pas, dans leur très grande majorité, politisés. Ils sont dans une foi recomposée, réimaginée, radicale même chez certaines femmes voilées, mais certainement pas dans le sens où ils voudraient transformer la France en société musulmane.

Les mouvements islamistes ont intérêt
à ce que les musulmans
européens se sentent rejetés.

Ne sont-ils pas manipulables par les supporters d’un islamisme politique et radical ?
Si. L’islam peut devenir pour certains jeunes économiquement en déshérence et psychologiquement instables l’emblème de la lutte contre le système. Se met alors en place une espèce d’« islamisme sans islam » : ce n’est pas le corpus de doctrines et de pratiques qui attire, mais le radicalisme en tant que tel, et le fait même que cette religion inspire la crainte. Prenez Mohamed Merah : pendant son adolescence, il s’intéresse très peu à l’islam. Puis il fricote avec les Renseignements généraux, tente d’entrer dans la Légion, est considéré inapte... Que fait-il, lorsqu’il bascule ?
Il commence par tuer des légionnaires – dont certains sont musulmans. Avant de s’attaquer à des juifs, probablement parce qu’ils représentaient à ses yeux les dominants, mêlés de façon irrationnelle à des images et opinions confuses relatives au conflit israélo-palestinien. Les assassinats de Merah sont atroces, mais déduire de mouvements isolés l’existence d’une solidarité générale entre les Européens musulmans, les Etats arabes et les terroristes islamistes est une erreur aux conséquences tragiques.

A qui profite cet amalgame ?
Aux mouvements populistes européens, d’abord, autant à gauche qu’à droite. Mais aussi aux mouvements islamistes : ils ont intérêt à ce que les musulmans européens se sentent rejetés pour reconstituer une solidarité islamiste. Enfin, aux pays arabes : ils veulent préserver la solidarité économique des enfants des enfants de leurs anciens ressortissants, qui envoient de moins en moins d’argent au pays. Ils leur rabâchent : « Vous voyez, vous n’êtes pas si français que ça... »

Selon vous, Mohamed Merah et Anders Breivik sont les deux faces d’une même pièce...
Qu’a trouvé la police sur l’ordinateur d’Anders Breivik ? Des textes de l’essayiste britannique Bat Ye’or expliquant que l’Europe s’est vendue au monde arabe pour des pétrodollars... alors qu’en Norvège il y a peu de musulmans ! Qu’a fait Breivik ? Il n’a pas tué des musulmans. Il est allé tuer les traîtres multiculturalistes, ces « alliés inconscients », ces idiots utiles qui font le lit de l’islam en Europe... Breivik et Mehra sont effectivement les deux faces de la même pièce... de théâtre. Ils sont produits par un même système fantasmatique.

Comment expliquez-vous que ce mythe ait pris une telle ampleur ?
Pendant des siècles, l’Europe, c’était le monde. Cette suprématie, elle l’a perdue. En 2003, quand les Américains ont décidé d’intervenir en Irak sans elle, l’Europe a aussi perdu son statut de conscience morale de l’humanité. Une crise d’identité profonde s’en est suivie, avec l’émergence des grands débats nationaux sur « l’identité nationale » et la montée concomitante d’un populisme antimusulman. Aujourd’hui, les Européens ont le sentiment qu’ils ne sont plus « identiques à eux-mêmes »... et que les musulmans y sont sans doute pour quelque chose ! La réalité importe peu : une bataille peut être menée puisqu’il y a un ennemi. Le mythe de l’islamisation redonne un sens aux choses.

(21 Novembre 2012 - Propos recueillis par Olivier Pascal-Moussellard, Télérama)


À lire : Le Mythe de l’islamisation, essai sur une obsession collective, de Raphaël Liogier, éd. du Seuil, 213 p., 16 €

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2013/02/05/26273016.html

 

 

 

....

"Les Etats-Unis veulent les islamistes pour éliminer les jeunes et la gauche"  

- Investig'Action
Un débat organisé par Michel Collon annonçait ce qui arrive avec les islamistes...

 

 

.

Pierre Hillard : « L’oligarchie mondialiste veut créer un Vatican II de l’Islam »


pierre hillardPierre Hillard est docteur en sciences politiques et essayiste français. Il a fait des études d’histoire, de sciences politiques et d’études stratégiques. Spécialiste du « mondialisme», il dénonce ce qu’il interprète comme un processus technocratique de décomposition des nations et d’unification du monde. Cette stratégie de domination est orchestrée, selon lui, par une oligarchie financière et militaire mondialiste, agissant dans les coulisses du vrai pouvoir. Son objectif : diriger le monde, en cassant les Etats-Nations, diluant la spiritualité et les traditions et soumettant les peuples à un « nouvel ordre mondial ». Le contrôle du monde musulman est une étape cruciale dans la réalisation de ce projet de domination mondiale.

Interview réalisée par Fayçal Anseur

 Fayçal Anseur : Depuis le 11 septembre, l’Islam de manière générale et les pays musulmans en particulier sont dans le collimateur des grandes puissances occidentales,à leur tête les USA. Des pays ont été envahis (Irak, Afghanistan, Libye), d’autres sont sur la liste d’attente (Iran, Syrie, …). Quel bilan tirez-vous de ces bouleversements et à qui profite cette situation ?

Pierre Hillard : Le bilan, qui est provisoire, est celui du commencement d’un désastre. Ces pays sont entrés dans une spirale sans fin de guerres, de répressions, de revendications ethniques, de partitions territoriales, d’oppositions entretenues et de tensions religieuses exacerbées. Nous sommes dans une période de bouleversement, c’est-à-dire une zone de mutation qui permet de passer d’un monde ancien à un monde nouveau. Pour reprendre une expression biologique, nous assistons à un « climax », période cruciale du développement des insectes au cours de leur métamorphose.

Quel est le but inavoué, caché derrière cette « guerre contre le terrorisme » ?

 Pierre Hillard : Derrière la formule « guerre contre le terrorisme », se cache comme enjeu immédiat l’accaparement des richesses variées de pays musulmans (pétrole, gaz, uranium, …) par les grandes multinationales au service du monde oligarchique. Cependant, l’objectif profond est double. Il s’agit d’abord de parcelliser ces pays en fonction de critères ethniques et religieux afin de mieux les contrôler. Le vieil adage « Diviser, pour mieux régner » trouve parfaitement son application. Le deuxième objectif est de procéder à une refonte des mentalités arabes et perses grâce à un changement des fondamentaux de l’Islam.
Dans le cadre du catholicisme, Vatican II (1962-1965) a eu pour objectif de modifier le christianisme afin d’adapter l’Eglise à l’esprit du monde ; sous-entendu à l’esprit du mondialisme œuvrant en faveur du nouvel ordre mondial. Depuis cette époque, tous les papes concourent à cette politique (gouvernance mondiale, promotion des droits de l’homme, …) par exemple par l’intermédiaire de leurs encycliques.
C’est la même politique qui doit s’appliquer aux musulmans dans le cadre d’un « Vatican II de l’Islam ». L’Islam doit devenir soluble à l’esprit du mondialisme. Ce n’est pas l’effet du hasard si l’article de Ralph Peters dans la revue militaire américaine « AFJ » de juin 2006 promeut l’éclatement des pays du Proche-Orient et appelle à la création d’une sorte de « super Vatican musulman » avec la mise à l’honneur d’un « Conseil représentatif tournant issu des principales écoles et mouvements de l’Islam ». Ce « Conseil » aurait pour objectif de modeler et de réformer l’Islam afin de le rendre conforme aux canons de la mystique mondialiste. On retrouve le même genre d’idées chez l’islamologue juif britannique et naturalisé américain Bernard Lewis qui, le premier, a élaboré le concept du « choc des civilisations » en 1957. Rappelons que ce dernier est étroitement lié à Zbigniew Brzezinski lui-même mentor du président Obama.

Alors que l’on continue de stigmatiser l’Islam et les musulmans, cela n’empêche pas les USA, la France, etc, de soutenir des « révolutions islamiques » dans des pays arabes comme en Libye, où Belhadj, un ex-lieutenant de Ben Laden est présenté comme le libérateur de Tripoli, ou en Syrie, pays déstabilisé, notamment par des combattants se revendiquant du Djihad islamique. Quelle est cette nouvelle stratégie occidentale déployée contre certains pays musulmans, s’agit-il d’une nouvelle épopée coloniale ?

PH : Les élites occidentales, c’est-à-dire celles issues des cénacles mondialistes comme le Council on Foreign Relations (CFR), Chatham House et bien d’autres, pratiquent un jeu bien pervers qui consiste à attiser la tension entre l’occident et le monde musulman. Dans la vision mondialiste, il s’agit en particulier de mettre en place les « trois piliers du judaïsme » comme le présente la très mondialiste Fondation Bertelsmann.
Ces trois piliers représentant les communautés juives d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Israël doivent constituer l’armature politique, économique et militaire d’une même architecture. La création en février 2012 d’un Parlement juif européen dans les locaux du Parlement européen est la suite logique de cette politique de très grande envergure. Le problème est que le monde musulman ne présente pas les « qualités » nécessaires pour entrer dans la configuration spirituelle, politique et économique du mondialisme.
Par conséquent, l’encouragement donné par ces élites est de favoriser l’arrivée de mouvements islamistes les plus durs afin de créer le principe des oppositions face à un Occident (en incluant Israël) prétendu démocrate et droit de l’hommiste. Cette gestion des contraires conduisant à la confrontation entre ces deux mondes doit permettre de passer à une étape supérieure autorisant la création d’une gouvernance mondiale après épuisement complet des pays engagés dans des épreuves faites de guerres en tout genre. Derrière cette politique, l’idée d’une religion mondiale doit voir le jour où les lois noachides doivent permettre à l’humanité unifiée d’atteindre un âge d’or précédant le retour du Messie. Ces lois noachides structurent déjà la société américaine comme le stipule la loi 102-14 de mars 1991 lors de la 102è session du Congrès américain appelée « Education Day ». Il est en particulier rendu hommage au mouvement loubavitch et au rabbin Menachem Mendel Schneerson. N’oublions pas que le mondialisme est un messianisme.

Vous êtes un spécialiste du mondialisme : Quelle place est réservée au monde musulman dans le programme élaboré par les cerveaux de ce projet ?

PH : Comme je l’ai déjà précisé, les travaux de Bernard Lewis ou encore ceux de Ralph Peters annoncent un grand chambardement des pays musulmans. Cependant, on doit réserver une place particulière aux travaux d’un ancien fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères israélien Oded Yinon dans une publication parue en 1982 dans le cadre de « l’organisation sioniste mondial » (World Zionist Organisation). C’est grâce à l’action d’Israël Shahak, Président de la ligue israélienne des droits de l’homme, qu’il a été possible de connaître les buts à long terme élaborés au sein de certaines officines peu philanthropes. Publié dans « La revue d’études palestiniennes » et reproduit dans la revue « Confluences méditerranéennes » (n° 61 printemps 2007) sous le titre « Une stratégie persévérante de dislocation du monde arabe », il est clairement indiqué par son auteur que « Le Moyen-Orient ne pourra pas survivre dans ses structures actuelles sans passer par des transformations révolutionnaires ».
Dans son étude, Oded Yinon décrit minutieusement les composantes ethniques et religieuses propre au monde musulman du Maroc au Pakistan en passant par la Turquie. Il s’agit ni plus ni moins de favoriser la dislocation des pays musulmans. Ainsi, il est déjà prévu en 1982 de partager l’Irak en trois blocs (chiite, sunnite et kurde), de pulvériser l’Etat syrien en plusieurs entités ainsi que l’Etat égyptien. Il est ajouté pêle-mêle que le processus doit toucher aussi la Libye, le Soudan, le Liban … A la lecture de ce texte, on se rend compte que les événements qui balaient les Etats arabes depuis 2011 ne sont pas fortuits. Il faut rappeler aussi que cette politique définie par Oded Yinon accompagne le rapport rédigé en 1996 par le « Prince des ténèbres », Richard Perle, intitulé A clean break : a new strategy for securing the realm. Ce document, véritable catalogue de déstabilisation des pays musulmans fut présenté à Benjamin Netanyahu dans le cadre d’un think tank israélien : The Institute for advanced strategic and political issues. La corruption et le népotisme qui caractérisent les pays musulmans ne suffisent pas à expliquer les bouleversements profonds en cours du Maroc au Pakistan. Les services secrets américains et anglais qui ont une tradition ancienne d’intervention dans les affaires internes des pays musulmans (par exemple : l’affaire Mossadegh en 1953) ou encore israéliens ont dû se montrer particulièrement actifs.

Israël est décidé d’attaquer l’Iran, mais le retour de Poutine sur la scène géopolitique mondiale, semble ralentir ce processus guerrier. Comment la situation va-t-elle évoluer maintenant que la Russie s’en mêle franchement ?

PH : Poutine fait partie de la mouvance mondialiste. La création sous sa direction à la fin de l’année 2011 d’une « Union eurasienne supranationale » selon sa propre expression (terme mondialiste par excellence) faisant le pont entre, d’un côté, l’Union européenne et, de l’autre, le bloc asiatique cadre parfaitement avec la mise en place de blocs continentaux régionaux s’insérant dans une gouvernance mondiale parallèlement à la création d’un Parlement mondial : l’Assemblée parlementaire des Nations Unies (APNU). Cependant, il ne faut pas voir ces agents du mondialisme comme un bloc monolithique. Les élites anglo-saxonnes, russes et israéliennes (mais aussi chinoises) se font une guerre farouche dans la répartition des rôles et des intérêts. Il ne faut pas oublier que les liens entre la diaspora juive russe résidant en Israël et celle s’activant en haut lieu au Kremlin parmi les oligarques passent obligatoirement par des accords dans le partage des richesses et des influences dans les pays musulmans. Il ne faut pas oublier non plus en arrière-fond les ambitions anglo-saxonnes en particulier celles du très puissant lobby juif américain, l’AIPAC. Toute la question est de savoir si ces différents clans sauront s’entendre. Dans le cas contraire, les armes parleront. L’idéal mondialiste consistant à fracasser le monde occidental et le monde musulman l’un contre l’autre entrera en action. Le choc des civilisations chéri par Bernard Lewis trouverait son plein accomplissement.

Après la Libye, le Mali …, est-ce que l’Algérie est à son tour susceptible d’être déstabilisée. Est-elle dans les petits papiers de l’Empire oligarchique. Si oui, que lui réserve-t-on ?

PH : Bien entendu, l’Algérie fait partie des « heureux élus » si on peut dire. L’objectif est de créer des blocs continentaux à l’instar de l’Union européenne bénéficiant des véritables pouvoirs politiques et économiques aux dépens des Etats et au profit de l’ethno-régionalisme. Nous assisterons au même processus dans le cadre de l’Union africaine. Les Etats sont de plus en plus fragilisés par l’octroi de droits politiques et culturels aux groupes ethniques. La reconnaissance de la langue amazighe dans la nouvelle constitution marocaine en juillet 2011 entre dans un processus de reconnaissance de droits politiques à des groupes ethniques (Berbères et autres) en Afrique du Nord et par ricochet dans toute l’Afrique subsaharienne. L’Algérie n’échappera pas à ce phénomène. L’éclatement du Soudan en deux parties, l’autonomie proclamée de la Cyrénaïque, une partition en cours au Mali avec l’émergence de l’Azawad et des droits accordés aux Berbères au Maroc soulignent un mouvement de fond que les oligarques, multinationales et grands financiers du monde entier doivent regarder avec tendresse. Que l’identité propre à chaque groupe soit respectée est indispensable. Cependant, le pas politique ne doit pas être franchi. Dans le cas contraire, le mouvement risque de se muer en revendications ethnicistes et indépendantistes conduisant à des conflits sanglants sur fond d’intérêts économiques téléguidés de l’étranger. Le mondialisme se nourrit de l’éclatement des Etats en une myriade d’entités ethniques rivales entre elles. Au même titre qu’il faut bien mâcher pour bien digérer, la mystique mondialiste s’activera de plus en plus pour « mâcher » ou « concasser » les Etats en de multiples entités afin de mieux les absorber dans les structures d’une gouvernance mondiale. Dans cette affaire, en dehors d’une élite apatride et perverse grande gagnante de cette babélisation généralisée, ce sont les peuples, leurs identités et leurs traditions si utiles à la variété et à la beauté du monde qui feront les frais de cette politique. Que ces peuples et des hommes politiques véritables réfléchissent un peu afin de ne pas être les idiots utiles du système.

Interview réalisé par Fayçal Anseur

Pierre Hillard,
Auteur notamment de : « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial »,
Aux Editions François-Xavier de Guibert.

 

Interview réalisé par Fayçal Anseur
Pierre Hillard,
Auteur notamment de : « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial »,
Aux Editions François-Xavier de Guibert.

.

http://findestemps.org/2012/06/14/pierre-hillard-loligarchie-mondialiste-veut-creer-un-vatican-ii-de-lislam/

 

“Selon Pierre Hillard, le but de l’Union européenne n’est pas la création d’une Europe unie mais d’un bloc euro-atlantique avec les États-Unis incluant le Canada et le Mexique (Union Nord-américaine). Il cite le cas du récipiendaire en 1950 de la plus haute distinction européiste, le prix Charlemagne d’Aix-la-Chapelle, du fondateur de la Paneurope Richard de Coudenhove-Kalergi, qui affirmait déjà la volonté de créer une “Union atlantique”, l’Angleterre faisant le pont entre l’Europe et l’Amérique. http://www.le-buzz-immobilier.com/2009/11/pierre-hillard-la-marche-irresistible-du-nouvel-ordre-mondial-0025944

 

 

 

Voir mon introduction ici,

sur mon site officiel :

 

Agenda machiavélique des mondialistes. Chaos pays arabes. Vers religion unique

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Rétablir la vérité
commenter cet article

Présentation

  • : Eva pour la communion des civilisations
  • Eva pour la communion des civilisations
  • : Eva est une femme de paix, de consensus, s'opposant au "choc de civilisations", prônant la tolérance, le dialogue et même la communion de civilisations. Elle veut être un pont fraternel entre les différentes religions monothéistes. Elle dénonce les fondamentalismes, les intégrismes, les communautarismes sectaires et fanatiques, repliés sur eux, intolérants, va-t-en-guerre, dominateurs, inquisiteurs, haineux, racistes, eugénistes, impérialistes.
  • Contact

Recherche